CORPUS ARTISTIQUE ÉTAMPOIS
 
Louise Abbéma 
Blanche Barretta
Portrait, 1880
   
Portrait de Blanche Barretta par Louise Abbéma (1880). Cliquer sur l'image pour en doubler la taille.
 Portrait de Blanche Barretta, 1880
(photogravure contemporaine)
 
 
Louise Abbéma Descriptif
     
     Ce tableau, dont la localisation actuelle est inconnue, a été exposé au Salon de la Société des artistes français de 1880, et à ce titre a fait l’objet d’une mention critique par un critique du Temps, et d’une autre par un auteur anglo-saxon non identifié, ci-dessous reproduites. Il a encore été exposé à la Vie Moderne en 1899.
    
Merci de nous communiquer toute information sur cette œuvre en votre possession.  
Critiques publiées par Le Temps et L'Artiste
(citée d’après le Mémoire d’Olivia Droin)

     Une modification s’est faite dans la manière de Louise Abbéma. Elle avait au début des fiertés et des vaillances qui vont en s’adoucissant. Les peintres sont quelquefois convertis par leurs modèles. Mlle Abbéma ne peut guère se plaindre de la fortune: elle a eu la chance de voir poser devant elle Mlle Baretta dont le jeune sourire n’autorise pas les brusqueries du pinceau. Les caresses de la couleur et les finesses du modelé devenaient ici obligatoires: l’artiste a cédé aux conseils que lui donnait doucement la nature et elle a changé sa méthode pour l’approprier à une grâce particulière. L’idéal est de conserver sous ces surfaces délicates et souples, l’austère fermeté du dessin intérieur.
Le Temps (30 mai 1880)

     Les toiles de Mlle Abbéma sont toujours des épanouissements expressifs de vie et de fraîcheur. Son portrait de Mlle Baretta vêtue de Blanc, parfumée d’un bouquet de violettes, est comme dans l’Amazone où Alice Regnault garde l’incognito, un miracle de vérité et de lumière. Cette toute jeune artiste, si merveilleusement douée, s’attaque à tout pour triompher de tout. Ses coups d’essai sont des coups de maître. Il n’y a que les académistes qui ne l’ont pas comprise à ses débuts, mais tous ceux qui aiment l’originalité dans les arts ont crié bravissima au dona Sol de la peinture. Delacroix (…), Bastien Lepage (ni Mlle Louis Abbéma non plus) n’ont besoin de passer par l’Académie pour être les premiers
L’Artiste (1880)

Autre notice contemporaine
[publiée sans indication d’origine par le site de ventes aux enchères eBay (mai 2002)] 
  
     Modern Histrionic French Art is represented, by many brilliant names, for among the feminine, are Sarah Bernhardt, Sophie Croizette and Blanche Barretta. The latter, a pupil and protegee of Mlle Bernhardt, Blanche Barretta was born in Paris in 1862, and made her debut at the Theatre Comedie-Française, in 1878, and immediately captured the hearts of the Parisians.
     L’art dramatique moderne en France est représenté par beaucoup de noms fameux, dont, pour ce qui est des actrices, Sarah Bernhardt, Sophie Croizette et Blanche Barretta. Cette dernière, élève et protégée de Sarah Bernhardt, Blanche Barretta est née à Paris en 1862, et a fait ses débuts à la Comédie-Française en 1878, où elle a immédiatement séduit le cœur des Parisiens.
     The talented Painter Louise Abbema, is remarkable for her successful portrait painting, and having identified her career with the theatrical fraternity, is known in Paris as the theatrical portrait painter, par excellence.
     La talentueuse peintre Louise Abbema est à remarquer pour ses portraits très réussis; et, du fait qu’elle a confondu sa carrière avec la grande famille du theâtre, elle est connue à Paris comme la portraitiste d’acteurs par excellence. 
     A more pleasing portrait of a beautiful woman it has seldom been our good fortune to behold especially "The liquid loveliness of eye," and no wonder that it was the chief favorite among portraits in the Salon of 1880. 
     Un portrait qui réussit à flatter une belle femme est une chose que nous avons rarement eu la bonne fortune de voir, spécialement quant au «charme humide de l’œil». Il n’y a pas à s’étonner qu’il ait été le principal favori des portraits du Salon de 1880. 
     Mlle. Abbema is so young, that we will be forgiven the admission, that we do not know her age — she is however old enough to have earned a distinguished and honorable fame. 
     Mlle Abbema est si jeune qu’on nous pardonnera d’avouer que nous ne connaissons pas son âge; elle est cependant suffisamment âgée pour s’être acquis une réputation distinguée et honorable. 
 
Précisions sur la photogravure 
mise en vente sur le site eBay (mai 2002) 

  
     SIZE: Image size in inches is 7" x 10", overall page size is 10 1/2 " x 16 1/2".
     DIMENSIONS. gravure: 17,8 cm sur 25,4 (feuille de 26,7 cm sur 41,9).
     CONDITION: Condition is good. Nothing on reverse. Printed on thick, rag stock quality coated paper.
     ÉTAT: Bon état. Rien au revers. Imprimé sur un papier de chiffon épais enduit, de qualité courante. 
     AN ