BHASE n°22 (novembre 2015)
AVERTISSEMENT
     Cette page est une simple reversion automatique et inélégante au format html d’un numéro du BHASE (Bulletin Historique et Archéologique du Sud-Essonne), pour la commodité de certains internautes et usagers du Corpus Étampois.

     La version authentique, originale et officielle de ce numéro du BHASE est au format pdf et vous pouvez la télécharger à l’adresse suivante:

http://www.corpusetampois.com/bhase022w.pdf

 


image





BHASE n°22 [novembre 2015)

CENSIER DE LA PAROISSE NOTRE-DAME D’ÉTAMPES (1593-1609)


Introduction

3-9

CENS

IER DE NOTRE-DAME

10-83

Table manuscrite

11-16

Lettre du prévôt

17

Notices de 1593

18-104

Notices de 1594 et 1595

105-135

Notices de 1602 à 1609

136-164

OUTI

LS DE TRAVAIL 167-348

Chronologie des actes

167-171

Index des patronymes

173-212

Index des prénoms

213-226

Répertoire topographique

227-348





image


novembre 2015



ISSN 2272-0685

Publication du Corpus Étampois

Directeur de publication : Bernard Gineste 12 rue des Glycines, 91150 Étampes redaction@corpusetampois.com

BHASE n°22

Bulletin historique et archéologique du Sud-Essonne


image


Publié par le Corpus Étampois

novembre 2015


Jean-Marc Warembourg et Bernard Gineste


Censier de la paroisse Notre-Dame d’Étampes

(1593-1609)


image


Corpus Étampois

novembre 2015


image


  1. Introduction


    1. Occasion et but de cette publication


      Grâce à l’obligeance de Frédéric Gatineau, et au patient labeur de Jean-Marc Warembourg, nous voici en possession d’une nouvelle source entièrement numérisée sur le XVIe siècle étampois. Il s’agit du censier de la paroisse Notre-Dame d’Étampes tenu à partir de 1593 par maître Cantien Cathelin, notaire royal au bailliage d’Étampes.


      Ce registre de papier relié en parchemin est conservé aux Archives diocésaines d’Évry sous la cote n°5. Nous avons pu le photographier intégralement et la saisie en a été faite par Jean- Marc Warembourg dès 2011. Depuis, au gré de mes heures perdues, j’ai relu et doté ce texte un peu long et fastidieux de différents index qu’on trouvera à la fin de cette présente édition princeps.


      L’intérêt de la présente publication peut paraître, à première vue, sans commune mesure avec la quantité du travail qu’elle a nécessité ; cet intérêt est en effet surtout indirect, ou plutôt préparatoire. On ne fait pas ici à proprement parler de l’histoire : on accumule seulement ici, patiemment et à nouveau, la matière de cette histoire encore à venir. Pour autant, notre censier, composé peu de temps après la fin des guerres de religion, présente quelques aperçus concrets assez nets des conséquences de ces événements, qui ne sont pas sans intérêt.


    2. Nature et histoire du document


      La reliure d’origine de notre registre, en parchemin a été ornée du titre suivant : Papier censier pour l’œuvre et fabrique Notre- Dame d’Estampes, receu et passé par maistre Cantian Cathelin, notaire royal à Estampes. MDXCIII.


      De fait on y trouve les aveux des différents censitaires de la paroisse Notre-Dame du 12 mai 1593 au 21 octobre 1609.


      L’essentiel est en a été recueilli en 1593, du 12 mai au 23 décembre (85 notices), en 1594, du 24 juin au 25 novembre (29

      notices) et 1595, les 3 et 6 juillet (2 notices). Curieusement, les six derniers de ces aveux1 sont rendus non pas à la paroisse Notre-Dame, mais « à l’Hôtel et Maison-Dieu », c’est-à-dire à l’hospice qui touche à l’église Notre-Dame.


      Des compléments à notre liste, notamment à la suite de diverses mutations, sont enregistrés quelques années plus tard, de 1602 à 1609 sous la forme de trente-trois nouvelles notices, à savoir en 1602 (2 notices), 1604 (1 notice), 1606 (6 notices),

      1607 (7 notices), 1608 (6 notices) et 1609 (7 notices).


      En reliant ce registre on l’a fait précéder d’un cahier contenant une table alphabétique des censitaires, portant le titre suivant, du moins pour sa partie initiale, puisque le bas en a été déchiré : S’ensuit la Table de ce present terrier pour les proviseurs de l’œuvre et fabricque de l’esglise collegial Nostre Dame d’Estampes, par laquelle on pourra congnoistre et sçavoir les redevoibles des cens et droictz seigneuriaulx deubz à icelle


      image

      1 Ou peut-être seulement les quatre premiers des six derniers.

      œuvre et fabricque par chacun an le jour sainct Denys tant en ceste ville d’Estampes, le faulxbourg Sainct Martin et les environs de la dicte ville… Cette table a été mise aussi à jour par deux mains successives.


      À la génération suivante, de 1629 à 1648, sont notées sur le registre, en marge des notices originelles, et d’une façon qui ne semble pas méthodique, différentes mises à jour, non signées.


      Après la catastrophe de 1652, à savoir l’épouvantable siège de la ville et l’épidémie qui s’ensuivit, funestes tant pour la ville dans son ensemble que spécialement pour la paroisse Notre- Dame, on assiste à une reprise en main progressive de son administration financière et à une réorganisation de ses archives. Elle est marquée dans notre registre par une série de trois paraphes en date du 11 septembre 1660.


      Enfin la révolution a porté sa marque sur notre registre auquel le maire d’Étampes Thomas Petit a donné l’intitulé suivant le 10 septembre 1790, après l’avoir consulté assez distraitement2 :

      Registre contenant cinquante huit feuillets3 où sont presents plusieurs reconnoissance[s] censuelles au proffit de la fabricque dont plusieurs passés recues devant Catelin notaire à Estampes, la premiere des dittes declarations ayant pour datte le douze juillet quinze cent quatre vingt treze passé par Come


      image

      2 Pour compter le nombre de page du registre il a seulement consulté la dernière page dont il a mal lu la pagination. On doit supposer qu'il a lu

      « Cinq.VIII » (et compris 58) au lieu de CiiiixxIII., c’est-à-dire 183 (B.G.). Il porte au début du registre : « Premier feuillet inventorié trente deux

      [paraphe] », et à la fin : « Dernier feuillet inventorié trente deux – [Signé:]

      T. Petit maire ».

      3 Sic (par suite d’une mauvaise lecture du numéro de la dernière page).

      Jamais bourcier4 à Estampes paroisse Saint Martin, les autres declarations etant sous signature privée, le dit registre par nous cotté et de l’esglise et paraphé sur le premier et le dernier feuillet conformement à notre procès verbal de ce jour dix septembre mil sept cent quatre vingt dix. — [Signé:] T. Petit, maire.


      Il est à supposer que ce registre a été récupéré par la paroisse Notre-Dame lors de la Restauration, avec les autres documents du même genre qui sont aujourd’hui conservés aux Archives diocésaines de l’Essonne, dans les sous-sols de la cathédrale d’Évry5, après avoir séjourné aux Archives du diocèse post- révolutionnaire de Versailles. Cet ensemble de documents a échappé dans des circonstances indéterminées aux nouvelles confiscations de 19066.


      image

      4 Sic, vaguement corrigé en: Bourlier (bourrelier).

      5 Voici ceux qu’a signalés Frédéric Gatineau en 2003, et qu’il a déjà exploités du point de vue de la microtoponymie étampoise (Étampes en

      lieux et place, p. 13) : 1) Un Registre des inventaires des titres et papiers de l’œuvre et fabrique de Saint-Basile (cote 4) ; 2) le présent Censier de Notre-Dame de 1593 (cote 5) ; un Registre des biens de Notre-Dame de

      1605 (cote 1) ; 3) une Déclaration pour messieurs de Notre-Dame de toutes les maisons et lieux qu’ils tiennent en censive, de 1644 (cote 3) ; 4) un autre Registre des biens de Notre-Dame de 1673 (cote 2) ; 5) et enfin un Registre du conseil de fabrique de Notre-Dame, dont la date n’est pas précisée,et qui ne paraît être coté.

      6 A la différence du précieux cartulaire du XVe siècle qui se trouve aujourd’hui aux Archives départementales de l’Essonne à Chamarande,

      après avoir séjourné à Versailles dans celles de l’ancien département de Seine-et-Oise.


    3. Plan de la présente édition


      Après la présente introduction (I), on trouvera d’abord le texte même de notre censier (II), à savoir : une table alphabétique d’époque (qui a été remaniée à deux reprises) ; la lettre usuelle du prévôt sous l’autorité duquel notre notaire a constitué ce registre ; le texte des aveux enregistrés, que nous répartissons en trois groupes : quatre-vingt-cinq aveux de 1593 ; trente et un de 1594 et 1595 ; trente-trois enfin enregistrés de 1602 à 1609.


      Pour faciliter la consultation de ce document assez aride, nous portons en caractères gras rouges le nom des censitaires dont les aveux sont enregistrés ; en caractères bleus les autres données prosopographiques ; et enfin en caractères verts la nature des biens accensés, maisons, boutiques, jardins, terres, vignes, etc.


      Ensuite nous donnons : (III) Une Chronologie et localisation des actes enregistrés ou signalés ; (IV) un Index des patronymes ; (V) un Index des prénoms ; et enfin (VI) un Répertoire des biens accensés par lieux-dits, avec discussion topographique.


      Nous n’avons pas cru devoir alourdir d’illustrations cet outil de travail déjà assez volumineux par lui-même.


    4. Quelques traces des guerres de religion.


    Nous avons fait remarquer en passant que notre censier, composé en 1593, soit très peu de temps après la fin des guerres de religion, présente quelques aperçus, plutôt modestes, mais concrets, et assez nets, des conséquences de ces événements sur la société et le paysage étampois.


    On sait en effet que la ville d’Étampes a beaucoup souffert de ces guerres ; elle a été investie tour à tour et saccagée à plusieurs reprises par les différents partis en présence, de 1562 à 1589. Or en plusieurs cas le notaire précise que des biens accensés par la paroisse Notre-Dame en 1593 ont connu récemment certaines modifications.


    Ainsi on précise qu’une maison s’élève là où autrefois il y en avait deux (§17) ; on précise au sujet de deux masures qu’elles étaient autrefois des maisons (§§ 19 et 65). On précise au sujet de trois parcelles de terre qu’elles étaient autrefois des vignes (§§ 3, 76 et 100) et au sujet d’une aulnaie que c’était autrefois un pré (§ 48).


    Inversement, à partir de 1607, notre censier enregistre quelques mises à jour qui permettent d’entrevoir une évolution plus favorable et un retour progressif à la propérité. Ainsi, l’une de nos masures de 1593, mentionnée alors comme une ancienne maison, redevient en 1607 « maison et masure » (§§ 19, 102 et 126). Pareillement une des terres qui en 1593 étaient présentées comme d’anciennes vignes, redevient vigne en 1607, quoique seulement pour moitié (§ 76, 137 et 138) ; de même un arpent qui était simplement qualifié de terre en 1594 est devenue une vigne en 1609 (§§ 10, 107 et 142).

    Ces indices sont légers mais leur convergence est très remarquable. On sait que le recul ou les progrès de la viticulture sont proportionnels à ceux de la sécurité, de la prospérité et de la démographie. Même remarque pour l’état du bâti. On suit ici la même courbe, à une moindre échelle, qu’à l’occasion de la guerre de Cent ans, telle qu’on peut l’observer à Étampes au travers des registres successifs de la censive Foresta de 1368 à 1509, que éditerons prochainement. Sans surprise les troubles dégradent le bâti et font reculer la viticulture, tandis que le retour au calme a l’effet inverse.


    Il arrive ici ce qui se passe souvent en histoire. Un gros travail très minutieux, en définitive, ne fait le plus souvent que donner chair et vie à ce que finalement on aurait pu se contenter — comme d’autres s’en satisfont — de supposer sur la base de simples considérations générales.


    Bernard Gineste, fin 2015

    image


  2. Censier de l’œuvre et fabrique de L’église Notre-Dame d’Étampes


    Table manuscrite

    S’ensuit la Table de ce present terrier pour les proviseurs de l’œuvre et fabricque de l’esglise collegial Nostre Dame d’Estampes, par laquelle on pourra congnoistre et sçavoir les redevoibles des cens et droictz seigneuriaulx deubz à icelle œuvre et fabricque par chacun an le jour sainct Denys tant en ceste ville d’Estampes, le faulxbourg Sainct Martin et les environs de la dicte ville…7


    On porte dans cette édition entre crochets droit les additions et mise à jour successives à la table originelle, avec un astérisque pour la première main (*) et deux pour la deuxième (**).


    A

    [**Artus Lelong maistre de poste foliot Ve.] [**Anthoine Cheuvrier vigneron fol III.] [**Anthoine Gaudracher serrurier XLII.] Ambroise Morin fol. CLIX.

    Alain Archambault CLXIIII.

    [** Anthoine Bourgouyn IIII.XX.VIII.]

    B

    Berthelemy Gaudracher fol. LXV.

    Bonne Bauldon veufve de feu Cantien Regnault l’esné fol. CLIII.


    image

    7 La suite du titre à disparu, le bas du premier feuillet étant déchiré.


    C

    [*Cosme Jamet bourrelier premier article.] [*Cantien Guignelleu marchant fol. VI.] [*Cantien Yvernette vigneron fol. XXXIII.] [*Cantien Fontaine vigneron fol. XXXVI.] [*Charlotte Vincent veufve Jean Guiart fol. LIII.] Can Guichart fol. LVIII.

    Cantien Mercier marechal fol. CXII. Cantien Gobert fol. CXXXV. Cantien Yver fol. CXLVI.

    [**Jehan Legendre au lieu de Cantien Yver.] Cancien Doches mercier fol. CLVI. [*Cantien Motheux vigneron fol. CLIX.] [*Claude Boucher vigneron fol. CIIII.XX.]

    D

    Dreux Guiart fol. CLXXI.

    [**Denis Tarraquer fol. CIIII.XX.II.]

    E

    Estienne Bellier fol. XXII. Estienne Charpentier fol. LIX.

    Estienne Musnier vinaigrier fol. LXXI. Estienne Bauldry boullanger fol. IIII.XX.VII. Estienne Thibault fol. CXXI.

    Estienne Fontaine fol. CXLVIII. [*Estienne Pezart fol. CLXIII.] [*Estienne Richeulx fol. CLXXIII.]

    F

    François Dupuis fol. XXV.

    François Brechemier fol. XLVI. François Montagne fol. IIII.XX.IX. François de la Lucaziere fol. CIIII. François Haudouaire fol. LXIIII. [*François Constencien fol. CLXXVII.] [**François Jamet fol. CIIII.XX.]

    G

    Germain Hemard fol. VII.

    Gabrielle Paulmier veufve Guysenet fol. XLVIII. Guillaume Guyart fol. LII.

    Giraulme Boudart fol. IIII.XX.XIX.


    Guillaume Loubrier fol. CXXIII. Gervais Scellerin fol. CXL.

    [*(raturé:) François Constencien fol. CLXXVII.] [*Guillaume Poullard fol. CLXIX.*]

    [*Gilles Lelarge fol. CLXXIIII.]

    [** Le dit Gilles Lelarge paye l’article folio LXXVIII au lieu de Jullian Regnard.]

    [**Guillaume Marais fol. CIIII.XX.III.]

    H

    Hervye Besnart veufve Pierre Fontaine fol. LII. Henry Langloix fol. XLIX.

    [*Hervy Mercier fol. CLXVII.] [*Hervy Fontaine fol. CLXXII.]

    [** Honnorable homme Jean de la Lucaziere fol. XL.]

    I-J

    Jacques Cheuvrier fol. IIII.

    Jehan Carnevillier filz de Liphard fol. XIIII. Jehan Thouzé fol. XV.

    Jehan Mercier vigneron fol. XVII. Jehan Carnevillier l’esné fol. XLIII. Jehan Mercier filz de Martin fol. XIX. Jehan Deurre fol. XXVI.

    Jehan Levesville fol. XXVIII.

    Jehanne Lambert veufve maistre Jacques Lamy notaire fol. XXXVII.

    Jehan Gabaille hostellier fol. XXXVIII. Jehan de la Lucaziere fol. XXXIX. Jacques Maugardz hostellier fol. XLI. Jehan Mercier mareschal fol. LI.

    Jehan Regnart chappellier LXVI. Juillian Regnart fol. LXXVIII. Jacques Thibault fol. IIII.XX.III. Jacques François fol. IIII.XX.VII. Jehan Bellier fol. IIII.XX.XVIII. Jehan Bourreau cordonnier fol. C.

    Jehanne Hudebert veufve Cristophle Banouart fol. CII.


    Imbert Racquillet fol. CIII. Jehan Gobert vigneron fol. CVI. Jehan Roullier fol. CVIII.

    Jehan Carnevillier l’esné comme tuteur fol. CXVI. Jehanne Durant et Edmes Richeulx fol. CXXVIII. Jacques Boyvin fol. CXXXI.

    Jehan Tarraquier fol. CXXXVIII.

    Jehan Deurre fol. CXLIII. [* L’article … estant ailleurs en l’article XXVI.]

    Jehan Quille musnier fol. CXLIIII. Jehan Houy fol. CLII.

    [*Jehan Bourdeau fol. CLXVII.] [*Jouachain Dupuis fol. CLXX.] [**Jacques Malet fol. C.IIII.XX.II.] [**Imbert Racquillet fol. CIIIIXX.II.]

    [** Jean le Gandre fils de Nicolas fol. C.IIII.XX.III.]

    L

    Louise Durant et Cantien Colleau fol. XLIII.

    Lois Herssant fol. XLV.

    Lois Girauldon fol. IIII.XX.XV. Lois Chartier fol. CXXX.

    [**La veufve Nicollas Pezard fol CLVI.] [**Louyse Banouard fol. CIIII.XX.I.]

    M

    Michel Collet fol. X. Martin Deurre fol. XXVII. Michel Jarry fol. XXXII.

    [** à la veufve Dupain au lieu de Michel Jarry.] Martin Mercier fol. LVI.

    Marie Audren veufve maître Pierre Lamy advocat fol. LX. Magdalaine Motheulx fol. [(raturé:LII)] LXII,

    Martin David fol. LXIX.

    Marthe le Roy veufve Simon Fontaine fol. LXXIIII. Martin Hemard dict Bedon fol. LXXV.

    Mathieu Jarry fol. LXXXV.

    Marie Gobert et Guillaume Rivet fol. IIII.XX.IIII.


    Marin Michellet fol. IIII.XX.XI. Martin Deurre fol. IIII.XX.XIIII. Martin Leroulx fol. CXV. [*Michel Jarry fol. CXXII.]

    [*Maistre Jehan Fontaine prebtre fol. CXLII.] [*Michel Lambert fol. CXI.]

    [*Marie Pinet veufve Pierre Letailleur fol. CLV.] [*Maistre Charles Godin au CLXXIX.]

    [*Michel Goussard CLXI.] [*Mathurin Chevallier CLXI.] [*Marin Michelet fol. CLXXV.]

    [**Maistre Pierre Parrain prebtre fol. CIIII.XX.I.]

    N

    Nicollas Hemard fol. XXIII. Nicollas Ratif fol. IIII.XX.

    Luy comme tuteur des enffans Phillipes Durant

    fol. IIII.XX.I.

    Le dict Ratif au lieu de Gregoire Marchant fol. CXIIII. Nicollas Chardon pottier fol. CXXIX.

    [*Nicollas Ratif fol. CLXXII.] [*Nicollas le Gendre fol. CLXXV.] [*Noel Nodet fol. CLXXVII.]

    [** Nicolas Hemard fol. CIIII.XX.III.]

    P

    Pierre Yvernette fol. CVI. Pasquier Delorme fol. LV.

    [**Jehan de Lorme au lieu du dict Pasquier.] Pierre Bidouarne fol. LVII.

    Pierre Hemard fol. LXXII. Pierre Gazeran fol. IIII.XX.V.

    [**Joachin le Gendre au lieu di dict Gaseran.] Pierre Forest l’esné fol. CIX.

    [**François Fontaine au lieu de Pierre Forest.] Pierre Hemard fol. CXXV.

    Pierre Collet fol. CXXVII.

    [**Mathurin Launay au lieu de Jehan par le dict Godin [??] au


    lieu de Pierre Collet.]

    Philippes Legendre fol. CXXXIII. André Boudonneau fol. CXXXIIII.

    Perrine Cochon veufve Jehan Gabaille le jeune fol. CXXXVI.

    Pierre Tarraquier comme tuteur de Cantienne Tarraquier sa fille fol. CXXXIX.

    [*Pierre Hemard parcheminier fol. CLX.] [*Pierre Forest fol. CIIII.XV.]

    [**Pierre Moreau fol. CIIII.XX.I.] [**Pierre Moreau fol. CIIII.XX.III.]

    R

    Robert Chandellier fol. CXIX.

    S

    Sebastienne Dupain veufve Nicollas Pezart fol. IX. Symon Deurre fol. CLXII.

    Symon Breart fol. CLXIIII.

    T

    Toussaincts Alexandre fol. XXXI.

    Toussainctz Alexandre comme tuteur des enffans de deffunct Estienne Alexandre fol. CXVII.

    [*Toussainct Mara fol. CIIII.XX.II]


    Lettre du Prévôt


    1. A tous ceulx qui ces presentes lectres verront, Accursse Cassegrain, licencié es loix, prevost d’Estampes pour le roi nostre sire, sallut.

      Scavoir faisons que les jours et an et pardevant Cantian Cathelin, notaire royal à Estampes, sont comparuz personnellement les personnes après nommées, lesquelz chacun en son regart et à parfoy ont vollontairement et sans aulcune contraincte recongnut et confessé, recongnoissent et confessent qu’ilz thiennent et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet,

      des venerables chantre, chanoynes et chappistre de l’esglise collegial Nostre Dame d’Estampes pour l’œuvre et fabrique d’icelle esglise, ce acceptant par Jehan Tronchot, Pierre Lesage, Ferry Lemurez et Jehan Guichart, proviseurs et marguilliers d’icelle esglise,

      à cause de la censive que la dicte œuvre et fabricque a droit de prandre et demander par chacun an le jour et feste sainct Denys sur plusieurs maisons, jardins, massures |1 et courtz assis en ceste ville d’Estampes, faulxbourg Sainct Martin et es environs,

      terres, vignes et autres héritages cy après articullez aux sommes de deniers ainsi et par la forme et manière qui ensuit.


      Notices de 1593


    2. Premièrement, Cosme Jamet, bourrelier, demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef cens annuel et perpetuel portant lotz,


      Le jardin Sainct Nicollas. Il fault avoir Philippe Jamais

      ventes, saissines, deffauts et amandes quand le cas y eschet des venerables chantre, chanoynes et chappitre de l’esglise collegial Nostre Dame d’Estampes pour l’œuvre et fabrique d’icelle esglise, ce acceptant comme dessus, le dict cens paiable chacun le dict jour sainct Denis au burreau de |2r° la dicte esglise.


      Ung petit jardin qui nagueres estoit cloz à meurs, et à presant enclaus avecq ung autre jardin au dict advouant appartenant, acquis de Nicollas Cheuvrier, le dict autre jardin qui est de la censive du roy, assis à Sainct Martin d’Estampes, appellé le jardin Sainct Nicollas, […assis à la rue de Millesen…8]

      autrement dict la rue de Mauconseil, tenant d’une part au dict advouant à cause de l’autre jardin, d’autre à Jehan Deurre, d’un bout sur le dict Deurre, et d’autre bout à la dicte rue de Mauconseil, chargé le dict petit jardin de deux deniers tournois. Cy: II d. tz.


      image

      8 Il est clair qu’il manque ici quelques mots qui situaient le jardin dans une rue dont la première dénomination manque. Heureusement nous pouvons la reconstituer grâce au jardin voisin qui est situé en 1593 « rue de Millesen » (n°19), mais en 1594 « devant le puy de Mauconseil » (n°102) et en 1607 « rue de Mauconseil » (n°126).

      Lequel cens, tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer par chacun an le dict jour au burreau de la dicte œuvre et fabrique, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion |2v° d’icelluy, si comme il disoit, promectant par sa foy et serment de son corps, soubz l’obligation et submission de tous et chacuns ses biens

      meubles et immeubles, presans et advenir, qu’il en a pour ce submis à justicier, tenir et avoir agreable, ferme et stable à tousjours le contenu en ces presentes, sur penne de tous despens paier, renonçant à toutes choses à ce contraire. Ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire avant midy en presances de Guillaume Legendre, marchant demourant à Estampes, Nicollas Chevrier et Claude Regnault, vignerons demourans au dict Sainct Martin, tesmoings, le dict advouant et le dict Chevrier ont declarer ne savoir escrire ne signer, de ce interpellez, et les dictz Legendre et Regnault ont signé sur la mynutte des presentes ce lundy douziesme jour de juillet mil cinq cens quatre vingtz treize [paraphe] — [Signé:] Cathelin [paraphe].

      |3r°


    3. Anthoine Cheuvrier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, heritier de deffunct Noel Bellier au lieu de Cantian Pezart, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et


      Pointe de Chauffour André Thibault.


      La veuve Gilles

      Tenauld.

      perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de ladite œuvre et fabrique, ce acceptant comme dessus ledit cens paiable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Trois quartes et demye de terre assizes à la poincte de Chauffour près le bourg Sainct Martin d’Estampes tenant d’une

      part à la veufve Simon Fontaine, d’autre aux hoirs Jehan Rue, d’un bout sur le chemin tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout aux heritiers François Lelong, chargé de quatre deniers obolle parisis de cens. Cy IIII d. ob. par.


      Luy pour demy quartier de vigne assis au chantier des Terres Doulces près Vauluisant, qui fut à Christophle


      Terres Doulces.

      Cheuvrier son père |3v° tenant d’une part aux heritiers feu Jehan

      Cheuvrier, d’autre à Nicollas Legendre, d’un bout sur le grand chemin d’Estampes à Saclas et d’autre à une vidange. Chargé d’un denier parisis. Cy: I d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabrique, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dicts heritages, de partie et portion d’iceulx, si comme, promectant, obligeant et renonçant, faict et passé au chapitre de la dicte esglise nostre Dame es presance de Pierre Legendre, de Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, Jehan Godin et François de la Lucazière, marchans demourant audict Estampes tesmoings. Ledict jour et an ledict advouant a déclaré

      |4r° ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé, et les dictz Legendre et Regnault ont signé sur la mynutte des presentes. —

      [Signé:] Cathelin [paraphe].


    4. Jacques Cheuvrier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de ladite œuvre et


      Garces. Cathelin Couppechout a acquis dudit puis vendu à maistre Vassor substitut. Jean Rouault [?], tient ledit morceau à loier.

      fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens paiable chacun an ledict jour sainct Remy.


      Ung quartier et demy de terre assis au chantier des Garces, terrouer dudict Sainct Martin, qui fut à feu Christophe Cheuvrier son père, auparavant à Abel Charpentier, auparavant à Fleurant Mercier. |4v° Ledict quartier et demy qui soulloit estre

      en vigne tenant d’une part à Jehan Guillot au lieu de Phillipe Nivet, d’autre part aux hoirs Barthellemy Merlin, d’un bout sur le carffour du moullin de Chauffour et d’autre bout sur les terres des Garsses, chargé de deux deniers parisis. Cy: II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’iceluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme, promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’estude du dict notaire es presances de Pierre

      Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes tesmoins. |5r° Le dict advouant declare ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et les dicts tesmoins ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    5. Honnorable homme Arthus Lelong, chevaucheur ordinaire de l’escurie du roy, tenant la poste pour sa Magesté à Estampes, confesse que, au lieu de deffunct François Brechemier son beau-père, qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de ladite œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens paiable chacun an ledict jour sainct Denys.

      C’est assavoir ung arpent une quarte |5v° de vigne en une pièce assize au chantier de Vauluisant acquis par le dict deffunct Brechemier son beau-père, tenant d’une part à Noel Thubeuf, d’autre


      Vauluisant.


      Martin Forest est au lieu pour cest article.

      part à maistre Dreulx de Fleury, d’un bout sur le chemin tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout sur un murger, le tout de huict deniers tournois de cens. VIII d. tz.


      (cf. 124a) Luy pour demy quartier de vigne assis au chantier des Meurs, vignoble Sainct Martin, tenant d’une part à Pierre Forest, d’autre part et d’un bout sur le chemin tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout. Chargé de trois deniers tournois de cens. Cy III d. tz.


      Luy pour ung arpent et demy de

      terre |6r° labourable assis au carffour

      Vauluisant. Martin Forest au Petit

      Sin Mars.


      Vergallant.

      de Vergallant, terrouer d’Estampes, tenant d’une part aux heritiers de la veufve maistre Jehan Audren, d’autre part aux hoirs Robert Forest, d’un bout sur le dict carffour de Vergallant et d’autre bout sur la veufve et hoirs de Pierre Forest, marchant demourant à Estampes. Chargé de douze deniers obolle parisis de cens. Cy XII d. ob. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dicts heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer

      sy le cas y eschet |6v° si comme, promectant, obligeant et renonçant, ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire avant midy es presances de Jehan Charpentier, clerc d’Estampes et Jehan Marolles, laboureur demourant à Morigny, tesmoins qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presantes le mardy treizieme jour de juillet mil cinq cens quatre vingtz et treize. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    6. Cantian Guignelleu, marchant tonnellier demourant en la paroisse Sainct Bazille, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de ladite œuvre et fabricque, |7r° ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Ung quartier et demy de vigne assis au chantier des Terres Doulces près le chantier de Vauluisant, vignoble Sainct Martin d’Estampes, tenant d’une part à Claude Hocquet, d’autre part [blanc] d’un bout sur la vuidange des vignes pour venir à Sainct Martin et d’autre bout à la vuidange des


      Terres Doulces, Pierre Forest, gendre de François Carnevillier, a acquis de madame Perrot, ledit Forest demeure au Petit Sainct

      Mars.

      dictes vignes. Chargé de quatre deniers obole parisis. Cy IIII d. ob. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme |7v°, promectant, obligeant et renonçant, ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire après midy es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs

      demourant à Estampes, tesmoins qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presantes le dix septiesme jour du dict mois oudict an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    7. Germain Hemard, vigneron demourant à Sainct Martin d’Etampes aiant espouzé Claudine Roullier, auparavant veufve Jehan Coue, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et


      De Sin Martin


      Jehan Leheude filz de Nicollas pour la moityé.

      perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, dudict |8r° fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an

      ledict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier de Vauluysant, qui fut audict

      Vauluisant

      deffunct, tenant d’une part aux hoirs Martin Cochon, d’autre à Ambroise Begerat, d’un bout au chemin vuidange dudict lieu et d’autre à Nicollas Gemart et Estienne Bauldon. Chargé d’un denier tournois de cens. Cy I d. tz.*


      Luy oudict nom pour demy quartier de terre assis au chantier des Garsses, paroisse de Sainct Martin, tenant d’une part à Jacques Boivin et d’autre part à Claude Godin au lieu de Jehan Rue, d’un bout au chemin tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout à la veufve et hoirs

      Gerouard Marguery. Chargé de troys deniers tournois. Cy III d. tz. |8v°


      Lequel cens tel et de la nathure que


      Garces.


      La vefve Guillauteau ou les mineurs de feu

      Guillauteau.


      Jehan Legendre filz jouyt de la moityé du contenu en cest article. et Cantien Hemard jouyt de

      l’autre moityé.

      dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dicts heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé au burreau de ladite esglise Notre Dame après midy es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoins, le dict advouant a déclaré ne scavoir escripre ne signer sur la mynutte des presantes le dix huitiesme jour du dict moys et an. — [Signé:] Cathelin

      [paraphe]. |9r°


    8. (cf. 121a et 140) Sebastienne Dupain, veufve de feu Nicollas Pezart demourant à Sainct Martin d’Estampes, tant pour elle que pour

      Fessouer. Mademoisselle d’Aussy ayant acquis le bien d’Estienne Collet.

      ses enffans, confesse quel tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre de fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Trois quartes de terre assis au chantier du Fessouer, qui fut à Cantienne Seignaut, veufve de Claude Souillart, tenant d’une part à Michel Collet, d’autre à Pierre Bauldry, d’un bout sur Pierre Marlin et d’autre bout à ung chemyn vuidange. Chargé de trois deniers tournoys. Cy III d. tz.


      Lequel tel et de la nathure que dessus, |9v° la dicte advouante a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte œuvre de fabricque, tant et sy longuement qu’elle sera detempteure et proprietaire du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas

      y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé avant midy en l’etude du dict notaire es presances de Guillaume Drappier, marchant demourant à Estampes et Jehan Charpentier, clerc demourant à Estampes, tesmoins, la dicte advouant a déclaré ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellée et les dictz tesmoins ont signé sur la mynutte des presantes le dix neufiesme jour du dict moys et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |10r°


    9. Michel Collet, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, du dict hostel et fabricque de la dicte esglise Notre Dame, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Trois quartes de pré assis au chantier de Malsouste praries vers Sainct Hillaire près les Roches, scavoir demy quartier à Estiennette Legendre, veufve Hervy Fontaine et une quarte de l’heritage de deffunct Simon Fontaine son beau frere, tenant d’une part à Luc Fontaine, d’autre

      Malsoulte, prés. Louis Fontaine de

      Morigny


      Thommas Fonteine au lieu du dit Collet.

      part au dict Fontaine, d’un bout sur la riviere de Louette et d’autre bout |10v° au dict Fontaine. Chargé de quatre deniers tournois. Cy IIII d. tz.


      (cf. 121b) Luy pour demi quartier de terre assis au chantier du Fessouer, terrouer Sainct Martin, qui


      Fessoir

      fut comme dessus, tenant d’une part à la veufve Nicollas Pezart, d’autre part à Estienne Charpentier, d’un bout sur Pierre

      Bauldon et d’autre bout à la veufve Pierre Fleury. Chargé d’un denier ob. parisis. Cy I d. ob. par.


      Luy pour demy quartier de terre au dict chantier du Fessouer, qui fut comme dessus, tenant d’une part à une vuidange tendant de Sainct Martin aux vignes du Fessouer, d’autre aux hoirs Pierre Gazeran, d’un bout sur les meurgers et |11r° d’autre à

      Cantian Nyvet. Chargé de ung denier obole parisis. Cy I d. ob. par.


      Luy pour une quarte de vigne assise au chantier du Fessouer tenant d’une part à Jacques Durandel, d’autre à Pierre Marlin, d’un bout sur des meurgers et d’autre bout au dict Durandel. Du propre de Perrine


      À present Jean.


      Pierre Miallin au lieu du dit Collet qui a baillé la dicte piece à monss.

      Vincent sa femme, qui estoit veufve de Berthellemy Marlain. Chargé d’un denier tournois de cens.

      Cy I d. tz.


      Luy pour demy quartier de terre assis au chantier des Garsses près le moulin de Chauffour à Sainct Martin, qui fut au dict deffunct Berthellemy Marlin, premier mary de la femme du

      Garses.


      À present mademoiselle

      d’Aussy.

      dict advouant, tenant d’une part à Pierre Marlain, d’autre à Aliesne Nyvet, d’un bout sur le chemin du champ du moullin et d’autre bout |11v° à Jehan Besnard. Chargé de deux deniers tournois. Cy II d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur

      des dicts heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé avant midy en l’etude du dict notaire es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourans à Estampes, tesmoins, le dict advouant a déclaré ne scavoir escripre ne signer, de ce |12r° interpellé et les dictz tesmoins ont

      signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    10. Hezme Besnard, veufve de feu Pierre Fontaine demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse quel tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Demy quartier de pré assis au chantier de Malsouste près les Roches Jallant près Sainct Martin,


      Malsoute.

      qui fut à deffuncte |12v° Estiennette Legendre, femme de Hervy Fontaine, mary de la dicte advouant, tenant d’une part et d’autre

      à Michel Allot, d’un bout sur la riviere de Louette et d’autre bout au dict Allot. Chargé de deux

      deniers tournois. Cy II d. tz.


      Elle pour demy quartier de vigne

      audict chantier de Fessouer qui fut à

      Fessoir.

      deffunct Jehan Besnart son père, tenant d’une part à maistre Estienne Poignart, esleu à Estampes, et auparavant au sieur du Fresne, d’autre à maistre Gabriel Montagne, d’un bout sur le dict Poignart et auparavant au dict sieur du Fresne, et d’autre

      bout aux hoirs Jacques Bocart, quinquallier. Chargé de deux deniers parisis de cens. Cy II d. par. |13r°

      Elle pour demy quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant qui [fut] au dict deffunct Pierre Fontaine,


      Vauluisant.

      et à luy donné par deffunct Hervy Fontaine son père, tenant d’une part aux hoirs Jacques Brechemier, d’autre à Cantian Fontaine, d’un bout sur Cantian Hemard et d’autre sur Estienne Lelong. Chargé de quatre deniers

      parisis. Cy IIII d. par.

      Elle pour ung quartier et demy de

      terre, chantier du Poulliz, qui fut au

      Poulies.

      dict deffunct Pierre Fontaine, auparavant Hervy Fontaine, tenant d’une part à la veufve Jehan Prieur, d’autre part à Pierre Bidouarne, d’un bout sur la vuidange des vignes, d’autre bout à ung autre vuidange |13v° et meurger. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Elle pour ung quartier de pré assis au dict chantier de Malsoute, qui fut comme dessus au dict deffunct son mary, tenant d’une part à Estienne


      image

      [(raturé:) Poulies]

      Malsoute.

      Bauldry, d’autre à François Dupuis, d’un bout sur Cantian Piere et d’autre bout à Estienne Lelong. Chargé de quatre deniers tournois. Cy IIII d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouante a promis, promet, s’oblige et sera tenue paier et continuer chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’elle sera |14r° detempteure, proprietaire et

      possesseure des dicts heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’etude du dict notaire es presances de Mathurin Thirouyn, sergent royal au bailliage d’Estampes, de Pierre Bidouarne, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, la dicte veufve et Bidouarne

      ont déclarer ne scavoir signer, de ce interpellez et le dict Thirouyn a signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an avant midy. — [Signé:] Cathelin

      [paraphe].


    11. (cf. 149 et 151) Jehan Carnevillier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de

      Mathieu Bonnivet au lieu d’Olivier. L’heritage est à present en jardin

      chef de cens annuel et perpétuel portant |14v° lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte

      œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Ung quartier et demy de terre labourable assis au chantier de Ryverselleu, terrouer de Sainct


      Riverselieu

      Martin, par lui acquis de Pierre Fontaine, dict Magister, et auparavant à Pierre Fontaine son père, tenant d’une part à Cantian Yvernette, d’autre à la veufve feu Jehan Prieur, d’un bout sur Cantian Barrault et d’autre bout à Jehan Michau. Chargé de six deniers tournois. Cy VI d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier |15r° et continuer chacun an le dict jour au burreau du dict hostel et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé après midy en l’hostel de Jehan Thouze et Noel Thouze père et filz, vignerons demourant au dict Sainct

      Martin, tesmoins, le vingt deuxiesme jour du dict moys et an. Le dict advouant et Thouze ont signé sur la mynutte des

      presantes et le dict Jehan Thouze a desclarer ne scavoir signer, de ce interpellé. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    12. Jehan Thouze, vigneron demourant |15v° à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de ladite œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus le dict cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Trois quartes de terre labourable assis au chantier de la Cousture Cochet, terrouer de Sainct Martin, qui


      Couture Cochet

      fut à feu Jehan Thouze son père, tenant d’une part à Jehan Levesville, d’autre part aux hoirs Bonniface Mercier, d’un bout sur le grand chemin d’Orlleans et d’autre bout sur ung murger. Chargé d’un denier tournois de cens. Cy I d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, |16r° promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour à la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict

      et passé au dict lieu presans le dict Carnevillier et Thouze, tesmoins, qui ont signé sur la mynutte des presantes et le dict advouant a declarer ne scavoir signer, de ce interpellé le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    13. Pierre Yvernette, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, au lieu de Berthellemy Marlain, duquel il a le decret par transport, et auparavant à Cantian Thubeuf, confesse qu’il tient et advoue |16v° tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes

      quand le cas y eschet, du dict œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Une maison couverte de chaulme contenant deulx espaces et demye, deulx chambres basses et allée au millieu, court et jardin, le lieu ainsi


      Saint Martin. Reverselieu.

      qu’il se poursuit et comporte, assis à la rue de Riverselieu, tenant d’une part à Pierre Durandel, d’autre part aux hoirs Gilles Yvernette, d’un bout sur la dicte rue et d’autre bout à la veufve Pierre Fontaine. Chargé d’un denier parisis. Cy I d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure |17r° que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’hostel du dict advouant au dict Saint Martin d’Estampes, es presances de Loys Segault, sieur d’aiz, et Pierre Lecoup, vigneron demourant au dict Saint Martin d’Estampes, tesmoins, le dict advouant a declarer ne scavoir signer, de ce interpellé et les dictz tesmoings ont signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an après midi. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    14. Jehan Messier, vigneron demourant |17v° à Sainct Martin d’Estampes au lieu de deffunct Nicollas Mercier son père , confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de


      Mr Guyot ayant espousé Françoise

      Girauldon.

      chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et

      fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an ledict jour sainct Denys.


      Une maison couverte de thuille contenant troys espasses et ung espenty derrière, aussi couvert de thuille, court et jardin, le lieu ainsi


      Saint Martin. Reverselieu.

      qu’il se poursuit et comporte, assis à Sainct Martin d’Estampes rue de Riverselieu, tenant d’une part à Symon Regnault, d’autre à Cantian |18r° Yver, d’un bout sur la dicte rue Pierre Durandel, d’autre part aux hoirs Gilles Yvernette, d’un bout sur la dicte rue de Riverselieu et d’autre bout sur le dict Regnault. Chargé de troyes deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé devant l’hostel du dict advouant, es presances des dictz tesmoins qui ont signé sur la mynutte des presantes, et le dict advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer, le dict jour et an. —

      [Signé:] Cathelin [paraphe]. |18v°


    15. Jehan Carnevillier l’esné, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      [(raturé:) Demy quartier]

      Ung quartier et demy de terre assis au chantier de la Croix du Temple qui fut à feu Jehan Carneviller son père, tenant d’une part aux hoirs Nicollas Legendre, d’autre à Imbert


      Croix du Tanple. Tousins Carnevillier son

      fis au lieu.

      Racquillet, d’un bout sur Jehan Jarry, censive Saincte Croix, et d’autre bout au dict Racquillet. Chargé de dix deniers parisis. Cy X d. par. |19r°


      Luy pour trois quartes de terre assis au dict chantier, acquis de Simon Chophye des Granches le Roy, tenant d’une part au dict Racquillet, d’autre part à la veufve Christophle Chartier, d’un bout au chemin tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout à l’article cy dessus. Chargé de trois deniers parisis. Cy III

      d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dicts heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, |19v° obligeant et renonçant, faict et passé en l’hostel de Jacques Hemart dict

      Lamy, demourant à Sainct Martin, es presances de Jehan Mercier filz de Martin et Nicollas Hemart, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes tesmoins, le dict advouant et Mercier ont declarer ne scavoir signer, de ce interpellez et le dict Hemart a signé sur la mynutte des presantes, le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin

      [paraphe].


    16. Jehan Mercier, filz de Martin, vigneron demourant à Sainct Martin

      Philippe Hamouy

      d’Estampes comme tuteur des enffans de deffunct Bonniface

      [(raturé:) Texier] Mercier, confesse |20r° qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour

      sainct Denys.


      Demy arpent de terre labourable

      assis au chantier de Garsses, qui fut

      Tient Me


      Gillet. Garses.

      au dict deffunct Bonniface Mercier, et auparavant à la veufve Jehan Durant, tenant d’une part aux hoirs Jacques Regnault, d’autre part à Claude Chossidon, d’un bout sur le carffour du moullin de Chauffour, et d’autre bout par à hault à Estienne Bellier. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Luy ou dict nom pour demy quartier

      |20v° de terre labourable assis au chantier de la cousture Cochet, qui

      fut à feu Jehan Durant, tenant d'une part à feu Jehan Thouze, d’autre part à Estienne Bellier, d’un bout sur le


      Tient la veufve [illisible] Imbert


      Couture Cochet.

      grand chemin tendant d’Estampes à Orlleans et d’autre à maistre Estienne Compotiere. Chargé d’un denier tournois de cens. Cy I d. tz.


      Luy ou dict nom pour ung quartier de terre labourable assis au chantier de la Cousture Congnet9, qui fut comme dessus, tenant d’une part à Pierre Fontaine, d’autre aux hoirs


      Jehan Mercier filz de Martin Mercier tient

      [illisible]


      image

      9 Il faut sabs doute corriger ici « Congnet » en « Cochet ».

      Nicollas Boudignon, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Orlleans et d’autre bout à Victor Deurre et auctres. Chargé d’un denier |21r° tournois de cens. Cy I d. tz.


      Luy ou dict nom pour ung quartier de vigne assis au chantier des Meurs, qui fut au dict Durant, tenant d’une


      Murs.

      part à Guillaume Poyner, d’autre à Michel Jarry, d’un bout au chemin tendant d’Estampes à Saclas et d’autre à Simon Regnault. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par. (cf. 141)


      Luy ou dict nom pour ung quartier de vigne au dict lieu et chantier, tenant d’une part au dict Jarry, d’autre part à Jacques Durandel, d’un bout sur le dict chemyn de Saclas, et d’autre bout au dict Regnault. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par. (cf. 141) |21v°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dicts heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé au dict lieu es presances de Jehan Carnevillier et Nicollas Hemart, vignerons demourant à Sainct Martin

      d’Estampes tesmoins, le dict advouant et Carnevillier ont declarer ne scavoir signer, de ce interpellez et le dict |22r° Hemart a signé sur la mynutte des presantes, le dict jour et an.

      — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    17. Estienne Bellier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines,

      deffaulx et amandes quand le cas y eschet, du dict œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une quarte de vigne assize au chantier de Cousture Cochet, qui fut à Pierre Bauldry son frère, tenant d’une


      Couture Cochet

      |22v° part aux hoirs Bonniface Mercier, d’autre part à Pierre Fontaine, d’un bout au chemyn tendant d’Estampes à Orlleans.

      Chargé d’un denier tournois de cens. Cy I d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dicts heritages, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, |23r° obligeant et renonçant, faict et passé au dict lieu presans les dictz tesmoins, le dict jour et an, le dict advouant et le dict

      Carnevillier l’un des dictz tesmoings, ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez et le dict Hemart a signé sur la mynutte des presantes. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    18. Nicollas Hemard, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, au lieu de feu Guillaume Hemart son père, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et

      amandes quand le cas y eschet, |23v° de la dicte œuvre et

      fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      (cf. 124e) Demy quartier de vigne assis au chantier des Meurs près Sainct Martin d’Estampes, tenant d’une part à Jehan Nyvet, d’autre à Cantian Launay, d’un bout à Michel Jarry et d’autre au chemyn tendant d’Estampes à Saclas. Chargé d’un denier parisis de cens. Cy I d. par.


      Luy pour une maison couverte de thuille et consistant en plusieurs espaces qui soulloient estre deux maisons comme estant au lieu de Claude et Simon |24r° les Hemardz,

      court, jardin, aisances et


      Murs.


      En 1647, est à Jehan Imbert sergent à cause d’Isabel Hemard sa

      femme.


      Petit Saint Mars Acquise par feu Claude

      Hemard

      appartenances d’icelluy, assis au Petit Sainct Mars, paroisse Sainct Martin, tenant d’une part à Michel Tubeuf, d’autre sur une cour commugne, d’un bout à la rue tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout à la dame du Bardé* ou à Ambroise Morin. Chargé le tout de six deniers parisis. Cy VI d. par.


      Luy pour ung quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant acquis de Pierre de Pussay et de Victor Deurre, tenant d’une part à Michel Jarry, d’autre à Estienne Bauldry, d’un bout sur Laurans Arcquet et


      Vauluisant.


      Appartient à Martin Hemard, fils de Marin

      Hemard.

      d’autre bout au chemyn |24v° tendant d’Estampes à Saclas. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur

      du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé au dict lieu presans les ditz tesmoings le dict |25v° advouant et Carnevillier ont declaré ne scavoir signer, de ce interpellez et le dict Hemart presant les dicts jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    19. (cf. 129a) François Dupuis, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable |25v° chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de terre labourable assise près la Croix du Temple, qui fut à Simon Dupuis son père, tenant


      Croix du Temple

      d’une part à Cantian Yver, d’autre à Claude Regnault, aboutissant d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout sur ledit Cantian Yver. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy |26r° longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et

      renonçant, faict et passé es presance de Marin Regnault et Toussainct Durandel, vignerons demourant à Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, qui ont declarer ne scavoir signer, de ce interpellez et le dict advouant a signé sur la mynutte des presantes le vingt septiesme jour du dict moys et an après midy.

      — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    20. (cf. 102 et 126) Jehan Deurre, vigneron demourant |26v° à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Pour une masure et jardin qui soulloit estre en maison assise au dict Saint Martin rue de Millesen, qui fut à Cantienne Charpentier, veufve Guillaume Loisy, tenant d’une part à Cosme Jamet, d’aultre à une sante vuidange du dict lieu, d’un bout sur la dicte rue |27r° et d’autre aux murailles du dict Sainct Martin. Chargé de [mot manquant] deniers parisis de cens. Cy X d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict


      Sainct Martin. Rue Milcent.


      Nota. La masure est à Jehan Philippot jardinier demourant proche la porte Saint Fiacre au lieu de feux Mercier son beau pere ... [illisible].


      Et le jardin contient I (?) quartier ou environ appartient à Jehan Godin le jeune au lieu de Jehan Deure son beau fils. Chargé de VI deniers parisis

      .... [illisible] ..... le jour saint Denis

      1635.


      Ailleurs champtier des Murs.

      et passé au dict lieu* es presance de Marin Regnault, Toussainct Durandel, et Jehan Dupuis, vignerons demourant au dict lieu*, tesmoings, le dict advouant ensemble les dicts Regnault et |27v° Durandel ont déclarer ne scavoir signer, de ce interppellez et le dict Dupuis a signé sur la mynutte des

      presantes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    21. Martin Deurre, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand


      Flurain d’Eurres au lieu de Martin pour la moitié. [illisible] d’Eurre son frere pour l’autre

      moitié.

      le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys. |28r°


      Trois quartes de terre assis au chantier des Meurs près Sainct Martin d’Estampes, qui fut à deffunct Jehan Hue, tenant d’une part à Yver, d’autre part à Cantian Launay, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Saclas et Guillerval, d’autre à Michel Jarry, de ses acquisitions faictes de Jehan Hemes. Chargé de trois deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictes trois quartes de terre, de partie ou portion d’icelles,

      |28v° sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant,

      obligeant et renonçant, faict et passé au dict lieu presans les dictz tesmoings le dict jour et an après midy, le dict advouant et le dict Dupuis ont signé sur la mynutte des presantes et les dicts Regnault et Durandel ont déclarer ne scavoir signer, de ce interppellez. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    22. Jehan Levesville, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens

      |29r° annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de terre assis au chantier de Cousture Cochet, qui fut à deffunct Cantian Levesville son père,


      Couture Cochet.

      tenant d’une part à Jehan Thouze, d’autre aux hoirs Marin Carnevillier, d’un bout au chemyn d’Orlleans et d’autre bout a ung meurger. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, |29v° promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’iceluy, sauf à

      blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé es presances de Martin Deurre, de François Dupuis, vignerons demourant à Saint Martin d’Estampes, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir signer, de ce interppellé et les dicts tesmoings ont signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |30r°


    23. Claude Godin, tixerant en thoilles demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une quarte de terre assise au chantier de la Ridelle près le moullin


      Ridelle

      de Chauffour, prises en trois quartes qui fut à Loys Lerut, duquel il a acquis la dicte quarte, tenant d’une part à Anthoine Cheuvrier, d’autre aux hoirs feu Jehan Rue, d’un bout sur le chemyn tendant de Sainct |30v° Martin à Dourdan, et d’autre bout à Estienne Fontaine. Chargé d’un denier obole parisis. Cy I d. ob. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant,

      faict et passé au dict lieu presans les dicts tesmoings, le dict |31v°

      advouant a declarer ne scavoir signer, de ce interppellé et les dicts tesmoings ont signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    24. Toussaincts Alexandre, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys. |31v°


      Demy quartier de vigne assis au chantier des Meurs, qui fut à deffunct Simon Alexandre son père, tenant


      Murs.

      d’une part à la veufve Jacques Brechemier, d’autre part à Cantian Yver, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Guillerval et d’autre à Michel Jarry. Chargé de deux deniers tournois de cens. Cy II d. tz.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera |32r° detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et

      renonçant, faict et passé au dict lieu es presances de Claude Godin et François Dupuis, vignerons demourans au dict Sainct Martin tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir signer, de ce interppellé et les dicts tesmoings ont signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    25. (cf. 86) Michel Jarry, vigneron demourant |32v° à Sainct Martin d’Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes


      image

      Michel, d’autant que la presente est comprise au cent vingt deuxiesme

      fueillet.

      quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de vigne faisant partie d’un quartier et demy dont le reste appartient à Jehan Regnault et à


      Vauluisant.

      Jacques Hemard dict Lamy, assis au chantier de Vauluisant, qui fut à feu Cantian Rigault son beau père, tenant d’une part |33r° à Jehan Gobert, d’autre à Jehan Tarraquier, d’un bout sur le chemin d’Estampes à Saclas et d’autre bout à Jacques Hemart dict Lamy. Chargé de trois deniers parisis de cens. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun

      an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur de la dicte vigne, de partie ou portion d’icelle, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé après midy |33v° à l’hostel de Cantian Yvernette es presances du dict Yvernette et Nicollas Hemart, vignerons demourant au dict sainct Martin d’Estampes, tesmoings, le dict

      advouant et Yvernette ont declarer ne scavoir signer, de ce interppellé et le dict Hemart a signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an. [pas de paraphe]


    26. Cantian Yvernette, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre |34r° de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier de Malgrappe, qui fut à feu Girault Fontaine, tenant d’une part à


      Malgrappe.

      Cantian Fontaine, d’autre à la veufve Hervy Tanneur, d’un bout sur une vuidange du meurger des Fourneaulx, et d’autre bout à la dicte veufe Hervy Tanneur. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Luy pour demy quartier de terre

      |34v° assis au chantier de la Groue, qui fut à deffunct Girault Fontaine, tenant


      Grouë.

      d’une part à Pierre Hemart et d’autre à Jehan Carnevillier, d’un bout sur Michel Jarry et d’autre bout à Cantian Barranet, cousturier. Chargé de deux deniers tournois. Cy II d. tz.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur

      |35r° des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et

      renonçant, faict et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Jehan Yvernette et Nicollas Hemart, vignerons demourant au dict Sainct Martin, tesmoings, le dict advouant et Yvernette ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellez et le dict Hemart a signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    27. Cantian Fontaine, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes confesse |35v° qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable

    chacun an le dict jour sainct Denys.


    Demy quartier de vigne assis au chantier de Malgrappe, qui fut à feu Girault Fontaine, son frère, tenant


    Malgrape.

    d’une part à Cantian Yvernette, d’autre à Nicollas Chardon, d’un bout à ung meurger vuidange des Fourneaulx, et d’autre bout à Philippe Legendre. Chargé de deux deniers parisis. Cy II

    d. par.


    Luy pour demy quartier de vigne |36r° assis au dict chantier de Malgrappe qui fut à la veufve feu Nicollas Yvernette, tenant d’une part à Pierre Genty, d’autre part à Nicollas Chardon, d’un bout sur la dicte vuidange et d’autre bout au dict Legendre. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.

    Luy pour demy quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant, qui fut à la veufve Lois Masson, tenant


    Vauluisant.

    d’une part aux hoirs Nicollas Mercier, d’autre aux hoirs Martin Mercier, d’un bout sur le grand chemin d’Etampes à Saclas et d’autre à Jehan Yver, texier. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


    Lequel cens tel et de la nathure |36v° que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé au dict lieu es presances de Nicollas Hemart et Cantian Yvernette, vignerons demourant au dict sainct Martin tesmoings, le dict advouant et Yvernette ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellez et le dict Hemard a signé sur la mynutte des

    presantes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |37r°


    (27) Jeanne Lambert, veufve maistre Jacques Lamy, vivant notaire royal à Estampes, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


    Ung quartier de terre assis au chantier de la Groue, terrouer du dict Sainct Martin, qui fut à feu Jehan


    Grouë.

    Baudry, tenant d’une part à Jehan Mercier, d’autre part à Nicollas Fontaine, d’un bout sur le chemyn allant aux vignes de

    Rougemont et d’autre bout à [mots manquants]. Chargé |37v° d’un denier parisis. Cy I d. par.


    Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus, le dict cens payable chacun an le dict jour sainct Denys au bureau d’icelle tant et sy longuement qu’elle sera detempteure, proprietaire et possesseure du dict heritage, de partie ou portion d’iceulluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé es presances de Richard Planchon, marchant

    demourant |38r° à Dourdan, et Ciret Ruelle, charpentier demourant à Estampes tesmoings, le dict jour et an après midy,

    la dicte advouant et tesmoings ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellez. —

    [Signé:] Cathelin [paraphe].


    1. Jehan Gabaille, marchant hostellier demourant à Estampes, et

      Constance.

      naguerre au Hault Pavé par[oisse] du dict Sainct Martin, au lieu de Estienne Damours, huillier, tenu à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et |38v° amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque,

      ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une maison couverte de thuille se consistant en chambre basse, chambre haulte, grenier, court,


      Haut Pavé.

      estables, granche et jardin, le lieu ainsi qu’il se poursuit et comporte assis au Hault Pavé Sainct Martin d’Estampes, au lieu de feu Pasquier Branchart, menuzier, au lieu duquel estoit le dict Damours, tenant d’une part aux hoirs feu Ferry Regnault,

      d’un bout sur la rue du Hault Pavé et d’autre |39r° bout par derriere sur ung chemain à aller aux vignes descendant à la ruelle Sainct Jehan. Chargé de deux solz deux deniers tournois de cens. Cy II s II d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur de la dicte maison et heritage, de partie ou portion d’icelle, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict |39v° et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Jacques Grimault, chartier d’icelluy advouant, et

      Cyret Ruelle, demourant au dict Estampes, tesmoings, qui ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellez et le dict advouant a signé sur la mynutte des presantes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    2. Honnorable homme Jehan de la Lucaziere, marchant bourgeois d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir |40r° à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy arpent de pré assis pres le moullin de la Grand Roue, aultrement appellé le moullin Mazeaulx, encloz


      Bressaut.

      dans le lieu du dict advouant, qui fut à Jacques de la Lucaziere son oncle, et auparavant qui fut à deffunct maistre Noel Hue, vivant chantre de l’esglise Nostre Dame10, tenant d’une part au dict advouant, d’autre sur le dict advouant et d’un bout sur |40v°


      image

      10 Décédé le 1er avril 1516 (Fleureau, Antiquitez…, pp. 352-353).

      la riviere du dict moullin et la roue et d’autre bout sur luy mesme. Chargé de quatre deniers parisis de cens. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict

      et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Jehan Clain, marchant |41r° demourant à Estampes, et Ciret Ruelle demourant au dict lieu, tesmoings, le dict advouant et Clain ont signé sur la mynutte des presantes le dict Ruelle a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellé, le vingt septiesme

      jour du dict moys au dict an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    3. Jacques Maugardz, hostellier demourant à Estampes en la parroisse Sainct Gilles, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant |41v° lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier des Poullies, qui fut à la veufve Claude Fontaine, tenant d’une


      Poulies.

      part et d’autre à Pierre Bidouarne, d’un bout à la vuidange des vignes et d’autre au dit Bidouarne. Chargé d’un denier parisis. Cy I d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant

      |42r° a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant

      et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Gilles Lebeau, vigneron demourant à Lardy, et le dict Ciret Ruelle, tesmoings, qui ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellé, et le dict advouant a signé

      sur la mynutte des presentes |42v° le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    4. Anthoine Gaudracher, maistre savettier demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une maison ce consistant en |43r°

      bouticque sur rue, chambre basse, chambre haulte grenier, couverte de

      Perray Nostre Dame.

      thuille, court, jardin, assis au Parray Nostre Dame d’Estampes, qui fut à deffunct Loys Lelong, tenant d’une part aux hoirs Jehan Robert, boullanger, d’autre à la veufve et hoirs Cantian Colleau, d’un bout sur la dicte rue et d’autre bout aux hoirs Girault Bourger, fossé entre deux. Chargé d’un denier tournois. Cy I d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il |43v° sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé avant midy en l’hostel du dict nottaire

      es presances de Marin Gaudracher, savettier filz du dict advouant et Claude Poine, serviteur d’icelluy advouant, tesmoings, le dict Poine a declarer ne scavoir signer, de ce interppellé, et les dicts Gaudracher ont signé sur la mynutte des presentes le vingt huictiesme jour du dict moy et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    5. Loise Duzant, veufve Cantian |44r° Colleau, tant en son nom que pour les enffans du dict deffunct et elle.


      Pour la moicttier entiere de sa maison, court et jardin où elle demeure à presans au Parray Nostre


      Perray Nostre Dame.

      Dame d’Estampes, qui fut à deffunct Lois Doulert, tenant la dicte moicttier advouant, d’une part à Anthoine Gaudracher, d’autre à l’autre moicttier de la dicte maison, censive du roy, d’un bout sur la dicte rue, et d’autre bout par derriere sur les hoirs Girault Hastillon, fossé entre d’eulx, qui estoit le ruisseau de Gallardon. Chargé de ung denier tournois. Cy I d. tz. |44v°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus, le dict cens payable chacun an le dict jour sainvt Denys au bureau d’icelle tant et sy longuement qu’elle sera detempteure, proprietaire et possesseure de la dicte moicttier de maison, de partie ou portion d’icelle, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’hostel de la dicte advouant es presances de Zacharie Colleau, serruzier, filz de la dicte veufve, et Marin Gaudracher, savettier demourant à Estampes, tesmoings, la dicte veufve advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellée, et les dictz tesmoings ont

      signé sur la mynutte |45r° des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    6. Lois Harssant, maistre boullanger demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      (cf. 122) Ung quartier de vigne assis au chantier des Carrieres, acquis par luy de |45v° Roch Lhoste, tenant


      Carrieres.

      d’une part à la veufve Ferry Alleaume, d’autre part à Jacques François, d’un bout sur la veufve Christophle Banouart, et d’autre bout sur le chemin de vuidange. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Luy pour une maison consistant en chambre basse, chambre haulte, grenier couvert de thuille, court et jardin, le lieu ainsi qu’il se presente et


      Estampes. Rue Cordonnerie.

      comporte, assis au dict Estampes, rue de la Cordonnerye, par luy acquize de Jehan Fournil et sa femme, tenant d’une part au dict advouant, d’autre part à Jehan Freussart, boullanger, |46r° d’un bout sur la dicte rue et d’autre bout à Jehan Hue. Chargé la diste maison de seize deniers parisis de cens. Cy XVI d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dicts heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant,

      faict et passé es presances de Jehan |46v° Lemeur, vigneron demourant à Venans, et Jehan Charpentier, clerc demourant à Estampes, tesmoings. Le dict advouant et Charpentier ont signé sur la mynutte des presentes le vingt neufiesme jour du dict moys et an à midy et quand au dict Lemeur, a declaré ne scavoir escripre ne signer, de ce interppellé en l’hostel du dict advouant — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    7. François Brechemier, maistre pasticier demourant à Estampes, paroisse Nostre Dame, rue de la Tannerye, confesse qu’il tient et advoue |47r° tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas

      y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an

      le dict jour sainct Denys.


      Ung jardin cloz à meurs estant derriere la maison du dict advouant qui est de la censive des dames de

      Estampes. Rue

      Tannerie.

      Villiers qui fut à maistre Thomas Guettard, tenant d’une part à la riviere, d’autre part à Jehan Guettard, d’un bout à la veufve Macy Guysenet et d’autre bout au dict Jehan Guettard, chargé de huit deniers parisis. Cy VIII d. par. |47v°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’hostel du dict Brechemier es presances de Pierre

      Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings qui ont |48r° avecq le dict advouant signé sur la

      mynutte des presentes le dict jour et an apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    8. Gabrielle Paulmier, veufve Macy Guysenet demourant à Estampes, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung jardin où y a plusieurs arbres

      |48v° complantés et une granche couverte de thuille, le tout cloz à

      meurs, estant derriere la maison de la


      Au lieu de la dicte [?].


      François Martin, exempt de la mareschaussée a passé declaration par devant Delambon notaire le 16e jour d’octobre 1644.


      Estampes. Rues Tannerie et au Comte.

      dicte veufve de la censive des dames de Villiers le Chastel, tenant le dict jardin d’une part à Ambroise Morin, d’autre à François Brechemier et Jehan Guettart, d’un bout sur la rue au Compte et d’autre bout sur des espentis et court de la dicte veufve, de la censive de la dame d’Arbonville, le dict jardin et lieu acquis de deffunct maistre Pierre Lamy et le dict Lamy de Jehan Chardon. Chargé le dict jardin de huit deniers parisis de cens. Cy VIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier |49r° et continuer chacun an le dict jour au burreau du dict œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’elle sera detempteure, proprietaire et possesseure du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’hostel de la dicte advouant es

      presances de Nicollas Guysenet, filz de la dicte veufve et Jehan Charpentier, clerc demourant à Estampes, tesmoings le vingt neufiesme jour du dict moys apres midy, la dicte veufve a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et les dicts tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |49v°


    9. Venerable et discrette personne maistre Henry Langloix, prebstre demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier et une quarte de terre pris en demy arpent acquis de Abel Lecoup, heritier à cause de sa


      Rougemont

      femme de deffunct Mathurin Collet, la dicte terre assize au chantier de Rougemont, terrouer du dict Sainct Martin, tenant d’une part aux heritiers du dict deffunct |50r° Collet, d’autre part à Pierre Gazeran, d’un bout sur les fossez du dict Sainct Martin et d’autre bout à une vuidange des hault de Rougemont. Chargé de deux deniers tournois. Cy II d. tz.


      Luy pour ung quartier de terre assis au chantier de Groz Morin dict Florette, acquis de Pierre Jamet, tenant d’une part à Cantian Guichart,


      Gros Morin ou Guinette.

      d’autre à Jehan Pachot, d’un bout à Jehan Fontaine, meurger entre deux, et d’autre bout à Nicollas Plisson. Chargé de quatre deniers tournois. Cy IIII d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, |50v° promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer

      chacun an le dict jour au burreau de la dicte fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritage, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonçant, faict et passé en l’estude du dict notaire à midy es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings qui ont avecq le dict advouant signé sur la

      mynutte des presentes le samedy quatorziesme jour d’aoust au dict an. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |51r°


    10. Jehan Mercier, mareschal demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de terre assis au chantier des Poullies, terrouer de Sainct Martin d’Estampes, par le dict


      Poulies.

      advouant acquis de Pierre Collet et sa femme à cause d’elle par contract passé pardevant Herault, notaire royal à Estampes, tenant d’une part |51v° à monsieur Montagne, d’autre part à Ferry Rondeau, d’un bout sur Phillipes Breard (?) et d’autre bout en

      poincte sur [blanc]. Chargé de de quatre deniers parisis de cens. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y |52r° eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire à midy es presances de Pierre Legendre et Jehan

      Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le trente ungiesme et dernier jour du dict mois d’aoust et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    11. Guillaume Guiart, marchant demourant en la paroisse Sainct Bazille d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de |52v° cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant

      comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois arpens ung quartier de terre labourable en une piece en hache, assise au chantier de Vergallant, terrouer d’Estampes, tenant d’une part au chemin qui tend d’Estampes à Dourdan, d’un bout sur le carffour du


      Louys Girauldon doibt au lieu du dit Guyard pour deux arpens demy

      quartiers.


      Plus Jehan Menault doibt pour ung arpent demy quartier dont il fault faire passer declaration.


      Le present est au lieu de la veufve .... maistre

      Accurse Dupré

      [paraphe] Vergalant.

      dict Vergallant et d’autre bout aux hoirs Rigault Tanneur, chargé |53de trois solz trois deniers parisis de cens. Cy III s III

      d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé avant midy en l’etude du dict notaire

      es presances de Pierre Legendre et Jehan Nivet, clercs demourant à Estampes, |53v° tesmoings qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le vingt cinquiesme jour de septembre au dict an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    12. (cf. 139) Charlotte Vincent veufve de feu Jehan Girart demourant à Estampes, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes,


      Recongnu par maistre

      Charles Godin declaration 138.

      saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, ledit cens

      |54r° payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois arpens et demy de terre labourable en une pièce, assize au carffour de la Commungne du


      Vergalant.

      Vergallant au lieu de maistre Jehan Vincent, procureur son pere tenant d’une part à maistre Claude Regnart maistre de l’Ours, d’autre part à Estienne Rue, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout au chemyn tendant de Sainct Martin au dict Dourdan, chargé de vingt ung denier parisis. Cy XXI d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure , |54v° que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’etude du dict notaire avant midy es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes tesmoings qui ont avecq le dict advouant

      signé sur la mynutte des presentes le lundy |55r° vingt septiesme

      septembre ou dict an quatre vingtz treize. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    13. Pasquier Delorme, marchant demourant à Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de |52v° cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Cinq quartiers de terre labourable assis au chantier de Vergallant tenant d’une part à Guillaume Guyart,


      Vergalant.

      d’autre à la veufve |55r° maistre Pierre Lamy, advocat, d’un bout sur le carffour de Vergallant et d’autre bout à la veufve Jehan

      Rambert, chargé de huit deniers parisis. Cy VIII d. par.


      Luy pour sept quartiers de terre

      assis à la Haye aux Brettons, tenant

      La Haye aux Bretons.

      d’une part à la veufve François Fontaine, fille de feu Jehan Fournillon, d’autre part aux enffans deffunct Cantian [(raturé:) Hue] Tardif, d’un bout sur le chemyn de la Haye aux Brettons, et d’autre bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Dourdan, chargé de dix deniers parisis de cens. Cy X d. par. |56r°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’iceulluy, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’etude du dict notaire es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes,

      tesmoings, qui ont avecq le dict advouant |56v° signé sur la

      mynutte des presentes le neufiesme octobre au dict an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    14. (cf. 112 et 135) Martin Mercier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable |57r° chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant qui fut à feu Nicollas Mercier son père, tenant


      Vauluisant

      d’une part à Pierre Tarraquier, d’autre part à Jehan Baron, aboutissant d’un bout sur le chemyn tendant à Saclas et d’autre bout sur une vuidange. Chargé d’un denier parisis. Cy I d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus le dict jour sainct Denys tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict |57v° heritage, de partie ou portion d’icelluy, sauf à blasmer

      sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au bureau de la dicte œuvre es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir signer, de ce interpellé et les dictz tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    15. Pierre Bidouarne, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, ayant |58r° epouzé la veufve Noel Dollebeau, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et

      perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de terre assis au chantier des Poullis terrouer du dict Sainct Martin, tenant d’une part aux


      Poulies

      hoirs Jehan Fontaine, d’autre part à Jacques Maugard, d’un bout au chemyn et vuidange du dict lieu, et d’autre aux hoirs Nicollas Hecquet. Chargé de troys deniers parisis. Cy III d. par.


      Luy pour demy quartier de vigne assis |58v° au dict chantier des Poullis tenant d’une part au dict Jacques Maugard et d’autre aux hoirs Jehan Fontaine, d’un bout sur la dite vuidange et d’autre bout à la veufve dessus declarée. Chargé de troys deniers parisis. Cy III d. par.


      Luy pour demy quartier de vigne au dict chantier des Poullis acquis par le dict advouant de Jehan Burreton,


      Poulies

      tenant d’une part au dict Maugardz, d’autre part aux hoirs Pierre Fontaine, d’un bout à la dicte vuidange et d’autre bout sur la veufve dessus declarée. Chargé de trois deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure |57v° que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte œuvre et fabricque, tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx, sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict bureau es presances de Loys Durant, musnier demourant à

      Sainct Martin d’Estampes et Mathurin Thirouin, sergent royal au bailliage d’Estampes, tesmoings, le dict advouant et Durant ont declarer ne scavoir ne escripre ne signer, de ce interpellé et le dict Thirouyn a signé sur la mynutte |59v° des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    16. Estienne Carpentier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, au lieu de Jehan Tardif, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour

      sainct Denys. |60r°


      Ung quartier de terre labourable assis au chantier de la Follie près du Temple, aultrement dict la Haye aux

      Folies près le Temple ou Haye aux Bretons.

      Brettons, tenant d’une part à Robert Chandellier, d’autre à Pasquier Delorme, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Dourdan, et d’autre bout sur un aultre chemyn tendant de Brières à Sainct Hillaire. Chargé de deux deniers parisis. Cy II

      d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion

      d’icelluy |60v° sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme

      promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au bureau de la dicte œuvre es presances du dict musnier et Jehan Charpentier, clerc demourant à Estampes, tesmoings, le dict jour et an, le dict advouant et Durant ont declarer ne scavoir signer, de ce interpellé et le dict Charpentier a signé sur la

      mynutte des presentes après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    17. Marie Audren, veufve de feu Pierre Lamy, vivant advocat |61r° à Estampes confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et


      Maistre Nicollas Lamy

      [illisible]

      perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung arpent et demy demy quartier de terre pris en trois arpens ung quartier assis au carffour de la


      Vergalant

      commungne du Vergallant, qui fut à deffunct maistre Jehan Audren à cause de Perrine Leroy, sa femme, tenant d’une part à Pasquier Delorme, d’autre part à François Dupuis au lieu de Michel Poynet, d’un bout à la veufve |61v° et heritiers feu Jehan

      Rambert et d’autre bout au carffour de la commungne. Chargé de dix deniers parisis de cens. Cy X d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé au dict lieu et heure es presances de François |62r° Dupuis, vigneron demourant à Sainct Martin et Nicollas Lamy,

      clerc demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant et Lamy ont signé sur la mynutte des presentes, et le dict Dupuis a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    18. (cf. 128a) Magdalaine Motheux, veufve Hervy Tanneur demourant en la paroisse Sainct Gilles d’Estampes, tant en son nom que comme ayant la garde des enffans myneurs dans [sic] du dict deffunct et d’elle, confesse qu’elle tient |62v° et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte

      œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      (cf. 128a) Ung quartier de vigne assis au chantier de Malgrappe, vignoble de Sainct Martin, qui fut à


      Malgrape.

      Pierre Genty, tenant d’une part à la dicte advouant, d’autre à Cantian Fontaine, d’un bout sur les meurgers du Fourneau et d’autre bout à la dicte advouant qui tient de la Trinitté d’Estampes ces censive. Chargé de troys deniers parisis |63r° parisis de cens. Cy III d. par.


      (cf. 128a) Elle pour ung aultre quartier de vigne au dict chantier de Malgrappe, tenant à Pierre Leblanc, d’autre à Philippe Legendre, d’un bout à ung meurger et d’autre bout à la dicte advouant, censive de la dicte Trinitté. Chargé de quatre deniers parisis de cens par acquisition faicte par le dict deffunct son mary du septme jour de decembre mil cinq cens quatre vingtz et trois. Signé Hobier. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu |63v° paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’elle sera detempteure, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy

      le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu et heure es presances des dicts Lamy et Dupuis, tesmoings, la dicte advouant et Dupuis ont declarer

      ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez et le dict Lamy a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |64r°


    19. Fiacre Haudouaire, vigneron demourant à Boissy le Sec, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de terre assis au chantier de la Haye aux Brettons qui fut à deffunct François Tardif, tenant


      Haye aux Bretons.

      d’une part à Cantian Motheulx, d’autre part à [blanc], d’un bout sur le chemyn d’Estampes à Dourdan et d’autre bout sur |64v° le chemyn tendant d’illec à Sainct Hillaire. Chargé de deux deniers parisis de cens. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé au dict lieu avant midy es presances |65r° de

      Barthellemy Gaudracher, savettier demourant à Estampes, et maistre Jacques Lecoc, prebstre demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et les dicts tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le dixiesme jour du dict moys et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    20. Berthelemy Gaudracher, maistre savettier demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, |65v° de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une boutique estant scyttuée et assize contre l’esglise Nostre Dame d’Estampes devant le Marché au Bois


      Marché Nostre Dame.

      et qui a esté cy devant baillée à tiltre de rente et cens par la dicte œuvre à deffunct Anthoine Gaudracher, son père, chargé d’un denier parisis de cens. Cy I d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige |66r° et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le

      cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu avant midy es presances de François Crestaulx, vigneron, et maistre Jacques Lecocq, prebstre demourant à Estampes, tesmoings, le dict Crestaulx a declarer ne scavoir signer, de ce interpellé et le dict advouant et Lecocq ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an à midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    21. Jehan Regnard, marchant chappellier |66v° demourant en la paroisse Sainct Bazille d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Ung quartier et demy de pré assis au chantier de Meremande près les Portereaulx à la premiere sante,


      Mermande.

      tenant d’une part aux hoirs Jehan Regnart l’esné, d’autre à Claude Hocquet, d’un bout et d’autre |67r° sur les santes et la vuidange des prez, qui fut à deffunct Denys Godeau à cause de Jehanne Honnoré sa femme. Chargé le dict quartier et demy de pré de unze deniers parisis de cens. Cy XI d. par.


      (cf. 145a) Luy pour demy quartier de pré au dict lieu et chantier, qui fut comme dessus tenant d’une part aux hoirs Guillaume Marais, d’autre à Marye Gyvonne, d’un bout sur


      Fault faire payer de Jehan Regnard le jeune et luy faire passer

      declaration.

      Claude Regnart et d’autre bout sur la vuidange de Meremande. Chargé de quatre deniers parisis de cens. Cy IIII d. par.


      Luy pour ung quartier et demy |67v° de pré en hache assis au dict chantier, de presant en aulnoy, au lieu de Giraulme Poignard, tenant d’une part à Pierre Enjubert, d’autre part à Jehan Boissiere à cause de sa femme, d’un bout sur Arthus Lelong à cause de sa femme et d’autre bout à Jehan Delambert et aultres. Chargé de six deniers parisis de cens. Cy VI d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque |68r° tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages de partie ou portion d’iceulx sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu et à la dicte heure es

      presances de Mathurin Thirouyn, sergent royal au bailliage d’Estampes, et de Can Guichard, tailleur d’habits demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant et Thirouyn ont signé sur

      la mynutte des presentes et le dict Guychard a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |68v°


    22. Can Guichard, maistre tailleur d’habits demourant à Estampes en la paroisse Sainct Bazille, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de terre assis au chantier du Groz Morin, tenant d’une part à Maistre Henry Langlois


      Gros Morin.

      prebstre, d’autre part |69r° à Martin Hemart, d’un bout à Imbert Racquillet et d’autre bout à ung meurger. Chargé de trois

      deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé |69v° au dict lieu avant midy es presances du dict maistre Jacques Lecocq, et Jehan Charpentier, marchant

      demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    23. Martin David, marchant demourant en la paroisse Sainct Gilles, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, |70r° deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque,

      ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung petit jardin faisant partie d’un plus grand au bout duquel y a vigne, dont joist à presant Anthoine Bourgoyn de la mesme censive, assis derriere la maison du dict advouant,


      Estampes. Paroisse Saint Gilles. Derriere la

      maison du Lyon.

      en la dicte paroisse Sainct Gilles, qui fut aux Barons, derriere la maison du Lyon, tenant d’une part au dict Bourgoyn à Claude Guyot à cause de Jehanne Boutet sa femme, d’un bout sur les murailles de ceste |70v° ville d’Estampes et d’autre bout sur le corps du logis du dict lieu du Lyon. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé au dict lieu et à la dicte heure es presances de Jehan |71r° Charpentier, clerc, et Mathurin Thirouyn, sergent royal au bailliage d’Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy au dict lieu. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    24. (cf. 133a) Estienne Musnier, vinaigrier demourant à Estampes en la paroisse Sainct Bazille, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes |71v° quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Ung quartier de vigne assis au chantier des Meurs, vignoble Sainct Martin autrement dict Sobidault qui


      Murs.

      fut à Jehan Musnier, tenant d’une part aux hoirs Estienne Charpentier, d’autre part à Jehan Roullier, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout à Gilles Legendre. Chargé de huit deniers parisis de cens. Cy VIII d. par.


      Lequel cens tel et de la |72r° nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presances de Mathurin Thirouyn, sergent royal à Estampes, et Guillaume Guigneleu, tonnellier demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant a declaré ne

      scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et les dictz |72v°

      tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an heure et lieu. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    25. (cf. 88) Pierre Hemard, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes,


      Les hers de Simon Breard jouyssent du contenu en cest article

      ....... ... dict Breard.

      saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus |73r° ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de vigne assize au chantier des Poullis, vignoble Sainct Martin, qui fut à Jehan Fontaine,


      Poulies.

      tenant d’une part aux hoirs Jehan Fontaine, d’un bout à Jehan Mercier, mareschal, et d’autre à la vuidange. Chargé de trois deniers parisis. Cy III d. par.


      Luy pour demy quartier de terre assis au chantier de la Groue, qui fut à Girault Fontaine, tenant d’une part à Cantian Yvernette, d’autre à la veufve Jehan Prieur, d’un bout à |73v°


      La veuve Abel Dupuis au lieu de Pierre Hemard jouyt du contenu en cest

      article.

      Michel Guyot et d’autre bout à maistre Estienne Chardon, lieutenant de la prevosté d’Estampes. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et |74r° renonceant, faict et passé au bureau de la dicte recepte après midy es presances du dict Thirouyn, sergent, et Pierre Bidouarne,

      vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, le dict advouant et Bidouarne a declaré ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez et le dict Thirouyn a signé sur la mynutte des presentes le dixiesme jour d’octobre au dict an quatre vingtz treize après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    26. (cf. 144) Marthe Leroy, veufve de feu |74v° Simon Fontaine demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Trois quartes de terre assises au chantier de Chauffour auctrement dit la Ridelle, qui fut Cantian Legendre,


      Chaufour ou Ridelle.

      son oncle, tenant d’une part à Anthoine Cheuvrier, d’autre aux hoirs |75r° Philippe Durant, d’un bout sur le grant chemyn tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout à Geraulme Margery. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du

      dict heritage de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, |75v° obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu et heure presans les dictz tesmoings, la dicte advouante et Bidouarne ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez et le dict Thirouyn a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin

      [paraphe].


    27. Martin Hemard dict Bedon et Jehan Hemart filz de deffunct Adam Hemard, vignerons demourans |76r° à Sainct Martin d’Estampes, confessent qu’ilz tiennent et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Sept quartiers de vigne en une pièce assize au chantier de Groz Morin, qui fut au dict Adam Hemard, et auparavant Jehan Hemard, tenant d’une part à Cantian Mercier, mareschal, |76v° d’autre à Pierre

      Guychard, d’un bout sur les terres labourables et d’autre à la vuidange des terres. Chargé de quatre deniers tournois. Cy VIII [sic] d. par. tournois.


      Gros Morin.


      Michel Gillet en possedde la moitié comme estant au lieu de Cantien Hémard. L’autre moitié est pocedée par Jean [?] Regnard comme l’ayant acquise de Jacques Delestang ...

      [illisible]


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, les dictz advouant ont promis, promecttent, s’obligent et seront tenuz paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’ilz seront detempteurs, proprietaires |77r° et possesseurs du dict heritage de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu es presance du dict Thirouyn et Estienne Musnier, vinaigrier

      demourant au dict Estampes tesmoings, le dict Martin Hemard et le dict Musnier a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez et le dict Thirouyn et Jehan Hemard ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |77v°


    28. Mathieu Jarry, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et


      Philippes Jarry au lieu de

      perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Trois quartes de vigne assize au chantier de Vauluisant, qui fut à Jehan Courtillet et auparavant Pierre


      Vauluisant.

      Chevrier, tenant d’une part |78r° aux hoirs Nicollas Fontaine,

      d’autre aux hoirs feu Martin Cochon, d’un bout à Jehan Fontaine, et d’autre bout au chemyn tendant d’Estampes à Saclas. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur,

      proprietaire et possesseur du dict heritage, |78v° de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y


      Philippes Jarry fils et Jehan Legendre, beau frère du dict Philippes, ont passé declaration pour chacun et moitié partie la dicte piece en 1634. Le dict Legendre a le bout vers le chemin

      eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presences du dict Thirouyn et Jullian Regnard, marchant demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et les dictz tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    29. Juillan Regnard, marchant |79r° demourant à Estampes paroisse Sainct Gilles, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartiers de terre assis au chantier de la Commungne de Vergallant qui fut aux heritiers de


      Vergalant.

      deffunct maistre Jacques Texier, tenant d’une part à |79v° [blanc], d’autre part à [blanc], d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout à ung autre chemyn tendant d’Estampes à Villecongnyn Saint Hillaire. Chargé de six deniers parisis. Cy VI d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et |80r° possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu et heure es presences du dict Thirouyn et Nicollas Ratif, vigneron demourant à Sainct

      Martin d’Estampes, tesmoings, le dict advouant et Thirouyn ont signé sur la mynutte des presentes et le dict Ratif a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    30. Nicollas Ratif, vigneron demourant |80v° à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes et demye de vigne assis au chantier de Groz Morin, qui fut à Henry Moreau son père, tenant


      Gros Morin.

      d’une part à Cantian Mercier, mareschal, d’autre à ung meurger, chemyn entre deux, d’un bout sur Imbert Racquillet et d’autre bout à ung aultre |81r° meurger. Chargé de sept deniers parisis. Cy VII d. par.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé |81v° au dict lieu es presences du dict Thirouyn et

      Jacques Thibault, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, le dict Thibault a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et les dictz tesmoings advouant et Thirouyn ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    31. Le dict Ratif, ou nom et comme tuteur des enffans de feu Phillipau Durant, confesse qu’il tient et advoue tenir du dict

      |82r° tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes,

      saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de terre assis au chantier de la Ridelle près Sainct Martin, aultrement dict Chauffour,


      Ridelle ou Chaufour.

      tenant d’une part à Geraulme Marguery, d’autre à Simon Paris, d’un bout sur le chemyn tendant à Dourdan et d’autre bout au dict Marguery. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.

      |82v°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé au dict lieu presans les dictz tesmoings, le dict Thibault a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé |83r° et le dict advouant et Thirouyn ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    32. Jacques Thibault, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens |83v° payable chacun an le

      dict jour sainct Denys.


      La moicttier de cinq quartiers de vigne assize au chantier de Sobidault qui fut à deffunct Claude Thibault


      Saubidault.

      son père, tenant d’une part aux hoirs Nicollas Hecquet, d’autre aux hoirs Berthellemy Myallin, d’un bout au chemyn tendant d’Estampes à Saclas, et d’autre bout à Symon Regnault. Chargé la dicte moicttier de cinq quartes de vigne de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la |84r° nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict [lieu] es presances du dict Thirouyn et le dict Ratif, tesmoings, qui ont signé sur la mynutte des presentes et le dict advouant a declarer ne scavoir

      escripre ne signer, de ce interpellé le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |84v°

    33. (cf. 146) Marie Gobert, veufve de feu Guillaume Cornet demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy arpent demy quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant au lieu qui fut feue Marie Doliveau sa


      Vauluisant.

      mère elle vivant femme de deffunct |85r° Jehan Gobert, tenant

      d’une part aux hoirs Martin Cochon, d’autre part aux terres labourables, d’un bout sur le chemyn tendant d’illec à Saclas et d’autre bout à Estienne Bauldry. Chargé le dict demy arpent demy quartier de vigne de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’elle sera detempteure, proprietaire et |85v° possesseure du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict bureau es presances des dictz

      Thirouyn et Thibault, tesmoings, la dicte advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé ne pareillement le dict Thibault et quand au dict Thirouyn a signé sur la mynutte des presentes et le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    34. (cf. 136) Pierre Gazeran, vigneron |86r° demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens


      Joachim Legendre au lieu de Pierre Gazeran.

      annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et

      amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung jardin partie cloz à meurs et l’autre partie de haye, assis à Sainct Martin d’Estampes près la porte d’Orlleans, qui fut à feu Pierre Gazeran son père, tenant d’une part à


      Saint Martin. G. R. [Grande Rue] près de la

      porte d’Orleans.

      la maison des Trois Roys, appartenant à la veufve Jehan Cheuvrier de la cousture |86v° du sieur de Lumery, d’autre part à la veufve Cantian Gazeran, d’un bout sur Marin Michellet, et d’autre bout sur les murrailles et closture du dict lieu. Chargé de huit deniers parisis de cens.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du

      dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas |87r° y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu après midy es presances de Jehan Besnard, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, et Jehan Charpentier, clerc demourant au dict Estampes,

      tesmoings, le dict advouant et Besnard ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez, et le dict Charpentier a signé sur la mynutte des presentes et le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    35. Jacques François, marchant demourant |87v° en la paroisse Sainct Bazille d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz,


      La veufve Louys Baudry au lieu de J.

      François

      ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier et demy de vigne assis au chantier des Carrieres, qui fut à deffunct Ysabel Louvet son ayeulle,


      Carrieres.

      tenant d’une part à Loys Herssant, boullanger, et à maistre Pierre Lambert, d’un bout sur ung meurger et d’autre bout au dict Harssant [mot barré ?] la veufve Christophle Banouart. Chargé de trois deniers parisis de cens. Cy III d. par. |88r°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu es presances de Nicollas Mignon, fillacier, et Jehan Charpentier, clerc demourant à Estampes, tesmoings, le dict Mignon a declarer ne scavoir escripre ne

      signer, de ce interpellé, et le dict advouant |88v° et Charpentier ont signé sur la mynutte des presentes et le dict jour et an après

      midy au dict bureau. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    36. Honnorable homme Anthoine Bourgouyn, marchant bourgeois d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Ung jardin syttué derrière la maison |89r° du dict advouant qui fut aux Barons, tenant d’une part à Martin David, de la mesme censive, d’autre Jehan Hure, d’un bout sur les murailles de ceste ville, chemyn entre

      deux, et d’autre bout sur le corps de logis du dict advouant scyttué sur la grand rue Saint Jacques en la paroisse sainct Gilles. Chargé de quatre deniers parisis de cens. Cy IIII d. par.


      Estampes. Rue Saint Jacques paroisse Saint

      Gilles.


      Le sixiesme febvrier 1629 Jean Debas, escuier, a passée declaration pour demy arpent ce pardevant Larsonneur, notaire.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, |89v° de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict Bourgouyn es presances de Jehan Charpentier et Pierre Legendre, clercs

      demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le vingt deux octobre au dict an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    37. Maistre François Montagne, secretaire de la deffuncte Royne mère royne de France |90r° confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Pour toute la tenue de l’ousche Marse contenant en fond de terre sept quartiers assize à Sainct Martin d’Estampes qui est enclos dans le parc du dict sieur de Montagne, qui fut deffunct

      Abel Charpentier, tenant d’une part et d’autre et des deux bouts sur le parc du dict sieur. Chargé de seize deniers parisis. Cy XVI d. par. |90v°


      Luy pour cinq quartiers de terre assis au chantier des Poullis près Sainct Martin, qui fut à Martin Cheneville et auparavant à Anthoine Mallet, tenant d’une part aux heritiers de deffuncte veufve Pierre Ferrand, d’autre au champs des Mores, ung petit chemyn entre deulx, d’un bout par le hault à la veufve Jacques Regnault et d’autre par le bas au ministre de la Trinitté. Chargé de dix deniers parisis. Cy X d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict |91r° jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presances de maistre Guy de

      Verrambrois, prebstre curé de l’esglise Sainct Martin d’Estampes et Jehan Charpentier, clerc au dict Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le [(raturé:)douz]XXIIiesme jour du dict moys mil cinq cens quatre vingtz et treize après midy en l’hostel du dict Montagne. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |91v°


    38. (cf. 136b) Marin Michellet, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Une masure qui soulloit estre en maison, court et jardin assis à la rue de Rivercellieu, qui fut à deffunct Marin Michellet, tenant d’une part à Nicollas Legendre, d’autre part à Pierre Gazeran, d’un bout sur la rue de Rivercellieu et d’autre bout |92r°

      par derriere au dict Gazeran. Chargé de quinze deniers parisis de cens. Cy XV d. par.


      Nicollas Legendre au lieu du dict Michellet.


      Joachim Legendre au lieu de Marin Michellet et Nicollas Legendre.


      Riverselieu.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presances de Loys Durand, laboureur demourant à Sainct Martin d’Estampes, maistre

      Henry Langlois, prebstre |92v° au dict lieu et Jehan Charpentier, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, qui ont avecq le

      dict advouant signé sur la mynutte des presentes exepté le dict advouant qui a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé le dict jour et an en l'hostel du dict advouant. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    39. Estienne Bauldry, marchant demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir |93r° à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes

      quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant, acquis de Nicollas Legendre par contract du douziesme jour de janvier mil cinq cens quatre vingtz et quatre, signé Lamy, tenant d’une part à Nicollas Hemard au lieu de Victor Deurre, d’autre part à Jehan Besnard le jeune


      [Addition difficile à déchiffrer:] Estienne Bauldry fils du dict Bauldry a vendu le demy arpent de vigne en deux piece contenues en la declaration cy dessus à Martin Forest laboureur demourant à Saint Martin. le prix de 120

      livres ... dont il fault qu’il en paye les loz et ventes... ... estant au lieu de Artus Lelong

      pour ces dictes pieces... il a payé les los et ventes et cens .. et pour ... 19 livres ... qu’il a dit...


      Vauluisant.

      et aultres, d’un bout sur les hoirs |93v° Jehan Coue et d’autre bout au grand chemyn tendant d’Estampes à Saclas. Chargé de troys deniers tournois de cens. Cy III d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx sauf à blasmer sy le cas y eschet neantmoings que par icelluy contract le dict

      heritage soit chargé du dict |94r° droict de cens envers la

      communitté Nostre Dame, veult et entend icelluy advouant paier à la dicte œuvre et fabricque d’aultant qu’il ce luy est venu à congnoissance mesmes que maistre Guillaume Chassecuillier lors du dict contract bourssier, luy a dict qu’il en

      passast la dicte presente declaration et que le dict quartier de vigne est tenu à la dicte œuvre Nostre Dame si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presances de Juillan Regnault, Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant

      à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé |94v° sur la mynutte des presentes le dict jour vingt troisiesme jour du dict moys et an avant midy en l’hostel

      du dict notaire. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

      [Transcription postérieure dans la marge:] Neanmoins que par icelluy contrat le dit heritage soit chargé du dict droit de cens envers la communauté Nostre Dame veut et entend ledit advouant paier à ladite œuvre et fabricque d’autant qu’il ce luy est venu à congnoissance mesmes que maistre Guillaume Chassecuiller, lors dudit contrat boursier, luy a dict qu’il en passat la dicte présente déclaration et que ledit quartier est tenu à ladite œuvre Notre Dame si comme

      etc.


    40. Martin Deurre, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et |95r° perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable

      chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de terre assis au chantier de Sobidault, qui fut à Agnes Hesmes, veufve Toussainctz Dupré,


      Saubidaut.

      demourant à Corbeil, tenant d’une part à Cantian Hyver, d’autre part à Cantian Louet, d’un bout sur le grand chemyn tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout sur Michel |95v° Jarry. Chargé de deux deniers tournois. Cy II d. tz.

      Luy pour une quarte et demye de terre au dict chantier, qui fut comme dessus, tenant d’une part à


      Saubidaut.

      Estienne Bellier, d’autre part à Simon Lecoup, d’un bout sur le dict chemyn d’Estampes à Saclas et d’autre bout à Pierre Bauldry. Chargé d’un denier tournois. Cy I d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant

      |96r° a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer

      chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel de Fery Muret, chirurgien demourant à Estampes, es presances de Jehan Charpentier et

      Jacques Nivet, clercs demourans à Estampes, tesmoings, |96v°

      qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    41. (cf. 130) Loys Girauldon, marchant tanneur demourant à Estampe en la paroisse Saint Bazille comme tuteur des enffans de deffunct Pierre Guyart duquel il a espouzé sa veufve, confesse qu’il tient |97r° et advoue tenir à tiltre de cens annuel et

      perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme


      Guillaume Guyart au lieu du dict Girauldon dont il fault qu’il passe

      declaration.


      Nota. Le dict Girauldon y tient II arpens de .. à cause de Marguerite Guyart sa femme à raison de XV d.

      l’arpent.

      dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Demy* [(renvoi:) * arpent demy (paraphe)] quartier de terre labourable assis au chantier de


      Vergalant.

      Vergallant, terrouer Sainct Martin, qui fut au dict deffunct Pierre Guiart, tenant d’une part et d’autre à Guillaume Guynot, d’un bout au chemyn tendant d’Estampes à Dourdan et d’autre bout aux hoirs Rigault Tanneur. Chargé de sept deniers obolle parisis. Cy VII d. ob. par. |97v°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire es presances de Jehan Charpin et Jacques Nivet, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte

      des presentes le XXIIIIme |98r° du dict moys et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    42. Jehan Bellier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une maison couverte de thuille, court, jardin, assize à Sainct Martin

      |98v° d’Estampes appellé le Petit Scellier, qui fut à deffuncte Hervye


      Saint Martin. G. R. [Grande Rue]

      Fontaine, sa mère, veufve Jehan Bellier, tenant d’une part à la veufve Guillaume Cornet, d’autre part à la veufve Jehan Alleps,

      d’un bout sur la grand rue Sainct Martin tendant à l’eglise du costé de la Trinitté au dessus de la Court Musnier, et d’autre bout sur la rivière de Louette. Chargé de qua trois deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte |99r° fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au bureau du dict œuvre es presances de Jacques

      Godin, vigneron et Claude Godin, texier en thoilles demourans à Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, le dict advouant et le dict Jacques Godin ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez et le dict Claude Godin a signé sur la mynutte des presentes le vingt cinquiesme du dict moys et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |99v°


    43. Giraulme Boudart, mareschal demourant au Parray Nostre Dame d’Estampes, à cause de Anne Loreau sa femme, fille de Pierre Loreau, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une maison couverte de thuille se consistant en chambre basse, chambre haulte, grenier et jardin assis


      Haut Pavé.

      au Hault Pavé |100r° Sainct Martin d’Estampes, qui fut au dict

      deffunct Loreau, tenant d’une part à Aliesne Michel, d’autre part à Jehan Gabaille, lieu de la chasse, d’un bout à la grand rue et d’autre bout par derriere au dict Garbaille comme ayant

      acquis le derriere du dict lieu du dict deffunct Loreau. Chargé de dix huit deniers parisis. Cy XVIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou |100v° portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et

      renonceant, faict et passé es presances de Jacques Godin, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes et Estienne Ollivier, savettier demourant à Morigny, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et le dict advouant a signé sur la mynutte des presentes comme pareillement le dict Ollivier le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    44. (cf. 125) Jehan Bourree [(table: Bourreau)], cordonnier demourant |101r° au Hault Pavé Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict

      jour sainct Denys.


      Une maison couverte de thuille ce consistant en chambre basse, chambre haulte, grenier, court et


      Haut Pavé.

      jardin assise au dict Hault Pavé qui fut à deffunct Liesne Michel, duquel le dict advouant a espouzé sa fille et soy faisant fort des aultres enffans du dict Liesne Michel, tenant |101v° d’une part et d’un bout à Jehan Gabaille, d’autre bout à la rue du Hault Pavé. Chargé de dix huit deniers parisis de cens. Cy XVIII d. par.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur de la dicte maison, de partie ou portion d’icelle sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict |102r° et passé au dict lieu* et heure es presances de Pierre

      Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    45. Jehanne Hudebert, veufve de feu Christophle Banouart, vivant boucher demourant en la paroisse Sainct Bazille d’Estampes, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, |102v° saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Sept quartes de vigne assize au chantier des Carrieres, qui fut deffunct Helie Hudebert sa mère,


      Carrieres.

      tenant d’une part à Loys Harssant, d’autre part à Pierre Boudonneau, boucher, d’un bout sur Jacques François et d’autre bout à Jehan Tarraquier et aultres. Chargé de huit deniers tournois. Cy VIII d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure |103r° que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’elle sera detempteure, proprietaire et possesseure du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu* et heure es presances les

      dictz tesmoings, le dict jour et an la dicte advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellée, et les dictz tesmoings ont signé avec le dict notaire la mynutte des presentes. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |103v°


    46. (cf. 143) Imbert Racquillet, marchant boucher demourant en la paroisse Sainct Gilles d’Estampes confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de terre labourable assis au chantier de [(raturé:) Floriettes] terrouer d’Estampes, qui


      Fleuriette.

      fut Jehan Banouard, sieur de Thourreau, tenant d’une part à Jehan Guillot, d’autre à Estienne Lelong, d’un bout sur Estienne Masson et d’autre |104r° bout en hache sur la vigne de la cure Nostre Dame d’Estampes. Chargé de neuf deniers parisis. Cy IX d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque ce acceptant comme dessus le dict cens paiable chacun an le dict jour sainct Denys tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy

      sauf à blasmer sy le cas |104v° y eschet si comme promectant,

      obligeant et renonceant. Faict et passé ès presances de Jehan Bellier et Jehan Roullier, vignerons demourant à Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, qui ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé, et le dict advouant a signé sur la mynutte des presentes le vingt septiesme du dict mois et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    47. François de la Lucaziere, marchant |105r° demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Deux arpens de terre labourable en une piece assize au chantier de Carrieres autrement dit Buttereau, qui


      Carrieres.

      fut, ung arpent et demy à deffunct Jehan Branche et auparavant Pierre de la Lucaziere, frere du dict advouant, et demy arpent qui fut deffunct Pierre |105v° de la Lucaziere son père, tenant toute la piece, d’une part à maistre Simon Egal, procureur de roy au bailliage d’Estampes, d’autre part au dict advouant, qu’il dict estre en censive du roy, d’un bout sur la vuidange des terres et vignes du dict lieu et d’autre bout sur Jehan Jourdain, savettier, meurger entre deux. Chargé de seize deniers parisis de

      cens pour arpent, qui est pour les dictz deux arpens II s. VIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an |106r° le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presances de Pierre Legendre et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont

      avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    48. (cf. 134) Jehan Gobert, vigneron demourant |106v° à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à

      tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant qui fut à deffunct Jehan Fontaine, tenant d’une


      Vauluisant.

      part à Michel Jarry, d’autre part à Jehan Crestault, d’un bout au chemyn |107r° tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout à une vuidange. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Luy pour demy quartier au dict chantier, qui fut comme dessus, tenant d’une part à Philippe Scellier, d’autre part aux hoirs Martin Cochon, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout sur la dicte vuidange. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.11


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, |107v° s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé es presances de Anthoine Cheuvrier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, Denis Oziart, laboureur demourant à Dhuillet et Jehan Charpentier, clerc demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant [surcharge : declaré ne scavoir°] signé sur ce interpellez |108r° fors et exepté le dict Charpentier a signé sur la mynutte des


      image

      11 Ce cens de 2 deniers parisis en 1593 devient de 3 deniers tournois en 1607 (cf 134b).

      presentes le vingt huitme jour du dict moys et an au bureau de la dicte eglise après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    49. (cf. 137 et 138) Jehan Roulliez, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes |108v° quand le cas y eschet, de la dicte

      œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct

      Denys.


      Cinq quartes de terre qui soulloit estre en vigne assize au chantier des Meurs terrouer de Sainct Martin d’Estampes, qui fut à deffunct Nicollas Mercier son beau frere, tenant d’une part aux hoirs Jehan Musnier, d’autre part à Claude Boucher, d’un bout sur le chemyn

      tendant d’Estampes à Saclas |109r° et d’autre bout à Michel Jarry. Chargé

      de douze deniers parisis. Cy XII d. par.

      Murs.


      Ont esté parti en travers en deux entre Noël Nodet et François Constancien, lequel Naudet a le bout vers le chemin de Saclas.


      Pierre Papillon au lieu du dict Constancien a passé declaration en 1638 pour sa moitié.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé |107v° au dict lieu es presances de Jehan

      Carnevillier l’esné, filz du dict advouant demourant au dict Sainct Martin, Cantian Ballu, cordonnier et Jehan Charpentier, clerc à Estampes, tesmoings, le dict advouant et Carnevillier

      ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et les dictz Charpentier et Ballu ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    50. Pierre Forrest, vigneron demourant |110r° au Petit Sainct Mars, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      (cf. 124d) Demy quartier de vigne assis au chantier des Meurs, vignoble Saint Martin d’Estampes, qui fut à Estienne Charpentier au lieu de Nicollas Miallin, tenant d’une part à la veufve Jacques Brechemier, d’autre à Toussainctz Alexandre, d’un bout |110v° sur le chemyn tendant


      Murs.


      Cet article est repris dans le demy arpent contenu au feuillet CLXV de l’autre declaration passée par le dict Forest.

      d’Estampes à Saclas et d’autre à Michel Jarry. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le

      cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au dict lieu et heure es presances de |111r° maistre André Gilles, diacre abattuer [habitué] en l’eglise Nostre Dame d’Estampes et Ferry Gobert, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, le dict advouant et Gobert ont

      declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict

      Gilles a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    51. Jacques Maugards, hostellier et |111v° cordonnier demourant au Hault Pavé, en la maison où pend pour enseigne la Poullette, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier des Poullis, vignoble Sainct Martin d’Estampes, qui fut à Abel


      Poulies.

      Lecoup, tenant d’une part et d’autre à Pierre Bidouarne, d’un bout à luy mesme et |112r° d’autre bout par a hault à une vuidange et meurger. Chargé d’un denier parisis. Cy I d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé au dict lieu et heure es presances de Pierre Forest l’esné, vigneron demourant au Petit |112v° Sainct Mars et Ferry Gobert, vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, qui ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict advouant a signé sur la mynutte des presentes le vingt neufiesme du dict moys d’octobre au dict an

      après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    52. (cf. 132) Cantian Mercier, marechal demourant au Hault Pavé, parroisse Sainct |113r° Martin d’Estampes, confesse

      qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de vigne assis au chantier du Groz Morin, vignoble Sainct Martin, qui fut à Jehan


      Gros Morin.

      Mercier, son frere, tenant d’une part à Nicollas Ratif, d’autre part à Martin Hemard, d’un bout à la vuidange des vignes |113v° et d’autre aux terres labourables. Chargé de huit deniers parisis de cens. Cy VIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé en l’hostel du dict notaire es presances de Jehan Charpentier et Pierre |114r° Legendre, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    53. Nicollas Ratif, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque,

      |114v° ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Demy quartier faisant moicttier d’un quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant, l’autre demy


      Vauluisant.

      quartier appartient aux enffans de deffunct Estienne Durandel l’esné, qui fut le dict demy quartier au dict Durandel et de present à Gregoire Marchais, qui a espouzé la veufve du dict Durandel, tenant le dict demy quartier advoué, d’une part à Nicollas Hemard, d’autre aux enffans de feu Martin Cochon, d’un bout sur les dictz hoirs Durandel et d’autre bout à Estienne Durandel |115r° le jeune. Chargé de deux deniers parisis de cens. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du notaire es presances de Jehan Charpentier et Pierre Legendre, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte

      des presentes le denier jour du dict moys et an après midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |115v°


    54. Martin Leroulx, marchant bourgeois [demourant à] Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy arpent arpent de pré assis à la prairye d’Estampes, chantier de Meremande, près les Portereaulx, au


      Mermande.

      lieu de feu maistre Jehan Demazeaulx, par decret de justice, tenant d’une part aux hoirs Pierre Gervaise, d’autre à une vuidange des prez, d’un bout sur la grand chaussée et d’autre bout à une autre |116r° vuidange chargé de huit deniers parisis. Cy VIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant apres midy es presances de Jehan Charpentier et Jacques Nivet, clercs

      demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes |116v° le quinzeiesme jour de novembre au dict an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    55. Jehan Carnevillier l’esné, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, comme tuteur de Estienne Carnevillier son neveu, filz de feu Jehan Carnevillier le jeune, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme

      dessus ledit cens payable |117r° chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de vigne assize au chantier de Rougemont, qui fut au dict deffunct Jehan Carnevillier et


      Rougemont.

      auparavant Jehan Carnevillier son ayeul, tenant d’une part à Germain Hemard, d’autre à Nicollas Cheuvrier, d’un bout à ung

      meurger et vuidange et d’autre bout à Pierre Hemard. Chargé de trois deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de |117v° partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en la maison du papetier à Sainct Martin d’Estampes es presances de Cosme Jamet12, bourrelier et Luc Fontaine, vigneron demourant au dict Sainct Martin, et

      Loys Saillard, sergent royal au bailliage d’Estampes, tesmoings, le dict advouant et tesmoings ont declarer ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez, forz le dict Saillard qui a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    56. Toussainctz Alexandre, vigneron |118r° demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse comme tuteur des enffans myneurs de deffunct Estienne Alexandre, qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier des Meurs, qui fut au dict deffunct Estienne Alexandre, père


      Murs.

      des dictz myneurs, tenant d’une part à Pierre Forest du |118v° Petit Sainct Mars, d’un bout sur le chemyn tendant d’illec au


      image

      12 Ce patronyme est écrit deux fois par mégarde.

      Petit Sainct Mars et d’autre bout à Michel Jarry. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant,

      faict et passé en l’hostel du dict advouant apres midy es presances de Jehan Durandel |119r° vigneron demourant au dict Sainct Martin, Claude Regnart, vigneron demourant au dict lieu et Jehan Charpentier, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant et tesmoings ont declarer ne scavoir

      escripre ne signer, de ce interpellez fors le dict Charpentier qui a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an apres midy en l’hostel du dict advouant. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    57. Robert Chandellier, mar- chant Bourgeois |119v° d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines,

      deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque,


      Clement d’Aigremont gendre du dit Chandelier doibt le cens de cest article pour le pré y contenu. Il doibt passer nouvelle declaration.

      ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier et demy de pré assis en la prairye d’Estampes, chantier de Meremande près les Portereaulx, qui fut à Christophle Chandellier son pere, tenant d’une part à la chaussée


      Marmande.


      En 1648 Jacques Laumosnier est au lieu.

      tendant au Petit Sainct Mars, d’autre à Michel Guesdon, d’un bout sur |120r° le pré du Roy en hache, et d’autre bout à [blanc]. Chargé de six deniers parisis. Cy II d.

      par.


      Luy pour demy arpent de terre assis au chantier de la Haye aux Brettons, qui fut aux heritiers de Jehan Fournillon et par luy acquis d’eux, tenant d’une part à la veufve Jacques Sedellot, d’autre à François Tardif, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Dourdan et

      Haye aux Bretons.


      Jehan Herssant doibt le cens de cest article comme gendre du dict Chandellier. Il doit passer nouvelle declaration.

      d’autre bout au chemyn tendant de Brieres à Sainct Hillaire. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par. |120v°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presances de Jehan Charpentier et Jacques Nivet, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le

      quinzeiesme jour du dict moys et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |121r°


    58. Estienne Thibault, marchant demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Cinq quartes de vigne en une piece assize au chantier des Carrieres, vignoble d’Estampes, par luy acquis


      Carrieres.

      de Marye Lelong, veufve Abrahan Pasquier, vivant procureur d’Estampes, tenant d’une part à la veufve Ferry Alleaume, d’autre part à Ambroise Morin, d’un bout au chemyn et vuidange de Machefert et d’autre bout au dict |121v° Ambroise Morin. Chargé de quatre deniers tournois. Cy IIII d. tz


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire apres midy es presances de Cantian Petit, tailleur d’habits demourant à Morigny et |122r°

      Jehan Vunyot, tailleur d’habits demourant à Estampes, tesmoings, qui ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict advouant a signé sur la mynutte des presentes le vingt troisiesme jour de decembre au dict an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


      Notices de 1594 et 1595


    59. (cf. 24) Michel Jarry, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas |122v° y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de terre assis pres la porte Chauffour à Saint Martin [(raturé:) qui soulloit] d’Estampes, par luy acquis par bail à rente de


      Près la porte de

      Chaufour.

      Claude Chassecuillier, sergent, tenant d’une part à Jacques Boyvin, d’autre part à Jehan Delamare, d’un bout sur le chemyn tendant de la dicte porte de Chauffour à Dourdan et d’autre bout à Estienne Fontaine, couroieur. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par. |123r°


      Luy pour trois quartes de vigne assis au chantier de Vauluisant, qui fut à Cantian Rigault son beau pere, tenant d’une part à Jehan Gobert,


      Vauluisant. Mis aussi au folio 92 ci devant.

      d’autre à Jehan Tarracquier, d’un bout sur Jacques Hemard et d’autre au chemyn tendant d’Estampes à Saclas. Chargé de troys deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy

      longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer

      |123v° sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé es presances de Jehan Charpentier et

      Pierre Legendre, clercs demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellé et les dictz tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le vingt quatreiesme jour de juing mil Vc quatre vingtz et quatorze avant midy en l’estude du dict notaire. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    60. Guillaume Loubrier, mar- chant bourgeois |124r° demourant au Hault Pavé Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et


      Cantien Bouchon seruzier au lieu du dict Guillaume Loubrier.

      perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une maison couverte de thuille ce consistant en ouvrouer sur rue, chambre basse, chambre haulte,


      Haut Pavé.

      grenier, courtet petit jardin, le lieu ainsi qu’il se poursuit et comporte assis au Hault Pavé Sainct Martin, qui fut à Jehan Bredet, couroieur, qui l’avoit acquise de Loys de Pussay, cordonnier |124v° qui l’avoit eu par decret de justice sur les hoirs

      Ferry Regnault, tenant d’une part à Jehan Garbaille l’esné, qui tient en censive de la dicte œuvre, d’autre à Nicollas Delahaye tenu d’autre censive, d’un bout à la rue du Hault Pavé et d’autre bout par derriere sur une sante tendant des fossez de la ville à la ruelle Saint Jehan. Chargé de dix huit deniers parisis de cens. Cy XVIII d. par.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et |125r° possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et

      renonceant, faict et passé es presances de Pierre Prouvensal et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellé et les dictz tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le vingt huitme jour du dict moys au dict an quatre vingtz et quatorze avant midy en l’estude du dict notaire. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    61. (cf. 52) Pierre Hemard, vigneron demourant |125v° à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier des Glares à Sainct Martin, qui fut à la veufve Loys Mialin,


      Glases.

      tenant d’une part à Nicollas Guichard, d’autre à Nicollas Legendre, d’un bout sur Ferry Boucher et d’autre bout et d’autre bout sur Nicollas Ratif. Chargé |126r° de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Luy pour trois quartes de vigne assis au chantier des Poulliers qui fut à deffunct Jehan Fontaine son beau


      Poulies.

      pere, tenant d’une part à maistre Jehan Fontaine, d’autre aux hoirs Jehan Fontaine, d’un bout sur ung meurger et d’autre à

      Jehan Mercier, marchant, chargé de trois deniers parisis. Cy III

      d. par.


      Luy pour demy quartier de terre assis au chantier de la Groue, qui fut comme dessus son beau pere, tenant


      La Groüe.

      d’une part à Cantian Yvernette, d’autre à la veufve Jehan Prieur, d’un bout sur Cantian Barranet, cousturier, et d’autre à la vuidange. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par. |126v°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie ou portion d’iceulx sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Gilles, Abel les Dupuis, Cantian Fontaine et Jacques Thibault, vignerons demourant au dict Sainct Martin, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez fors et exepté le dict Abel

      Dupuis qui a signé sur la mynutte des presentes le vingt huitiesme jour |127r° d’aoust mil cinq cens quatre vingtz quatorze avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    62. Pierre Collet, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes ayant espouzé Adyne Mullet sa femme, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes,


      L’œuvre ne jouist du contenu en cest article avec la Communauté du chappitre qui leur a esté assigné du [illisible]

      saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens

      payable chacun an le dict |127v° cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une maison couverte de thuille, court et jardin, assis à la grand rue Sainct Martin, qui fut à deffunct Nicollas Mullet son beau pere, tenant


      Saint Martin. G. R. [Grande Rue]

      d’une part à Jehan Gobert, d’autre part à Claude Lecompte, d’un bout sur la dicte grand rue tendant de l’esglise Sainct Martin au Hault Pavé et d’autre bout au dict Gobert. Chargé de douze deniers parisis. Cy XII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement |128r° qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à

      blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant à midy es presances de Gilles Dupuis et Estienne Charpentier, vignerons demourant au dict lieu, tesmoings, le dict advouant et Dupuis ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et les dictz Leconte et Charpentier ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    63. (cf. 148b) Jehanne Durant, veufve Denys Richeulx |128v° demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Demy quartier de terre assis au chantier de la Vallée, qui fut au dict Richeulx, tenant d’une part aux hoirs


      La Vallée de Lhumery.

      Cholt, d’autre à Nicollas Ratif, d’un bout sur les Mopoussains et d’autre bout au chemin d’Estampes à Lumery. Chargé de deux deniers parisis de cens. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure |129r° que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’elle sera detempteure, proprietaire et possesseure du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel de la dicte veufve apres midy es presances de Gilles Dupuis, vigneron et Pierre Collet, aussy vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, qui ont avecq la dicte advouant declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    64. (cf. 152b) Nicollas Chardon, marchant pottier |129v° d’estain demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct

      Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier de Malgrappe, vignoble

      Malgrape.

      Sainct Martin, qui fut à Cantian Fontaine, d’un bout sur la sante du dict lieu et d’autre bout sur Philippe Legendre. Chargé d’un denier parisis. Cy I d. par.

      Lequel cens tel et de la nathure |130r° que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant apres midy es presances du dict Dupuis, et Jehan Chardon, fils du dict advouant, tesmoings, le dict Dupuis a declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellé et les dictz advouant et son filz ont signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an mil

      cinq cens quatre vingtz et quatorze. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |130v°


    65. Lois Chartier, charron demourant en la paroisse Sainct Gilles d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de terre assis près le moullin de la Trinitté Sainct Martin d’Estampes qui fut à Guillaume Dupesty, tenant d’une part à la


      Près le moulin de la Trinité.

      veufve Jehan Mercier, d’autre part [blanc], d’un bout sur Pierre Bauldry, boullanger, et d’autre bout |131r° sur les friches. Chargé deulx deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le

      cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant apres midy es presances du dict Dupuis, et Jehan Dantonne, demourans au dict Sainct Martin d’Estampes, |131v° tesmoings, qui ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict advouant a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an

      mil cinq cens quatre vingtz et quatorze. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    66. Jacques Boyvin, laboureur demourant en la paroisse Saint Gilles d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant |132r° comme dessus ledit cens payable

      chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de terre assis à la porte de Chauffour, qui fut à feu François Hesmon son beau pere, tenant d’une part à Michel Jarry,


      Près la porte de

      Chaufour.

      d’autre part à Germain Hemard à cause de sa femme, d’un bout sur le chemyn tendant de Sainct [(raturé:) Germain] Martin au Temple et d’autre bout à Estienne Fontaine. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant

      |132v° a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy

      longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant apres midy es presances de Pierre Yvernette, vigneron, et Jacques Hemart, demourans au dict Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, les

      dictz advouant et Yvernette ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict Hemart a signé |133r° sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    67. (cf. 128b) Philippe Legendre, vigneron demourant à la Porte Dorée, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys. |133v°


      Ung quartier de vigne assis au chantier de Malgrappe autrement dit Berbion, qui fut à Nicollas Nyve son


      Malgrape.

      beau pere, tenant d’une part et d’autre et d’un bout à la veufve Hervy Tanneur et d’autre bout à la vuidange des vignes. Chargé de troys deniers tournois de cens. Cy III d. tz


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme |134r° promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’etude du dict notaire es presances de Estienne

      Prouvensal, clerc demourant à Estampes, et Damian Jourdain, vigneron demourant au bourg Sainct Piere d’Estampes, tesmoings, le dict advouant et Jourdain ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict Prouvensal a signé sur la mynutte des presentes le vingt neufiesme jour du dict moys et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    68. Pierre Boudonneau, marchant |134v° marchant bourgeois demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy quartier de vigne assis au chantier des Carrieres qui fut à Mathurin Boudonneau son pere,


      Carrieres.

      tenant d’une part à la veufve Christophle Banouard, d’autre part à Ambroise Morin, d’un bout à la veufe maistre Ferry Alleaume et d’autre au chemyn meurger vuidange. |135r° Chargé de deux deniers parisis de cens. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie ou portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé avant midy soubs la grande boucherye au dict Estampes es presances de Boniface Texier, marchant boucher, et Jehan Mery, marchant demourans au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant et Texier ont signé sur la mynutte

      des presentes et le dict |135v° Mery a declarer ne scavoir escripre

      ne signer de ce interpellé le dict jour vingt neufiesme du dict moys et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    69. Cantian Gobert, vigneron demourant en la paroisse Sainct Bazille d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et

      fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier et demy de vigne |136r°

      assis au chantier de Barbion, vignoble d’Estampes près les fossés de la ville,

      Barbion.

      qui fut à la veufve Pierre de Pussay, faisant partie de plus grand piece, tenant toute la piece, d’une part à Jehan Gabaille, d’un bout sur le dict Gabaille et d’autre bout par le hault à Phyllipes Legendre. Chargé de quatre deniers parisis de cens. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et |136v° portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé avant midy en l’hostel du dict advouant es presances de Gervaize Boudier, serviteur du dict

      advouant et le dict Mery, tesmoings, qui ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez, et le dict Gobert a signé sur la mynutte des presentes et le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    70. Perrine Cochon, veufve Jehan |137r° Gabaille le jeune, demourant en la paroisse Sainct Bazille d’Estampes, tant pour elle que comme aiant la garde des enffans du dict deffunct et veufve, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      Ung quartier de terre assis au chantier de l’Escorchouer, terrouer Saint Martin d’Estampes, tenant


      Ecorchoir.

      d’une part à Jehan Mercier, filz de Martin, d’autre part à [blanc], d’un bout sur le grand chemyn tendant de Saint Martin au Temple et d’autre |137v° bout sur les vignes du dict lieu au chemyn tendant d’Estampes au Temple. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour au bureau de la dicte fabricque tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel de la dicte veufve advouant es presances de Claude Hebert et Anthoine Aubert, marchans

      demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict |138r° Aubert a declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellé, et la dicte

      advouant et Hebert ont signé sur la mynutte des presentes et le dict jour et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    71. Jehan Tarraquier, vigneron demourant à la Porte Dorée, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme |138v° dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      La moicttier de cinq quartes de terre en vigne assize au chantier de Vauluisant, qui fut à deffunct Pierre


      Vauluisant.

      Charpentier son beau pere, tenant d’une part à Michel Dubois, d’autre part aux hoirs Nicollas Mercier, d’un bout sur le

      chemyn de Vauluisant et d’autre bout sur les dictz hoirs Mercier. Chargé de deux deniers parisis de cens. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier |139r° et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Jacques Zacharye, vigneron demourant à Saclas et Jehan Mery, marchant demourant à

      Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes et le dict jour et an apres midy mil cinq cens quatre vingt et quatre. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

      |139v°


    72. Pierre Tarraquier, vigneron demourant à la grand rue Sainct Jacques, paroisse Sainct Bazille, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      La moicttier de demy quartier demy quarte de de terre assis au chantier de l’Orme Congnet, qui fut à deffunct


      Orme Coignet.

      Pierre Charpentier, pere de la |140r° deffuncte femme du dict advouant, tenant d’une part à [blanc], d’autre part à [blanc],

      d’un bout sur le grand chemyn tendant de Sainct Martin à Orlleans et d’autre bout sur ung meurger. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun

      an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Jehan Tarraquier, vigneron, Pierre Forrest, laboureur |140v° demourant à la dicte Porte Dorée,

      et Jacques Zacharye, vigneron demourant à Saclas, tesmoings, le dict advouant et tesmoings ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez le dict jour et an apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    73. Bernaix Scellerin, vigneron demourant en la paroisse Sainct Gilles d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes |141r° quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy arpent de terre qui soulloit estre en vigne assis au chantier de Malgrappe, vignoble d’Estampes,


      Malgrape.

      pres les fossés de la ville, qui fut à Pierre Genty, tenant d’une part à la veufve Pierre Coisnon, d’autre à Cantian Fontaine, d’un bout sur une vuidange et d’autre bout à [blanc] . Chargé de six deniers parisis. Cy VI d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure |141v° que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant apres midy es presances de Andre Malherbe, foullon en draps demourant à Estampes et Jehan Mery,

      marchant demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

      |142r°


    74. Maistre Jehan Fontaine, prebstre curé de l’esglise Nostre Dame d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      (cf. 131a) Demy arpent une quarte de vigne assis au chantier des Carrieres, tenant d’une part aux hoirs Daniel Egal, d’autre à Nicollas Jouan, d’un bout sur ung meurger et d’autre bout à Ambroise Morin. Chargé de

      neuf deniers |142v° parisis. Cy IX d.par.


      (cf. 123b) Luy pour trois quartiers de vigne assize au chantier des Poullies, qui fut à Hervi Fontaine, tenant d’une part à Pierre Hemart, d’autre part et d’un bout sur Simon Breart et d’autre bout sur les terres


      Carrieres.


      [(raturé:) Blaize Hue ... en a acquis moictié ... L’autre moictié est poceddée par ... ...]


      En 1648, la dicte piece est à Jacques Perin qui l’a prise à rente de maistre Foudrier qui l’avoit acquise par decret d...de Zacarie Banouard.


      Poulies.

      labourables. Chargé de deux deniers parisis. Cy II d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie et portion d’iceulx |143r° sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme

      promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’hostel du dict advouant es presances de Estienne Prouvensal, clerc et Mathurin Thirouyn, sergent royal au bailliage d’Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour vingt neufiesme octobre mil Vc quatre vingtz et quatorze apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    75. (cf. 19 et 126) Jehan Deurre, vigneron demourant |143v° à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens


      L’article... [illible]... à

      la cotte XXVI.

      annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une massure, court, jardin et courty assis à Sainct Martin d’Estampes assis devant le puy de Mauconseil, qui fut à Cantienne


      Saint Martin. Devant le puits de Mauconseil.

      Charpentier veufve Thomas Guilloit, tenant d’une part à Cosme Jamet, d’autre part à une sante, d’un bout sur le dict puys de Mauconseil et d’autre |144r° bout sur les murailles du dict fauxbourg. Chargé de neuf deniers parisis. Cy IX d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire es presances de |144v° Mathurin Thirouyn, sergent royal au bailliage d’Estampes et Estienne Prouvensal, clerc

      demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant declarer ne

      scavoir escripre ne signer de ce interpellé et les dictz tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le dernier jour du dict moys et an à midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    76. Jehan Guillet, musnier demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse |145r° qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de terre assis au chantier des Garsses pres la porte de Chauffour, qui fut à deffunct Philippe


      Garses.

      Nivet et à Gilles Pappillon, tenant d’une part à Jacques Durandel et d’autre part à Jacques Cheuvrier, d’un bout sur le carffour du dict moullin Chauffour et d’autre bout par |145v° à hault à la veufve Cantian Paris. Chargé de huict deniers parisis. Cy VIII d. par.


      Luy pour demy arpent demy quartier de vigne assis en Congnefessouer, qui fut à maistre


      Cognefessoir.

      Pierre Boudeaulx, procureur, tenant d’une part à Jehan Houy, d’autre part à Jehan Guettard, d’un bout sur Jehan Baron et d’autre bout à Estienne Lelong et autres. Chargé de troys deniers parisis. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer |146r° chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude

      du dict notaire es presances de Jehan Deurre, vigneron demourant à Sainct Martin et Estienne Prouvensal, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant et Deuvre ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict Prouvensal a signé sur la mynutte des presentes le premier jour de septembre mil Vc quatre vingtz et quatorze avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |146v°


    77. (cf. 150) Cantian Yver, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, tant en son nom que à cause de Gabrielle Moreaux sa


      Jehan Legendre au lieu de Cantian Yver.

      femme tutrice des enffans d’elle et de deffunct Nicollas Legendre son premier mary, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Trois quartes de terre assize au chantier des Meurs, qui furent à Roger Charpentier, tenant d’une part


      Murs.

      à Nicollas Hemard, d’aultre part à Martin Deurre, d’un bout

      |147r° sur le chemyn tendant à Saclas et d’autre bout à Michel Jarry. Chargé de trois deniers parisis. Cy III d. par.


      Luy pour ung quartier de vigne assis au dict chantier des Meurs, qui fut à [blanc] tenant d’une part à


      Idem.

      François Dupuys et d’autre part à Toussainctz Alexandre, d’un bout à Michel Jarry et d’autre bout au chemyn tendant de Sainct Martin à Saclas. Chargé de troys deniers parisis. Cy III d. par.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier |147v° et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude

      du dict notaire apres midy es presances de Estienne Prouvensal, clerc demourant au dict Estampes, et Joseph Cocheteau, vigneron demourant à Chaumeille, paroisse de Villecongnyn, tesmoings, le dict advouant et Cocheteau ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le dict Prouvensal

      a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |148r°


    78. Estienne Fontaine, courroieur demourant en la paroisse Nostre Dame d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de terre assis au chantier de la poincte de Chauffour pres Sainct Martin d’Estampes, qui


      Pointe de Chaufour.

      fut à feu François Hesmes comme il disoit, tenant d’une part à Jehan Gobert, d’autre à Berthellemy |148v° Leclerc, d’un bout sur Jacques Boyvin, beau pere du dict advouant, et d’autre bout à la riviere de Louette. Chargé de troys deniers parisis de cens. Cy III d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion

      sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict |149r° notaire apres midy es presances de Estienne Prouvensal, clerc demourant à Estampes, et Guillaume Mery, vigneron demourant à Saudreville, tesmoings, le dict advouant et Mery ont declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellez et le

      dict Prouvensal a signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    79. Ambroise Morin, marchant demourant à Estampes, confesse qu’il tient |149v° et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpétuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict

      jour sainct Denys.


      (cf. 142) Ung arpent de vigne assis au chantier des Carrieres, qui fut à deffunct Robert Morin, d’une piece, tenant d’une part à [blanc] et d’autre part à Jehan Baugyn, boucher, d’un bout sur Estienne Thibault et maistre Jehan Fontaine en hache et d’autre

      bout sur ung meurger. Chargé de quinze deniers |150r° parisis de cens. Cy XV d. par.13


      Luy pour demy arpent de terre pris en ung arpent assis au chantier des Carrieres, qui fut à deffunct Marye Pouville sa mere, tenant d’une part à


      Carrieres.


      (Raturé:) En 1648, cet article est possedé par maistre Foudrier lieutenant acquereur par decret de Zacarie Banouard, et est en terre

      labourable.


      Au lieu du dit Baugin, est Nicolas Thibault, plantées en vigne


      Idem.

      Michel Lambert, d’autre part à [blanc], d’un bout sur Denys


      image

      13 Curieusement ce cens tombe à XII d. de 1594 à 1609 (cf. n°142)

      Girardin et d’autre bout sur le chemyn tendant de la vallée Collin à Brieres. Chargé de huit deniers parisis de cens. Cy VIII

      d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier |150v° et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie et portion d’icellulx sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire apres midy es presances de Estienne

      Prouvensal, clerc, et Cantian Debrie, manouvrier demourant à Estampes, tesmoings, le second jour dict moys de septembre au dict an, le dict advouant et Debri a declarer ne scavoir escripre ne signer de ce interpellé et les dictz advouant et Prouvensal

      |151r° ont avecq le dict notaire signé sur la mynutte des presentes. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    80. (moitié de 142) Michel Lambert, marchant drappier demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.

      |151v°


      Demy arpent de terre faisant moicttier d’un arpent dont appartient

      Carrieres.

      l’autre à Ambroise Morin son beau frere, assis au chantier des Carrieres, qui fut à deffunct Robert Morin, tenant d’une part au dict Ambroise Morin, d’autre part à la veufve Nicollas Bienvenu, d’un bout sur le chemyn tendant de la vallée Collin à Brieres et d’autre bout aux vignes et vuidange. Chargé de huit deniers parisis. Cy VIII d. par.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer |152r° chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie et portion d’icellulx sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en

      l’estude du dict notaire es presances de Estienne Prouvensal et Robert Petit, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le cinquiesme jour de septembre mil cinq cens quatre vingtz et quatorze avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    81. Honorable homme Jehan Houy |152v°, marchant bourgeois d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Demy arpent demy quartier de vigne assis au chantier de Congneffessouer, vignoble Sainct


      Cognefessoir.

      Martin d’Estampes, lequel a eu par retraict de la veufve Christophle Decroix et qui avoit de maistre Gilles Paulmier auquel le dict heritage avoit esté vendu par Cantienne Aupel, tenant d’une part au chantier |153r° Saincte Croix d’Estampes, d’autre part à [blanc], d’un bout sur les terres labourables et d’autre bout à [blanc], chargé de cinq deniers obole parisis de

      cens. Cy V d. obol. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion

      d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire es presances de Estienne |153v° Prouvensal et Robert Petit, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    82. Bonne Bauldon, veufve de feu Jehan Regnart l’esné, demourant en la paroisse Sainct Gilles d’Estampes, tant en son nom que comme tuteur des enffans du dict


      Philippes Martenot [?]... [illisible]... doibvent cest article.

      deffunct et d’elle, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le |154r° cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Ung quartier de terre assis derriere la maison où demeure la dicte veufve à present, qui fut à deffunct Jehan Regnard l’esné, pere du dict deffunct


      Estampes. Paroisse

      Saint Gilles.

      mary de la dicte advouant, tenant d’une part à Arthus Lelong, d’autre à la dicte veufve, d’un bout sur les murailles de ceste ville, chemyn entre deux, et d’autre bout au corps de logis de la dicte veufve. Chargé de dix deniers parisis le dict jour. Cy X d. par. |154v°

      Elle pour unq quartier et demy de pré assis en la prairye Sainct Gilles d’Estampes, chantier de Meremande, qui furent scavoir trois quartiers au dict deffunct Jehan Regnard et troys quartes à Robert Musnier, tenant d’une part à Jehan Regnard, chappelier, d’autre part sur une sante, d’un bout et d’autre sur deux autres


      Jehan Regnard fils de la dicte Bauldon et de feu Jehan Regnard jouit a present du contenu en cest article ... en passer nouvelle declaration.


      Mermande.

      santes. Chargez de douze deniers parisis de cens. Cy XII d. par.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement quel sera |155r° detempteure, proprietaire et possesseure du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme

      promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire es presances de Estienne Prouvensal et Robert Petit, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont signé sur la mynutte des presentes et quand à la dicte veufve, a declarer ne scavoir ne escripre ne signer de ce interpellée le VIIme du dict moys avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    83. Marie Pinet, veufve de feu Pierre Letailleur |155v° demourant à Estampes, tant en son nom que comme tuteur des enffans du dict deffunct et d’elle, confesse qu’elle tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une bouticque couverte d’aiz assize et joignant contre les marches de la porte de la dicte esglise Nostre


      Marché Notre Dame.

      Dame devant le marché, tenant d’une part à la dicte esglise, d’autre sur la dicte rue du Marché, d’un bout sur les marches de la porte de la dicte esglise et d’autre bout à la bouticque de Berthellemy Gaudracher. Chargé de deux deniers parisis. Cy II

      d. par. |156r°


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, la dicte advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire es presances de Estienne Prouvensal et Robert Petit, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont signé sur

      la mynutte des presentes et quand à la dicte veufve advouant, a declarer ne scavoir ne escripre ne signer |156v° de ce interpellée le neufiesme du dict moys et an avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    84. Cantian Doches, mercier, filz de deffunct Cantian Doches demourant en la paroisse Nostre Dame d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte œuvre et fabricque, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Denys.


      Une bouticque couverte d’aiz assize contre l’esglise Nostre Dame contre les marches de la porte d’icelle


      Marché Notre Dame.

      esglise vers le marché, tenant d’une part et d’un bout sur la dixte esglise et marche de la porte et d’autre bout sur la rue descendant au quatre coings et d’autre bout sur la rue du marché Nostre Dame. Chargé de ung denier parisis. Cy I d. par.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera tenu paier et continuer chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy |157v° sauf à blasmer sy le cas y eschet si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire presans les dictz Prouvensal et Petit, tesmoings,

      qui ont avec le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dict jour et an apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


      Aveux à l’Hôtel-Dieu (1594-1595)


      [À partir de l’item suivant, il s’agit pour quelques pages, de la censive de l’Hôtel Dieu. L’écriture est plus fine, plus pâle et plus difficile à déchiffrer, probablement pas de la même main bien que les graphies soient très voisines, car les formules et l’orthographe diffèrent. (JMW)]


    85. (cf. 41 et 135) Nicollas Mercier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, du dict hostel et maison Dieu, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Remy. |158r°


      Demy quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant, qui fut à Nicollas Mercier son pere, tenant


      Vauluisant.

      d’une part à Jehan Baron et d’autre part à Jehan Tarraquier, d’un bout sur le chemyn tendant d’Estampes à Saclas et d’autre bout à une sante. Chargé d’ung denier parisis. Cy I d. par.

      Lequel cens, le dict advouant a promis, promet et s’oblige payer et continuer par chacun an le dict jour tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur du dict heritage, de partie et portion d’icelluy si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé au bureau de la dicte esglise apres midy es presances de Pierre Lejeune et Noel Bauldry, vignerons demourant au dict Sainct Martin et Robert Petit, clerc demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant et tesmoings ont declaré ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez, fors le dict Petit qui a signé sur la mynutte des presentes le neufiesme jour d’octobre mil cinq cens quatre

      vingtz quatorze. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |158v°


    86. Loys Girauldon, marchant tanneur demourant à Estampes paroisse Sainct Bazille, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à


      Monsieur Plison le tanneur au lieu

      tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, du dict hostel et maison Dieu, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Remy.


      Trois quartiers et demy de terre labourable assis au chantier de Machefer, terrouer


      Maschefer.

      d’Estampes, tenant d’une part à la veufve Esprit Boutin, d’autre à Cantian Banouard, d’un bout sur Pierre Tarraquier et d’autre bout sur Toussainctz Godeau. Chargé de quatorze deniers parisis de cens. Cy XIIII d. par.

      Luy pour demy quartier de terre au

      dict chantier qui fut comme dessus14,

      Idem.


      image

      14 On remarquera que la grosse a en fait oublié de reproduire le nom du propriétaire précédent à l’article ci-dessus.

      tenant d’une part, d’un bout et d’autre à la veufve d’Esprit Boutin et d’auctre bout sur ung meurger. Chargé de quatre deniers parisis de cens. Cy IIII d. par.


      Luy pour ung autre quartier de terre au dict chantier, qui fut au dict Jehan Tornu (?) tenant d’une part à Pierre Crestault, d’autre part à la dicte veufve Boutin, d’un bout sur |159r° le dict Crestault et d’autre bout sur le dict chemyn d’Estampes à Villeneufve. Chargé de quatre deniers parisis. Cy IIII d. par.


      Lequel cens, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera obligé payer et continuer chacun an le dict jour tant et tout le moings tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie et portion d’iceulx si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire avant midy es presances Robert Petit et Pierre Legendre, clercs demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé sur la mynutte des presentes le dernier jour d’octobre mil cinq cens quatre vingtz quatorze. — [Signé:] Cathelin [paraphe]


    87. Cantian Motheulx, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, du dict hostel et maison Dieu d’Estampes, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Remy. |159v°


      Demy quartier de terre faisant moictié d’ung quartier assis au chantier de la Follye aultrement dict


      Vergalant.

      la Commungne de Vergallant, qui fut à François Hardy et de

      present à Jacqueline Tardif, femme du dict advouant, tenant d’une part à Fiacre Hauldouaire comme tuteur des dictz enfans de feu Jehan Thenart ausquelz myneurs appartient l’autre moictyé du dict quartier, d’aultre à Jehan Guetard, d’un bout sur le chemyn d’Estampes à Dourdan et d’autre bout sur ung autre chemyn tendant de Sainct Hillaire à Briere. Chargé de deulx deniers obol parisis. Cy II d. ob. p.


      Lequel cens, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera obligé payer et continuer chacun an le dict jour tant et tout le moings tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie et portion d’iceulx si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire apres midy es presances Robert Petit et Jehan Charpentier, clercs demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant a declaré ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellé et les dictz tesmoings ont signé sur la mynutte des presentes le treiziesme jour de novembre mil cinq cens quatre vingtz quatorze. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

      |160r°


    88. Fiacre Hauldouaire, vigneron demourant à Boissy le secq ou nom et comme tuteur des enfans de deffunct Jehan Thenart et de


      Le même que folio

      LXIIII

      Jacqueline Tardif leurs pere et mere, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, du dict hostel et maison Dieu, ce acceptant comme dessus ledit cens payable chacun an le dict jour sainct Remy.


      Demy quartier de terre

      assis

      au

      chantier du carreffour

      de

      la

      Commungne aultrement

      dict

      la

      Vergalant.

      Follie, qui fut au dict deffunct Jehan Thenart, tenant d’une part à Cantian Motheulx, d’autre part à la veufve Sedellot, d’un bout sur le chemyn tendant de Brieres à Sainct Hillaire et d’autre bout au chemyn tendant d’Estampes à Dourdan. Chargé de deulx deniers tournois de cens. Cy II

      d. tz.

      Luy ou dict nom pour ung autre demy quartier de terre assis au

      Idem.

      chantier de Vergallant qui fut comme dessus, tenant d’une part à Cantian Motheulx d’autre part à Robert Chandellier, d’un bout sommiere de plusieurs et d’autre bout [blanc]. Chargé de deulx deniers parisis de cens. Cy II d. par. |160v°


      Lequel cens, le dict advouant a promis, promet, s’oblige et sera obligé payer et continuer chacun an le dict jour tant et tout le moings tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie et portion d’iceulx si comme promectant, obligeant et renonceant, faict et passé en l’estude du dict notaire apres midy es presances Cantian Sevrin, laboureur demourant à d’Huillet paroisse d’Ormoy la Riviere et Robert Petit, clerc demourant à Estampes, tesmoings, le dict advouant et Sevrin ont declaré ne scavoir escripre ne signer, de ce interpellez et le dict Petit a signé sur la mynutte des presentes le vingt cinquiesme jour de novembre mil cinq cens quatre vingtz quatorze. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    89. Pierre Hemard, parche- minier demourant en la paroisse Sainct Gilles, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines et amandes et deffault quand le cas y eschet,


      D’un quartier de terre assis au dessus des fossez de la ville en la paroisse Saint Martin tenant d’une part au dict recongnoissant et d’aultre part à Cantien Bouchon, serruzier


      Fleuriette.


      Du trois juillet 1595 comme il paroit en la

      minute.


      Claude Hemard au lieu de Pierre Hemard de

      present


      Chantier de Fleuriette

      ou Malgrape.

      d’un bout sur les dictz fossez et d’aultre bout sur Loys Banouard. IIII d. tz.


      image

    90. [9 lignes ajoutées postérieurement en bas de page:] Du six juillet au dict an 1595. Qui est sur la minute, omise en la presente grosse: Jean Sergent, maistre cordonnier à Estampes. Un demi arpent de terre ci devant en vigne au chantier de Malgrappe, au dessus des fossez de la ville, par lui acquise de Pierre Gervaise, tenant d’une part au dict avouant, d’autre à Pierre Cave au lieu de maistre Artus Lelong, d’un bout sur le dict Cave et d’autre à Guillaume Louvrier, au lieu de Nicolas Delahaye. Chargé de quatre deniers parisis de cens. Ci IIII d.

      par. |161r°


      [À partir de l’item suivant, il s’agit à nouveau clairement de la liste des censitaires de la paroisse Notre Dame, complétée par différentes mains jusqu’en 1609. (JMW)]


      Notices de 1602 et 1609


    91. Pardevant Cantien Cathelin, notaire royal à Estampes, est comparu en personne Gervaix Michelet, marchant demourant au Parray Nostre Dame, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saissines, deffault et amande quand le cas y eschet, de l’œuvre et fabrique Nostre Dame d’Estampes ledit cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denys au bureau de la dicte esglise.


      Une maison couverte de chaulme se consistant en ouvrouer sur rue, chambre basse, chambre haulte,


      Perray Nostre Dame.

      grenier, court et granche couverte de thuille et estables, jardin derriere, assise au dict Parray Nostre Dame d’Estampes où il est à present demourant, tenant d’une part à ung petit ruisseau et à Michel Banouard, d’aultre part à Anthoine Gaudracher, d’un bout sur la dixte rue du Parray et d’aultre bout par derriere sur les fossez du dict lieu. Chargé d’un denier tz de cens paiable par chacun an le jour sainct Denis.


      Lequel cens et de la nature tel que dessus le dict advouant a promis, promect et s’oblige et sera obligé payer et continuer par chacun an le dict jour à la dicte fabrique Nostre Dame tant etc. promectant, obligeant, renonceant tout le moings tant et sy longuement qu’il sera detempteur, proprietaire et possesseur des dictz heritages, de partie et portion d’iceulx si comme promectant, obligeant et renonceant etc. presans Guillaume Cathelin et Blaize Guillemmet, clercs à Estampes, tesmoings, le neufiesme jour d’octobre mil six cens et deux avant midy en

      l’estude du dict notaire le dict Michellet advouant ensemble les dictz tesmoings ont signé sur la minucte des presentes. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |161v°


    92. Pardevant Cantien Cathelin, notaire royal à Estampes, fut present en sa personne Michel Goussard, marchant demourant à Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens portant lotz, ventes, saisines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet, de la dicte fabrique Nostre Dame d’Estampes et acceptant comme dessus ledit cens paiable par chacun an le jour sainct Denys au bureau de la dicte esglise.


      Demy arpent de vigne assie au chantier de Coignefessouer, vignoble de Sainct Martin d’Estampes, qui fut


      Cognefessoir.

      à deffunct maistre Thomas Guettart, controlleur et elleu pour le roy à Estampes et à presant par sucession de Avoye Lambert sa femme, tenant d’une part et d’un bout à maistre Jehan Alleaume |162r°, procureur à Estampes, d’autre part à [blanc] et d’autre bout à [blanc]. Chargé de sept deniers tournoys de cens par chacun an le dict jour pour ce, cy VII d. tz.


      Lequel cens tel et de la nathure que dessus le dict advouant a promis, promect et s’oblige de doresnavant paier et par chacun an continuer le dict jour sainct Denis et ce tant et si longuemant qu’il sera debtanteur du dict heritage ou de partie et portion d’icelluy en tesmoings à ce fut faict et passé es presance de

      Guillaume Cathelin clerc demourant au dict Estampes et Jehan Roger, vigneron demourant au bourg |162v° Sainct Pierre d’Estampes, tesmoings, le dict Roger a declarer ne scavoir signé sur ce interpellé et quand au dict advouant et Cathelin ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes le neufiesme

      jour d’octobre mil six cens et quatre apres midy en l’estude du dict notaire. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    93. Symon Deurre, vigneron demourant à Saint Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir etc. portant etc. quand le cas y eschet, de la dicte fabrique Nostre Dame d’Estampes le dict cens paiable par chacun an le jour et lieu.


      Ung quartier de terre assis au Groz Morin, qui fut à Pierre |163r° Chauldry son beau pere, tenant d’une part à


      Gros Morin.

      Jehan Mercier, mareschal, d’aultre part à Can Guichard, d’un bout à ung meurger et d’aultre bout au dict Mercier. Chargé de quatre deniers tournois de cens pour ce. Cy IIII d. p.


      Lequel cens a le dict advouant a promis, promect et s’oblige de doresnavant paier et continuer par chacun an le dict jour sainct Denis et ce tant etc. tesmoing etc. ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire es presance de Guillaume Cathelin clerc demourant à Estampes et Pierre Bauldry l’esné, vigneron demourant au dict Sainct Martin, tesmoings, le dict advouant et Baudry ont declarer ne scavoir signé sur ce interpellez et le dict Cathelin a, avec le dict notaire, signé la minutte des presantes le vingt deuxiesme novembre mil six cens et six à l’heure de midy. — [Signé:] Cathelin

      [paraphe]. |163v°


    94. (cf. 140) Estienne Pezard, vigneron demourant au dict Saint Martin d’Estampes, tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et

      François Jamet est en son lieu, qu’ils fault passer declaration.

      perpetuel etc. quand le cas y eschet, de la dicte fabrique le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis.

      (cf. 7 et 140) Troys quartes de terre assis en Coignefessouer qui fut à deffunct Nicollas Pezard, pere du dict


      Cognefessoir

      advouant, tenant d’une part à Michel Collet, d’aultre part aux hoirs Estienne Dupuis, d’un bout à sommieres de plusieurs et d’aultre bout Pierre Bergerat. Chargé de troys deniers parisis de cens. Pour ce, cy III d. p.


      (cf. 8b) Luy pour demy quartier de terre assis au dict chantier qui fut comme dessus, tenant d’une part à


      Idem.

      Pierre Mialin, d’aultre part à Estienne Durandel, d’un bout sur une vidange et d’aultre bout au chemyn tendant d’Estampes à Dourdan. Chargé d’un denier parisis de cens. Pour ce ci I d. p.


      Lequel cens tel etc. dict advouant |164r° a promis et promect de doresnavant paier et continuer par chacun an le dict jour tant etc. en tesmoings etc. Ce fut faict et passé es presance du dict Guillaume Cathelin, clerc, et maistre Michel Leberault, prebstre a presant abitué en la dicte eglise Nostre Dame, tesmoings, qui ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes et quant au dict advouant, a declarer ne scavoir signé sur ce interpellé le dict jour et an que dessus. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    95. (cf. 33a) Alain Archambault, maistre boullanger demourant à Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte fabrique, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct en la

      dicte eglise.


      Ung quartier de vigne assis au chantier des Carrieres qui fut à Loys

      Carrieres.

      Harsant, tenant d’une part à Jacques Tinnois |164v° d’autre part aux hoirs François de Lalucaziere, d’un bout sur les hoirs

      Cristofle Banouard et d’aultre bout à la vidange des vignes. Chargé de quatre deniers parisys de cens. Pour ce cy IIII d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis de doresnavant paier et par chacun an continuer le dict jour tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé les an et jour que dessus es presance des dictz tesmoings, qui ont avec le dict notaire et advouant signé la minutte des presantes. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    96. (cf. 101b) Symon Breard, marchant et quinquallier demourant à Estampes, paroisse Sainct Bazille, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir etc. de la dicte œuvre et fabrique Nostre |165r° Dame d’Estampes, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu accoustumé.


      Ung arpent de vigne en une piece assis au chantier des Poullies, vignoble du dict Sainct Martin, qui


      Poulies.

      fut partye à Jehan Durant, grand pere de l’advouant [=(?)], et l’autre partye de Monsieur Fontaine, curé de la dicte eglise Nostre Dame (cf. 101b), tenant d’une part à Jacques Maugartz, d’aultre part à Jehan Hemard, d’un bout sur Jehan Mercier et d’autre bout sur une vidange. Chargé de douze deniers tournoys de cens pour arpant. Pour ce cy XII d. tz


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis de doresnavant paier et continuer par chacun an le dict jour tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Guillaume Cathelin, clerc, |165v° François Pichonnat, apoticquere demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avec le

      dict advouant et notaire signé la minutte des presantes le vingt quatre novembre au dict an mil six cens et six apres midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    97. Pierre Forest, vigneron demourant au petit Saint Mars, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. portant lotz, ventes, saisine, deffaulx et amandes de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu accoustumé.


      (cf. 4b et 77 et 17a)] Demy arpent de vigne assis au chantier de Meurs, vignoble du dict Sainct Martin, qui fut à deffuncte Loyse Bonté, veufve Jacques Brechemier, pour demy quartier (cf. 4b), une carte de Hierosme Sainssard par aquizision, une aultre quarte de Pierre Hemard,


      Murs.


      En 1645, Pierre Fontaine le jeune est pour moitié de la dicte piece et Nicolas Forest pour l’autre moitié

      demy quartier de |166r° Estienne Charpentier (cf. 77) et demy quartier de Jehan Nivet (cf. 17a), tenant toute la dicte piece

      d’une part à Nicolas Hemard du Petit Sainct Mars, d’aultre part à Cantien Yvert, d’un bout au chemain d’Estampes à Saclas et d’aultre bout sur les hoirs Michel Jarry, toute la dicte piece chargée de six deniers tournoys de cens. Pour ce cy VI d. tz


      Demy quartier de terre assis au chantier de Vaubrenier au dessus de la commungne du Petit Sainct Mars,


      Vaubrenier.

      qui fut à deffunct Martin Forest son pere, tenant d’une part à Cosme Segault, d’aultre part à Symon Leloup, aboutissant d’un bout sur Nicolas Legendre et d’aultre bout à Jouachin Parrot, à la charge d’un denier tournoys de cens. Pour ce cy I d. tz.

      Luy pour ung quartier de vigne |166v° assis au chantier du Fief, qui fut à deffunct Cantien Cornet, pere de la femme du dict advouant, tenant d’une part à Jacques Hemard, d’aultre part à Claude Boucher son beau frere,

      Fief. En 1648, Martin Forest

      est au lieu

      aboutissant d’un bout sur la vidange et d’aultre bout sur Pierre Crestault. Chargé de deux deniers parrisys de cens. Pour ce cy II d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis paier par chacun an le dict tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Cantien Hardy, laboureur demourant à Mauchamp, tesmoings, qui ont [sic (un témoin omis)] avec le dict notaire signé la minutte des presantes et le dict advouant a declarer ne scavoir signé, sur ce interpellé le vingt sixiesme jour de novembre au dict an mil six cens et six avant midy en l’estude et le dict Cathelin, clerc à Estampes. —

      [Signé:] Cathelin [paraphe]. |167r°

    98. (cf. 71) Jehan Bourreau15, maistre tailleur d’abitz demourant au Hault Pavé paroisse Sainct Martin d’Estampes, lequel certifie qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame d’Estampes, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu accoustumé.

      Une maison, court et jardin aizance

      et appartenance, assize au dict Hault Pavé, où il est à presant demourant,

      Haut-Pavé.


      image

      15 Le deuxième R semble avoir été corrigé fautivement en D par influence de la mauvaise lecture d’une graphie du patronyme qu’on trouve dans la table alphabétique préliminaire des censitaires la où E semble dessiner une hampe de de D.

      qui fut à Esme Michel, perre de Marye Michel, femme de l’advouant, tenant d’une part à Hierosme Boudart, marechal, d’aultre part aux hoirs Gabaille, d’un bout sur la rue et d’aultre bout sur le dict Gabaille. Chargé de dix huit deniers parresye de cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu accoustumé. Pour ce cy XVIII d. p. |167v°


      Lequel cens le dict advouant a promis paier et continuer par chacun an le dict tant etc. en tesmoing etc. ce fut faict et passé es presance de Guillaume Cathelin, clerc demourant à Estampes, et Marlin Boucher le jeune, mercier demourant au dict Estampes, tesmoings, qui ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes et le dict advouant le vingt neufiesme jour de novembre au dict an mil six cens et six avant midy en l’estude du dict notaire. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    99. (cf. 19 et 102) Hervy Mercier, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte fabrique Nostre Dame d’Estampes, |168r° le dict cens paiable par chacun an le dict jour au lieu accoustumé.


      Une maison et masure au bout avec une petite court et jardin tenant à la dicte maison, couverte de chaulme, assize derriere l’eglise Saint Martin, rue de Mauconseil, par luy aquize à rente de Damien Haille, sergent royal à Estampes qui l’auroit aquis de Jehan Deurre, tenant d’une part aux


      Saint Martin. A Mauconseil derriere

      l’eglise.


      Nota. Cet article est declaré et par devant cotté cy dessus folio 26.

      hoirs ou aient cause Cosme Jamet, d’aultre part au chemain du dict lieu aboutissant d’un bout sur une ruelle comme allant au puy du carffour et d’aultre bout et d’aultre bout au dict Jehan

      Deurre. Chargé de quatre deniers parresys de cens. Pour cy IIII

      d. p.


      Lequel cens le dict advouant a promis paier et continuer par chacun an le dict tant etc. en |168v° tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Guillaume Bordeaux, marchant, et Guillaume Cathelin, clerc demourans au dict Estampes, tesmoings, qui ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes et quand au dict advouant a declarer ne scavoir escrire signé, sur ce interpellé le neufiesme jour d’octobre mil six cens et sept avant midy au bureau de la dicte eglise. — [Signé:]

      Cathelin [paraphe].


    100. (cf. 152a) Mathurin Chevallier, charron demourant à la paroisse Sainct Gilles d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame d’Estampes, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis et paiable au lieu accoustumé.


      Demy arpent de terre assis au chantier de Manquegrappe, terrouer du dict Sainct Martin |169r° par luy


      Malgrape.

      aquis de Jehan Tardi, tenant d’une part à Nicolas Chardon, d’aultre part à maistre François Herault, d’un bout sur la vidange et d’aultre bout à Guillaume Marais. Chargé de quatre deniers tournoys de cens. Pour ce cy IIII d. tz.


      Lequel cens le dict advouant a promis promet et s’oblige de paier et doresnavant continuer par le dict jour sainct Denis tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Guillaume Cathelin, clerc demourant à Estampes, et Guillaume Poullard, sellier demourant au dict lieu, tesmoings, qui ont avec le dict notaire et le dict advouant signé la minutte des presantes

      le neufiesme jour d’octobre au dit an mil six cens et sept avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

      [f°169v°]


    101. (cf. 45 et 94) Guillaume Poullart, sellier à Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte œuvre et

      Henry Poullard scellier fils est au lieu et a passé declaration en 1638.

      fabrique Nostre Dame d’Estampes, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au

      lieu accoustumé.


      Ung arpant de terre assis au chantier de Malgrappe, qui fut à deffuncte Magdelaine Motheux, femme du dict advouant, tenant d’une part à Loys Banouard, d’aultre part aux hoirs Nicolas Delahaye, d’un bout au chemin qui tant à la ruelle Sainct Jehan et d’aultre bout audict advouant. Chargé de unze deniers parresye de cens. Pour ce cy XI d. p.


      Lequel cens etc. promet et s’oblige de paier et continuer |170r° par chacun an le dict jour tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Mathurin Chevallier, charon demourant à la paroisse Sainct Gilles

      Malgrape.


      Nota que de la dicte piece il y en a trois quartiers acquis de [(raturé:) Motheulx] Magdelaine Motheulx belle mere du dict

      Poullard. [=(45a)+(45b)+(?)]


      Et un quartier qu’il a joint à la dite piece acquis par eschange de Philippes Legendre qui en a passé declaration estant au follio CXXXIII.

      [=(94)]

      d’Estampes et Guillaume Cathelin, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, qui ont avec le dict advouant et notaire signé la minutte des presantes les an et jour que dessus. — [Signé:] Cathelin [paraphe].

    102. (cf. 18) Jouachin Dupuis, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, lequel advoue tenir à tiltre de cens etc. portant lotz etc. de la dicteœuvre et

      fabrique etc.


      (cf. 18) Troys quartes de terre assis à la Croix du Tample, qui fut à deffunct François Dupuis son pere, tenant d’une part à Claude Regnault, d’aultre part à [blanc] Yvert, d’un

      Croix du Temple.


      Cette articlle est au folliot [=(18)]

      bout sur le chemain qui va à Dourdan et d’aultre bout sur Jehan

      |170v° Legendre. Chargé de deux deniers paresye de cens. Pour ce cy II d. p.


      Luy pour six quartiers et demy de terre assis au chantier de Vergallant, terrouer du dict Sainct Martin, tenant d’une part à Arthus Lelong, chevocheur, d’aultre part à Marye Audrain, veufve maistre Pierre Lamy, d’un bout sur le chemain et d’aultre bout à sommiere de plusieurs. Chargé de neuf deniers obolle paresye. Pour cy IX d ob. p.


      Luy pour troys quartiers et demy de terre assis au chantier des Garces qui fut à deffunct Jehan Guillet l’esné, tenant d’une part à Jaques Chevecier, d’aultre part à Jaques Durandel, d’un


      Vergalant.


      Nota que maistre Nicolas Lamy en jouist....VI quartiers... X novembre 1630....

      [illisible]


      Garses.


      Frensois Fontaine doibt la moytier de troy quartier et demy ......

      bout sur le carfour et d’aultre bout à plusieurs. Chargé de |171r° huit deniers parresye de cens. Pour ce cy VIII d. p.

      Lequel cens tel et de la nathure que dessus le dict advouant a promis paier par chacun an le dict jour tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire es presance de Guillaume Cathelin, clerc demourant à Estampes, Michel Bouthevillin, Pierre Cave, proviseurs de la dicte eglise, de Pierre Aucler, vigneron demourant à Mesnilgirault, tesmoings, le dict advouant et tesmoings ont avec le dict notaire signé fors le dict Aucler qui a declarer ne scavoir signé sur ce interpellez le vingt troisiesme jour de may mil six cens et sept avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    103. (cf. 68) Dreulx Guiert, marchant tonnelier demourant à Estampes, tant pour luy que pour Guillaume Guiert son frere du dict estat demourant au dict lieu, duquel s’est porté |171v° fort, confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame, le dict cens paiable le dict

      jour sainct Denis.


      Demy quartier de terre assis au dict chantier des Vergallant, qui fut à feu Pierre Guiert leur pere, tenant d’une part au chemin d’Estampes à Dourdan, d’aultre part à Guillaume


      Vergalant. Demy arpant.

      Guiert, d’un bout sur luy mesme en hache. Chargé de huit deniers tournoys. Pour ce cy VIII d. tz


      Lequel cens etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Guillaume Cathelin et Nicollas Legrand, demourant à Estampes, qui ont avec le dict Guiert advouant et notaire signé la mynutte des presentes le neufiesme jour d’octobre au dict an mil six cens et sept apres midy. [Signé:] Cathelin [paraphe]. |172r°

    104. (cf. 101a) Hervy Fontaine, maistre tonnelier de cuve, lequel confesse qu’il tient à tiltre de cens de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame d’Estampes, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu et bureau accoustumé.


      Troys quartiers et demy de vigne assis au chantier des Carrieres, vignoble d’Estampes, qui fut assavoir


      Carrieres.

      demy arpant demy quartier à messire Jehan Fontaine, vivant prebstre curé de la dicte eglise Nostre Dame d’Estampes (cf. 101a), et ung quartier de Robert Droullault, tenant toute la dicte piece, d’une part à maistre Pierre Parain, procureur à Estampes, d’aultre par à maistre Robert Charevillier, d’un bout au dict Parain et d’aultre bout à Jehan Jourdain, meurger entre deux. Chargé la dicte piece de vigne de quatorze deniers parresye de cens. Pour ce cy XIIII d. p.


      Lequel cens etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Guillaume |172v° Cathelin, clerc, et François Gion, marchant demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict recongnoissant et Cathelin ont, avec le dict notaire signé la mynutte des presentes et le dict Gion a declarer ne scavoir signé, sur ce interpellé le treizeiesme du dict moys et an apres midy en l’estude du dict notaire. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    105. (cf. 79) Nicolas Ratif, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens


      Jacques [illisible] est eu lieu du dit Ratif.

      etc. de la dicte fabrique Nostre Dame, le dict cens paiable par chacun an le dict jour et lieu.

      Troys quartes de vigne assis au chantier du Groz Morin, qui fut à Cantien Mercier, marechal, tenant


      Gros Morin.

      d’une part à Jehan Hebert, d’aultre part au dict advouant declaré en l’article cy dessus, d’un bout et d’aultre sur une vidange. Chargé de troys deniers parisis de cens. Pour ce cy: III d. p.

      |173r°


      Lequel cens tel etc. le dict advouant a promis paier et continuer par chacun an le dict jour tant etc en tesmoings etc. Ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire es presance de Jacques François, mercier demourant à Estampes, et Estienne Pezart, vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes, tesmoings, le dict Pezart a declarer ne scavoir signé, sur ce interpellé et le dict advouant et François ont, avec le dict notaire signé la mynutte des presentes le quatorzeiesme du dict moys et an apres midy — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    106. (cf. 51) Etienne Richeulx, vigneron demourant au Petit Sainct Mars, paroisse Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte fabrique, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu acoustumé.


      (cf. 51) Ung quartier de vigne assis au chantier des Meurs, vignoble du dict Sainct Martin, qui fut à deffunct


      Murs.

      Estienne Musnier, vignaigrier, |173v° tenant d’une part à Claude

      Boucher, d’aultre part à Noel Nodet, d’un bout aux hoirs Michel Jarry. Chargé de huit deniers parresye de cens. Pour ce cy VIII d. p.


      Luy pour une quarte de vigne assis au dict lieu et chantier qui fut à


      Murs.

      deffunct Pierre Forest le jeune, frere de la femme de l’advouant, tenant d’une part à Claude Boucher, d’aultre part au petit François, d’un bout sur Michel Jarry et d’aultre bout au dict Claude Boucher en hache. Chargé d’un denier parresye de cens. Pour ce cy I d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis, promet et s’oblige de doresnavant paier et par chacun an continuer le dict jour tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et

      |174r° passé au dict bureau es presance de Loys Segault, scieur de long demourant à Sainct Martin d’Estampes, et Jehan

      Chassecuillier, appoticquere demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict Segault et Chassecuillier ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes et le dict advouant a declarer ne scavoir signé sur ce interpellez le dict an et jour que dessus. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    107. (cf. 75) Gilles Lelarge, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame.


      Ung quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant, qui fut à Jehan Gobert son beau pere, tenant


      Vauluisant.

      d’une part à une petite ruelle, d’aultre part à Loys Segault, d’un bout sur le chemain de Mereville et d’aultre bout sur une vidange. Chargé de quatre deniers parresye de cens. Pour ce cy IIII d. p. |174v°


      Luy pour demy quartier de terre asis au dict chantier de Vauluisant qui fut comme dessus, tenant d’une part à


      Vauluisant.

      Jehan Gobert son beau pere, d’aultre part au dict chemain de Mereville, d’un bout sur ung meurger. Chargé de troys deniers tournoys de cens. Pour ce cy III d. tz.16


      Lequel cens etc. le dict advouant a promis, promet et s’oblige de doresnavant paier et continuer par chacun an le dict jour tant etc. en tesmoings etc. Ce fut faict et passé es presance de Marin Michelet, vigneron demourant au dict Sainct Martin et Guillaume Cathelin, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant a declarer ne scavoir signé sur ce interpellé et les dictz tesmoings ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes le quatorzeiesme d’octobre au dict an mil six cens et sept avant midy au bureau de la dicte eglise. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |175r°


    108. (cf. 41 et 112) Marin Michelet, vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte fabrique.


      Demy quartier de vigne assis au chantier de Vauluisant qui fut à Nicolas Mercier son beau pere, tenant


      Idem.

      d’une part à Ferry Rondeau, d’aultre part à Pierre Voillon et à Liphard Carnevillier, d’un bout au chemain de Mereville et d’aultre bout sur une sante. Chargé d’un denier parresye de cens. Pour ce cy I d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis, promet et s’oblige de doresnavent paier et par chacun an continuer au dict jour sainct Denis, tant etc. en tesmoing etc. Ce fut faict et passé les dictz jour et an que dessus es presance


      image

      16 Ce cens de 3 deniers tournois en 1607 était de 2 deniers parisis en 1593.

      de Nicollas |175v° Legendre, vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes et Guillaume Cathelin, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, qui ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes les dicts an et jour que dessus. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    109. (cf. 61 et 65) Nicolas Legendre, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame le dict jour.


      (cf. 61) Ung jardin cloz partye à meurs et l’autre partye à haye, assis au dict Sainct Martin d’Estampes, pres la porte d’Orleans, qui fut à Pierre Gazeran, tenant d’une part à la maison des Troys Rois, d’aultre part


      Saint Martin près la porte d’Orleans.


      Barault a acquis de ...

      [illisible]

      à Jacques Boutet, d’un bout sur les murailles et clostures du faubourg et d’aultre bout au dict Legendre. |176r° Article apres declaré, chargé de huit deniers parresye de cens. Pour ce cy VIII d. p.


      (cf. 65) Luy pour une massure qui souloit estre en maison, assize au dict lieu, qui fut Marin Michellet, tenant


      Riverselieu.

      d’une part au dict advouant, d’aultre part au dict Jacques Boutet, d’un bout sur la rue de Reuverselieu et d’aultre bout au jardin de Reuverselieu. Chargé de quinze deniers parresye. Pour ce cy XV d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis, promet et s’oblige paier et continuer par chacun an le dict jour sainct Denis tant etc. en tesmoings etc. Ce fut faict et passé les dictz an et jour que dessus es presance de Marin

      Michelet, vigneron |176v° demourant au dict Sainct Martin d’Estampes et le dict Cathelin, tesmoings, qui ont avec le dict advouant et notaire signé la minutte des presantes lez an et jour que dessus. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    110. (moitié de 76) Noel Nodet, vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse que pardevant le dict notaire, il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saisines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame d’Estampes, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu acoustumé.


      La moictié de cinq quartes de terre labourable assis au chantier des |177r° Meurs du dict Sainct Martin, qui fut à


      Murs.

      Jehan Roullier et depuis auparavant à Jehan Mercier son beau pere, tenant d’une part à Claude Boucher, d’aultre part à Estienne Richeux, d’un bout sur le chemain d’Estampes à Saclas et d’aultre bout à François Constencien. Chargé de six deniers parresye de cens. Pour ce cy VI d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis, promet et s’oblige de doresnavent paier et par chacun an continuer le dict jour sainct Denis tant et sy longuement qu’il sera detempteur du dict heritage ou de partye ou portion d’icelluy, en tesmoings etc. Ce fut faict et passé au bureau d’icelle eglise es presance de François Constancien, vigneron

      demourant au dict Sainct Martin et |177v° Guillaume Cathelin, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant

      et Constancien ont dict et declarer ne scavoir escrire ne signé sur ce interpellez, et le dict Cathelin a, avec le dict notaire signé la minutte des presantes le dict jour quatorzeiesme octobre au

      dict an mil six cens et sept avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    111. (moitié de 76) François Constancien, vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes, lequel confesse qu’il tient et advoue tenir à tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz, ventes, saisines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet de la dicte œuvre et fabrique Nostre


      Nicollas Hemerd au lieu de François Costenscien.


      Pierre Papillon au lieu a passé declaration en

      1638

      Dame d’Estampes |178r°, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu et place acoustumé.


      Moictyé de cinq quartes de terre qui met de presant en vigne, assis au chantier des Meurs, qui fut à Jehan


      Murs.

      Roullier son beau pere, tenant d’une part à Claude Boucher et d’aultre à Estienne Richeux, d’un bout à Noel Nodet et d’aultre bout sur les hoirs Michel Jarry. Chargé de six deniers paresye de cens. Pour ce cy VI d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis, promet et s’oblige de doresnavent paier et par chacun an continuer le dict jour sainct Denis tant et sy longuement qu’il sera detempteur jouisseur et |178v° possesseur du dict heritage dessus declaré etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire es presance de Noel Molleau,

      vigneron demourant au dict Sainct Martin d’Estampes et le dict Guillaume Cathelin, clerc demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant et Molleau ont dict et declarer ne scavoir signé sur ce interpellez, et quand au dict Cathelin a, avec le dict notaire signé la minutte des presantes le dict jour

      quatorzeiesme jour du dict moys d’octobre au dict an mil six cens et sept avant midy. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    112. (cf. 39) Honnorable homme maistre |179r° Charles Godin, commis à la recepte du garnier à sel d’Estampes, et y demourant parroisse Sainct Bazille, lequel confesse que

      pardevant le dict Cathelin, notaire, il tient et advoue tenir à tiltre de chef de cens annuel et perpetuel portant lotz et ventes, saisines, deffaulx et amandes quand le cas y eschet de la dicte œuvre et fabrique Nostre Dame d’Estampes, le dict cens paiable par chacun an le dict jour sainct Denis au lieu du dict bureau.


      Maistre Charles Godin au lieu de Charlotte Vincent, auparavant maistre Jehan Vincent.


      A esté recongnu en la declaration 39.


      Les arrerages de cens ont esté paié par le procureur jusqu’au ...

      1630.


      Vergalant.


      Troys arpans et demy de terre labourable en une piece assis au chantier de Vergallant |179v°, pres le grand semetiere entre les deux chemains tendant d’Estampes à Dourdan, tenant d’une part aux enffans de deffunct Robert Chandellier, d’aultre part à la veufve et hoirs Jehan Regnard, d’un bout sur les dictz deux chemains, d’aultre bout sur le dict chemain. Chargé au pris de

      six deniers parresis de cens pour arpant. pour cy XXI d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis, promet et s’oblige de doresnavant paier et par chacun an continuer le dict jour sainct Denis envers la dicte œuvre et fabrique de l’eglise |180r° colegial Nostre Dame d’Estampes au lieu et place acoustumé,

      tant et sy longuement que le dict advouant sera deptanteur et joisant des dictz troys arpans et demy ou de


      13 Xbre 1607.

      portion lesquelz etc. en tesmoings etc. Ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire es presance de Guillaume Cathelin, clerc demourant à Estampes et François Moreau, maistre boullanger demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict Moreau, l’un des dictz tesmoings, a declarer ne scavoir escrire ne signé sur ce interpellé, et le dict Godin recongnoissant et Cathelin, aultre tesmoings, ont avec le dict notaire signé la minutte des presantes le treiziesme jour de decembre au dict an

      mil six cens et sept. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. |180v°


    113. (cf. 7 et 121a) Pardevant Cantien Cathelin, notaire royal à Estampes, fut present en sa personne


      Cognefessoir.

      François Jamet, bourrelier demourant au dict Sainct Martin d’Estampes, tient à tiltre de cens annuel etc. de la dicte fabrique Nostre Dame d’Estampes.


      Troys quartiers de terre assis au chantier du Congnefessouer, terrouer de Sainct Martin, par luy acquis de Estienne Pezard, tenant d’une part à Michel Poussin, d’autre part à [blanc], d’un bout sur meurger, d’aultre bout à Gabriel Montaigne. Chargé de troys deniers paresye de cens, cy III d. p.


      Lequel cens etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé en l’estude du notaire le vingt un octobre mil six cens et neuf es presence de François Moreau, boullanger demourant au Parré Nostre Dame et maistre Guillaume Cathelin, praticien demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant et Cathelin ont avecq le notaire, signé la mynutte des presentes. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice.

    114. (cf. 15c ou 15d) Claude Boucher, vigneron demourant au Petit Sainct Mars, parroisse Sainct Martin d’Estampes, lequel tient et advoue tenir à tiltre de cens etc. portant etc. de la dicte fabricque.


      Un quartier de vigne en une piece assis au chantier des Meurs, qui fut à Jehan Mercier, filz de Martin, tenant


      Murs.

      d’une part à Jehan |181r° Mercier, d’autre à Estienne Ruhaux,

      d’un bout sur le chemain d’Estampes à Saclas, d’aultre bout sur les hoirs Michel Jary. Chargé la dicte piece de quatre deniers paresye de cens. Pour cy IIII d. p.


      Lequel cens tel que de la nathure que dessus le dict advouant a promis de doresnavant paier etc. tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé le dict jour et an es presance de Medard Touchard, clerc, et du dict Cathelin, practicien, tesmoings, qui ont avec le dict notaire signé et le dict advouant a declarer ne scavoir signé, sur ce interpellé. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    115. (cf. 106a) Maistre Pierre Parand, ancien procureur au bailliage d’Estampes, advoue tenir à tiltre de cens de la dicte fabricque Nostre Dame le dict cens portant etc.


      Un arpent de vigne en hache par les deux bouts assis au chantier des Carrieres, tenant d’une part aux hoirs


      Carrieres.

      feu Estienne Thibault et Pierre Boudonneau, boucher, d’aultre à Hervy Fontaine, des deux bouts par la vidange des vignes, par le dict Parant acquis par decret de Ambroise Morin. Chargé de

      douze deniers parresye de cens le dict jour sainct Denis. Pour cy XII d. p.17


      Lequel cens promet le dict Parant paier par an le dict jour tant etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé soubz le nom du dict Parant le vingt huictiesme janvier mil six cens et neuf ainsy signer Parant.


    116. (cf. 73) Loys Banouard, marchant boucher demourant à la paroisse Sainct Gilles d’Estampes, confesse qu’il tient cy

      |181v°


      Troys quartiers de terre labourable assis au terrouer de Sainct Martin d’Estampes, chantier de Fleurettes,


      Fleuriette.

      par luy acquis de Imbert Raquillet, boucher, tenant d’une part aux hoirs Cantien Combet, d’aultre part aux hoirs Jehan Guillet, meusnier, d’un bout sur un meurger, d’autre bout au dict advouant et aultres, la dicte piece en hache et chargée de neuf deniers paresye de cens. Cy IX d. p.


      Lequel cens etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé en l’estude du dict notaire le quatreiesme jour de mars es presance de Guillaume Cathelin, Medard et Pierre Martin demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict advouant signé la mynutte des presentes. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    117. (cf. 53) Pierre Moreau, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, tient etc. au lieu de Marthe Leroy veufve Pierre Fontaine de la dicte fabricque.


      image

      17 Curieusement ce cens montait à XV d. en 1594 (cf. n°106a)

      Troys quartiers de terre au lieu appellé la [sic] Sablon, poincte de Chauffour, tenant d’une part à


      Pointe de Chaufour.

      Anthoine Cheuvrier, d’autre à Nicolas Ratif, d’un bout à Pierre Boillon et d’aultre bout sur le chemain tendant de Corteheuse. Chargé de deux deniers paresye de cens pour la dicte piece. Cy II d. p.


      Lequel cens etc. en tesmoings etc. ce fut faict et passé es presance de Nicolas Drouet, sergent en la justice de Mesnilgirault, de Toussainctz Marais, cordonnier demourant à Estampes, tesmoings, qui ont avecq le dict notaire signé la mynutte des presentes le neufiesme octobre mil six cens et huit, le dict advouant a declarrer ne signé. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice. |182r°


    118. (cf. 48b) Toussainctz Maras, maistre cordonnier demourant à Estampes, confesse qu’il tient et advoue tenir au dict tiltre de cens annuel et perpetuel portant lotz etc.


      (cf. 48b) Demy quartier de pré assis au chantier de Meremande, prerye d’Estampes, par luy acquise de


      Mermande.

      Françoise Sauvegrasse, veufve Jehan Renault, tenant d’une part au dict advouant, d’aultre part à Marye Guimont, veufve Lambert, d’un bout à une sante tandant aux Portereaux et d’autre bout à Claude Renault. Chargé de quatre deniers paresye de cens par an au dict jour. Pour ce IIII d. p.


      Luy pour demy quartier assis audict lieu et prerye, tenant d’une part à l’article cy dessus, d’aultre par à


      Idem.

      Jehan Houllier, d’un bout à Claude Renard, d’aultre bout sur la dicte sante, et qui fut auparavent à feu Guillaume Marais. Chargé au dict pris de quatre deniers par. IIII d. p.


      Lequel cens tel etc. promet etc. tant etc. en tesmoings etc. Ce fut faict et passé le dict jour et an es presance du dict Drouet et le dict Moreau, tesmoings, la mynutte es signer du dict advouant et du dict Drouet ensamble du dict notaire et le dict Moreau a declarer ne scavoir signé, sur ce etc. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice.


    119. (moitié de 60) Jacques Malet, laboureur demourant à Sainct Martin d’Estampes, tient, tant en son nom que comme soy faissant fort de Marion Gobert, veufve Guillaume Conil, sa belle mere, confesse ces dictz noms qu’il tient etc.


      Cinq quartes de vigne dont en appartient au dict Mallet troys quartes et demy quartier à la dicte veufve, le


      Vauluisant.

      tout en une piece, assis au chantier de Vauluisant, qui fut au dict deffunct Conil, tenant toute la dicte piece, d’une part à Cantien Marais, d’autre part à Jehan Baron, Jehan Richeux et Noel Ridel, d’un bout sur le chemain de Mereville, d’aultre à la veufve Estienne Bodon. Chargé de quatre deniers par. en tout chargé. Cy IIII d. p.


      Lequel cens etc. present Imbert Raquillet et le dict Richeux qui ont avecq le dict notaire signé et le dict advouant a declarer ne scavoir signé, lez an et jour que dessus. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice. |182v°


    120. Imbert Raquillet, marchant boucher demourant à Estampes, lequel advoue tenir au dict tiltre de cens etc.

      Demy arpent de terre sablon assis au dessoubz de la Croix de Vernases, acquis de Catherin Poitevin, boucher,


      Croix de Vernaze.

      tenant d’une part à Jacques Lesour, boullanger, et d’aultre part à Pierre Laumosnier, d’un bout et d’autre sur les vignes, par contract du troysiesme jour de febvrier mil six cens et quatre, signé J. Cousturier. Chargé de huict deniers parresye de cens pour cy VIII d. p.


      Lequel cens etc. promettant, obligeant, renonçant, present Cantien Pezard, vigneron demourant à Sainct Martin et Philipes Motheux, manouvrier demourant au dict Estampes, le dict advouant et Pezard ont, avecq le dict notaire signé et le dict Motheux a declarer ne scavoir signé etc. le douze du dict moys et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe].


    121. (cf. 90) Denis Taraquer, vigneron demourant au Petit Sainct Mars, paroisse Sainct Martin d’Estampes, tient etc.


      Ung quartier de terre en une piece assis au chantier de la Vallée, terrouer de Sainct Martin au dessoubz des Belles Croix, scavoir demy


      Vallée de Lhumery au dessous des Belles Croix.

      quartier du propre de Jullienne Durand sa femme [=(?)], et l’autre de l’acquisition qu’il en a faicte de Jullienne Richeux [=(90)], tenant d’une part la dicte piece à Noel Tibault, d’aultre à Nicolas Ratif, d’un bout au chemain tandant de Lumery et d’aultre à la vidange du dict lieu. Chargé de six deniers tz. Cy VI d. t.


      Lequel cens etc. presant Nicolas Hemard et Guillaume Morin, tesmoings, qui ont avecq le dict notaire signé la mynutte des presentes le douze octobre mil six cens et neuf. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice. |183r°

    122. (deux tiers de 10) Nicolas Hemard l’esné, vigneron demourant au Petit Sainct Mars,


      pour ung quartier de terre assis au chantier des Meurs, qui fut à Jehan Carnevillier par eschange, tenant


      Murs.

      d’une part à Claude Boucher, d’autre part à Jehan Legendre, d’un bout sur le chemain de Saclas et d’aultre sur Michel Jary. Chargé de quatre deniers tz de cens le dict jour sainct Denis. IIII d. t.


      Lequel cens etc. presant Jehan Taraquer et F. du Massay, praticien demourant à Estampes, tesmoings, le dict Taraquer a declarer ne scavoir signé sur ce etc. et les dictz du Massay et Hemard ont signé etc. du dict jour et an. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice.


    123. (cf. 104) Jehan Legendre, filz de Nicolas, vigneron demourant à Sainct Martin d’Estampes, tient etc.


      Une quarte et demye de terre faisant [partie] de troys quartiers assis au chantier des Meurs, qui fut à


      Idem.

      deffunct Nicolas Legendre son pere, tenant d’une part à Nicolas Hemard, d’aultre part aux hoirs Martin Deurre, d’un bout à Gabriel [sic] Moreau, mere de l’advouant, d’aultre aux hoirs Michel Jary. Chargé d’un denier obolle paresye de cens. I d. ob. p.


      Luy pour demy quartier de vigne assis [mot barré] pres d’un quartier assis au dict chantier, tenant d’une


      Idem.

      part à Martin Legendre, d’aultre part à la dicte S… , d’un bout sur le chemain tendant de Sainct Martin à Saclas, d’autre sur

      Michel Jary, qui fut comme dessus. Chargé de deux deniers le dict jour. II d. t.


      Lequel cens etc. presant Jehan Legendre, Pierre Houllier et Guillaume Cathelin, tesmoings, la minutte es signé de l’advouant et des tesmoings le dict jour, heure et lieu. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice.


    124. (tiers de 10) Pierre Moreau, vigneron demourant à Sainct Martin, lequel tient etc.


      Demy quartier de vigne assis au chantier de Meurs |183v° qui fut à Cantien Launay18, tenant d’une part à


      Idem.

      Nicollas Hemard, d’aultre part à Martin Deurre, d’un bout sur le chemain d’Estampes à Saclas, d’aultre à Loys Segault. Chargé de deux deniers parisy. Cy II d. p.


      Lequel cens etc. presant Guillaume Cathelin … et Guillaume Maras, corroieur au dict Estampes,


      17 8bre 1608.

      tesmoings, qui ont avec le dict notaire signé le dix septiesme octobre mil six cens huict avant midy, le dict advouant a declarer ne scavoir signé. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice.


    125. (cf. 127 et 91) Guillaume Marain, cordonnier demourant au Fault Pain paroisse Sainct Martin du dict Estampes, tient etc.


      image

      18 Parcelle mentionnée de fait en 1593 mais seulement de manère indirecte en (17a) et (20).

      Demy arpent demy quartier de vigne assis en Malgrappe, qui fut asscavoir demy arpent à Mathurin


      Malgrape.

      Cheneville19 [=(127)]… et demy quartier que le dict advouant a

      aquis de Nicolas Chardon [=(91)], tenant d’une part à maistre François Herault d’autre part au dict advouant, censive de l’Hostel Dieu de Paris, d’un bout sur l’advouant dicte censive, d’aultre sur une sante et vidange allant alentour. Chargé de six deniers tz VI d. t.


      Lequel cens etc. presant Guillaume Cathelin clerc à Estampes et Philippe Motheux, manouvrier demourant au dict Estampes, tesmoings, le dict advouant et Cathelin ont signé les an et jour que dessus, le dict Motheux a declarer ne scavoir signé. — [Signé:] Cathelin [paraphe]. Par permission de justice.


      Dernier [paraphe de 1660].


      [(Dans la marge, verticalement, 1790:) dernier feuillet inventorié trente deux. (signé :) T. Petit, maire.]


      image

      19 Ou plutôt : « Chevallier », cf. §§ 127 et 128.

      image



  3. — Chronologie et localisation des actes enregistrés ou signalés


    Actes notariés antérieurs à 1593

    45

    7 décembre 1583

    Vente devant Me Hobier

    66

    12 janvier 1584

    Vente devant Me Lamy

    1593

    1-3

    Lundi 12 mai 1593 avant midi

    Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    4

    Mardi 13 juillet 1593


    5

    Samedi 17 juillet 1593


    6

    Dimanche 18 juillet

    1593


    7-9

    Lundi 19 juillet 1593 avant midi


    10-11

    Samedi 22 juillet 1593 après midi

    Saint-Martin, hôtel de Jean et Noël Thouzé père et fils vigneron

    12


    Saint-Martin, hôtel de Pierre Yvernette vigneron

    13


    Saint-Martin, hôtel de Jean Messier vigneron

    14-17


    Saint-Martin, hôtel de Jacques Hémard dit Lamy vigneron

    18-23

    Jeudi 27 juillet 1593

    Saint-Martin



    Yvernette vigneron

    26


    Saint-Martin

    27


    Étampes

    28


    Étampes, hôtel de Jean Gabaille hôtelier

    29


    Étampes, hôtel de Jean de la Lucazière

    30


    Étampes, hôtel de Jacques Maugard

    31

    28 juillet 1593 avant

    midi

    Étampes, hôtel du notaire Cantien

    Cathelin

    32

    28 juillet 1593 après midi

    Perray-Notre-Dame, rue de la Cordonnerie, hôtel de Louise Durand veuve de Cantien Colleau

    33


    Étampes, rue de la Cordonnerie, hôtel

    24-25

    après midi

    Saint-Martin, hôtel de Cancien



    de Louis Harsant maître boulanger

    34


    Étampes, rue de la Tannerie, hôtel de



    François Brechemier maître patissier

    35

    29 juillet 1593 après

    Étampes, hôtel de Gabrielle Paulmier


    midi

    veuve de Macy Guisenet

    36

    samedi 14 août 1593

    Étampes, étude notariale de Cantien


    midi

    Cathelin

    37

    31 août 1593 midi


    38

    Samedi 25 septembre



    1593 avant midi


    39

    Lundi 27 septembre



    1593 avant midi


    40

    9 octobre 1593 avant



    midi


    41-45

    9 octobre 1593 après

    Étampes, bureau de l'œuvre de la


    midi

    paroisse Notre-Dame

    46

    10 octobre 1593 avant



    midi


    47-48

    10 octobre 1593 à midi


    49-62

    10 octobre 1593 après



    midi


    63

    22 octobre 1593 avant

    Saint-Gilles, rue Saint-Jacques, hôtel


    midi

    d'Antoine Bourgouin marchand



    bourgeois d'Etampes

    64

    22 octobre 1593 après

    Saint-Martin, hôtel de maître François


    midi

    Montaigne secrétaire de la défunte reine



    mère

    65


    Saint-Martin, hôtel de Marin Michel



    vigneron

    66

    23 octobre 1593 avant midi

    Étampes, hôtel du notaire Cantien Cathelin

    67


    Étampes, hôtel de Ferry Muret



    chirurgien à Étampes

    68

    24 octobre 1593 avant

    Étampes, étude notariale de Cantien


    midi

    Cathelin

    69

    25 octobre 1593

    Étampes, bureau de l'œuvre de la

    70-72

    25 octobre 1593 après

    paroisse Notre-Dame


    midi


    73

    27 octobre 1593


    74-77

    27 octobre 1593 après



    midi


    78

    29 octobre 1593 après


    79

    midi

    Étampes, hôtel du notaire Cantien

    80

    31 octobre 1593 après

    Cathelin

    midi

    81

    15 novembre 1593

    Étampes, hôtel de Martin Leroux marchand bourgeois

    84

    15 novembre 1593 avant midi

    Étampes (lieu non précisé)

    82

    15 novembre 1593 après midi

    Saint-Martin, maison du papetier.

    83

    15 novembre 1593 après midi

    Saint-Martin, hôtel de Toussaint Alexandre vigneron

    84

    Après le n°81


    85

    23 décembre 1593

    Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    1594

    86

    24 juin 1594

    Étampes, étude notariale de Cantien




    88

    28 août 1594 avant

    midi

    Saint-Martin, hôtel de Pierre Hémard

    vigneron

    89


    Saint-Martin, hôtel de Pierre Collet vigneron

    90

    28 août 1594 après midi

    Saint-Martin, hôtel de Jeanne Durand veuve de Denis Richeux

    91


    Étampes, hôtel de Nicolas Chardon potier d'étain

    92


    Saint-Gilles, hôtel de Louis Chartier charron

    93


    Saint-Gilles, hôtel de Jacques Boivin laboureur

    94

    29 août 1594 avant midi

    Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    95


    Étampes, sous la Grande Boucherie

    96


    Saint-Basile, hôtel de Cantien Gobert vigneron

    97


    Saint-Basile, hôtel de Perrine Cochon veuve de Jean Gabaille le jeune

    98

    29 août 1594 après midi

    Saint-Basile, Porte Dorée, hôtel de Jean Tarraquier vigneron

    99


    Saint-Basile, Grande Rue Saint-Jacques, hôtel de Pierre Tarraquier vigneron

    100


    Saint-Gilles, hôtel de Bernaix Scellerin vigneron

    101-102

    Après le n°112


    103-104

    1er septembre 1594 avant midi

    Notre-Dame, hôtel de maître Jean Fontaine curé de Notre-Dame d'Etampes


    87 28 juin 1594 avant midi

    Cathelin

    1. 1er septembre 1594 après midi

    2. 2 septembre 1594 après midi

    3. 5 septembre 1594 avant midi

    4. 5 septembre 1594 après midi

    5. 7 septembre 1594 avant midi

    6. 9 septembre 1594 avant midi

    7. 9 septembre 1594 après midi

      Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    8. 9 octobre 1594 Étampes, bureau de l'œuvre de la

      paroisse Notre-Dame

      1. 29 octobre 1594 après midi

      2. 31 octobre 1594 à midi

    9. 31 octobre 1594

    10. 13 novembre 1594

      image

    11. 25 novembre 1594

      1595

      Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    12. 3 juillet 1595 Lieu non précisé

      image

    13. 6 juillet 1595

      1602

    14. 9 octobre 1602 avant midi

    15. 9 octobre 1602 après midi

    Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    image

    1604

    image

    147 3 février 1604 Vente devant Me J. Cousturier

    1606

    120-122 22 octobre 1606 à midi Étampes, étude notariale de Cantien

    1. 24 novembre 1606 après midi

    2. 26 novembre 1606 avant midi

    3. 29 novembre 1606 avant midi

    Cathelin

    image

    1607


    129 23 mai 1607 avant midi


    Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    126-128 9 octobre 1607 avant midi

    1. 9 octobre 1607 après midi

    2. 13 octobre 1607 après midi

    3. 14 octobre 1607 avant

    Étampes, bureau de l'œuvre de la paroisse Notre-Dame

    Étampes


    Étampes, étude notariale de Cantien Cathelin

    133-134

    midi

    Étampes, bureau de l'œuvre de la paroisse Notre-Dame

    135-137 Étampes

    1. Étampes, étude notariale de Cantien

      image

      image

      image

    2. 13 décembre 1607 140-141 Après le n°150 142-143 Après le n°152

    1608

    Cathelin

    144-146 9 octobre 1608 Lieu non précisé

    147 12 octobre 1608

    148-150 Après le n°152

    151-152 17 octobre 1608 avant midi

    image

    1609


    1. 28 janvier 1609 Lieu non précisé

    2. 4 mars [1609?] Étampes, étude notariale de Cantien

    Cathelin

    148-150 12 octobre 1609 Lieu non précisé

    140-141 21 octobre 1609 Étampes, étude notariale de Cantien

    Cathelin

    image

    1629-1648 – Remises à jour

    *63 6 février 1629 Devant maître Larsonneur

    *130 1630 Lieux non précisés

    *129 10 novembre 1630

    *55 1634

    *19 9 octobre 1635

    *76, *128,

    *138

    1638

    *35 16 octobre 1644

    *124 1645

    *17 1647

    *84, *101,

    *106, *124

    1648

  4. — INDEX DES PATRONYMES


    Aigremont, d'

    Alleps Allot


    Barault

    (136*)

    Baron



  5. — Index des prénoms


    Abel Charpentier (64) — Abel Dupuis (88) — Abel Lecoup (36) (78)

    Abraham Pasquier (85)

    Accurse Cassegrain (0)

    Adam Hémard (54)

    Adyne Mullet (89)

    Agnès Hesmes (67)

    Alain Archambault (122)

    Aliesne Michel (70) (71) — Aliesne Nyvet (8) — voir Liesne Ambroise Begerat (6) — Ambroise Morin (17) (35) (85) (95)

    (101) (106) (107) (142)

    André Gilles (77) — André Malherbe (100)

    Anne Loreau (70)

    Antoine Aubert (97) — Antoine Bourgouin (50) (63) — Antoine

    Chevrier (2) (53) (75) (144) — Antoine Gaudracher (32) (118) (31)

    (47) — Antoine Mallet (64)

    Antonin Chevrier (22)

    Arthus Lelong (4) (48) (109) (117) (129) (117)

    Avoye Lambert (119)


    Barthélémy Gaudracher (46) (47) (110) — Barthélémy Leclerc

    (105) — Barthélémy Marlain / Merlin / Myallin (8) (12) (59)

    Bernaix Scellerin (100)

    Blaise Guillemet (118)

    Boniface Mercier (11) (15) (16) — Boniface Texier (95)

    Bonne Bauldon veuve Jean Regnard l'aîné à Saint-Gilles (109)


    Can Guichard (49) (120)

    Cantien Ballu (76) — Cancien Banouard (113) — Cantien

    Barranet (25) (88) — Cantien Barrault (10) — Cantien Bouchon

    (116) — Cantien Cathelin (0 et passim) — Cantien Colleau (31)

    (32) (32) — Cantien Combet (143) —Cantien Cornet (124) — Cantien Debrie / Debri (106) — Cantien Dothes fils (111) — Cantien Dothes père (111) — Cancien / Cantien Fontaine (9) (25)

    (26) (45) (88) (91) (100)— Cantien Gazeran (61) — Cantien Gobert (96) — Cantien Guichart (36) — Cantien Guigneleu (5) — Cantien Hardy (124) — Cantien Hémard (9) — Cantien Launay

    (17) (20) — Cantien Legendre (53) — Cantien Levesville (21) — Cancien Louet (67) — Cantien Marais (146) — Cancien / Cantien Mercier (54) (57) (79) (132) — Cantien Motheulx (46) (114) (115)

    Yvernette (10) (24) (25) (26) (52) (88)

    Cantienne Aupel (108) — Cantienne Charpentier veuve Guillaume Loisy (19) — Cantienne Charpentier veuve Thomas Guilloit (102) — Cantienne Seignaut veuve Claude Souillard (7)

    Cantine Launay (151) Cathelin Couppechout (3*) Catherin Poitevin (147) Charles Bodin (139) (39*) Charlotte Vincent (39)

    Christophe Banouard (33) (62) (72) (95) (122) — Christophe

    Chandelier (84) — Christophe Chartier (14) —Christophe Chevrier

    (2) — Christophe Decroix (108)

    Ciret Ruelle (27)

    Claude Boucher (76) (124) (133) (137) (138) (141) (149) —

    Claude Chassecuiller (86) — Claude Chossidon (15) — Claude Fontaine (30) — Claude Godin (6) Claude Godin tisserand (22) (69) — Claude Godin vigneron (6)

    (23) — Claude Guyot (50) — Claude Hébert (97) — Claude

    Hecquet (48) — Claude Hémard I (17) (17*) — Claude Hémard II

    (116*) — Claude Hoquet (5) — Claude Lecompte (89) — Claude Poine (31) — Claude Regnard / Renard vigneron (48) (83) (145) — Claude Regnard maître de l'Ours (39) — Claude Regnault (1) (18)

    (129) (145) — Claude Souillard (7) — Claude Thibault (59) (60)

    Claudine Roullier (6)

    Colas Durand (90)

    Côme Jamet (1) (19) (82) (102) (126) — Côme Segault (124)

    Cyret Ruelle à Etampes (28) (29) (30)


    Damien Haille (126) — Damien Jourdain (94)

    Daniel Égal (101)

    Denis Girardin (106) — Denis Godeau (48) — Denis Oziard (75)

    Françoise Girauldon (13*) — Françoise Sauvegrasse (145)


    Gabriel Montagne / Montaigne, maître (9) (140)

    Gabrielle Moreau / Moreaux (104) (150) — Gabrielle Paulmier (34) (35)

    Germain Hémard (6) (82) (93) Gérôme, voir Jérôme Gérouard Marguery (6)

    Gervais Michelet (118) — Gervaise (masc.) Boudier (96)

    Gilles Dupuis (88) (89) (90) (91) (92) — Gilles Lebeau (30) —

    Gilles Legendre (51) — Gilles Lelong (134) — Gilles Papillon (103)

    Guy de Verrambrois (64)


    Hélie Hudebert (72)

    Henry Langlois (36) (49) (65) — Henry Moreau (57) — Henry Poullard (128*)

    Hervie Fontaine (69)

    Hervy Fontaine I (8) (9) (131) — Hervy Fontaine II (101) (131)

    (142) — Hervy Mercier (126) — Hervy Tanneur (25) (45) (94)

    Hezme Besnard (9)

    Hierosme, voir Jérôme.


    Imbert Raquillet / Racquillet (14) (49) (57) (73) (143) (146) (147)

    Isabel Hémard (17*) — Isabel Louvet (62)


    Jacqueline Tardis (114)

    Jacques Bocard (9) — Jacques Boivin (6) (86) (93) — Jacques

    Boutet (136) — Jacques Brechemier (9) (23) (77) (124) — Jacques

    Chevecier (129) — Jacques Chevrier (3) (103) — Jacques

    Delalucasière (29) — Jacques Durandel (8) (15) (103) (129) —

    Jacques François I (33) (72) — Jacques François II (62) (132) — Jacques Godin (69) (70) — Jacques Grimault (28) — Jacques Hémard II dit Lamy (14) (24) (86) (93) (124), dit Lamy (14) (24) — Jacques Lamy notaire royal — Jacques Lecoq (46) (47) (48) — Jacques Lesour (147) — Jacques Malet (146) — Jacques Maugard

    (30) (42) (78) (123) — Jacques Nivet (67) (84) — Jacques Perrin (101*) — Jacques Regnault (15) (64) — Jacques Sedellot (84) —

    Jacques Texier (56) — Jacques Thibault (57) (58) (59) (88) —

    Jacques Tinnois (122) — Jacques Zacharye (98) (99)

    Jean Ainet (124) — Jean Alleaume (119) — Jean Alleps (69) —

    Jean Audren (4) (44) — Jean Banouard (73) — Jean Baron (41)

    (103) (112) (146) — Jean Baudry (27) — Jean Baugin (106) (106*)

    Godin (2) — Jean Gobert (24) (60) — Jean Gobert (24) (60) —

    Jean Guettard (34) (35) (103) (114) — Jean Guichard (0) — Jean Guillet (143) — Jean Guillon (3) — Jean Guillot (73) — Jean Hébert (132) — Jean Hémard (123) — Jean Hesmes (20) — Jean Houllier (145) — Jean Houy (103) (108) — Jean Hue (33) — Jean

    Hue (20) (33) — Jean Hure (63) — Jean Jardin (14) — Jean

    Jourdain (74) (131) — Jean Legendre (55*) (129) (149) (150) —

    Jean Lemeur (33) — Jean Levesville (11) (21) — Jean Marolles (4)

    (21) — Jean Tornu (113) — Jean Tronchot (0) — Jean Vincent

    (39) — Jean Vunyot (85) — Jean Yver (26) — Jean Yvernette (25) Jeanne Boutet (50) — Jeanne Durand (148) — Jeanne Durant veuve (90) — Jeanne Honoré (48) — Jeanne Hudebert (72) —

    Jeanne Lambert (27)

    Jérôme Boudard (70) (125) — Jérôme Margery (53) (58) —

    Jérôme Sainsard (124)

    Joachim Legendre (65*) — Joachim Dupuis (129) — Joachim

    Parrot (124)

    Joseph Cocheteau (104)

    Juan Rucault substitut (3*)

    Julien Legendre marchand à Saint-Gilles (55) (56) — Julien

    Regnault (66)

    Julienne Richeux (148)


    Laurent Arcquet (17) Liesne, voir Aliesne Liphard Carnevillier (135) Lodin Legendre (55*)

    Louis Banouard (128) (143) — Louis Birauldon (68) — Louis

    Chartier (92) — Louis Depussay (87) — Louis Doulert (32) —

    Louis Durand laboureur (65) — Louis Durand meunier (42) (443)

    Louis Girauldon (113) — Louis Harsent (33) (62) (72) (122) — Louis Lelong (31) — Louis Lerut (22) — Louis Masson (26) — Louis Mierlin (88) — Louis Saillard (82) — Louis Segault (12) (13)

    (133) (134) (151)

    Louise Bonté (124) — Louise Durand (32)

    Luc Fontaine vigneron à Saint-Martin (8) (82)


    Macy Guysenet (34) (35)

    Madeleine Motheux (45) (128)

    Marie Audrain / Audren (44) (129) — Marie Doliveau (60) —

    Marie Gobert (60) — Marie Guimont (145) — Marie Gyvonne (48)

    (51) (52) (53) (54) (55) (56) (57) (58) (59) (60) (66) (101) (102)

    Matthieu Jarry (55)

    Médard Martin (143) — Médard Touchard (141)

    Merlin Mercier (15*)

    Michel Allot (9) — Michel Banouard (118) — Michel Bouthevillin (129) — Michel Collet (8) (121) — Michel Dautant (24*) — Michel Dubois (97) — Michel Goussard (119) — Michel Guesdon (84) — Michel Guyot (52) — Michel Jarry (15) (17) (20) (23) (24) (25) (67) (75) (76) (77) (83) (86) (93) (104) (124)

    (133) (138) (141) (149) (150) —Michel Lambert (106) (107) —

    Michel Leberault (121) (122) — Michel Poinet (44) — Michel

    Poussin (140) — Michel Rollet (7) — Michel Tubeuf (17)


    Nicolas Pézard (121) — Nicolas Bienvenu (107) — Nicolas Boudignon (15) — Nicolas Chardon (26) (91) (127) (152) — Nicolas Charron (26) — Nicolas Chevrier (1) (82) — Nicolas Delahaye (87) (117) (128) — Nicolas Drouet (144) (145) —Nicolas Fontaine (27) (55) — Nicolas Forest (124*) — Nicolas Gémard (6)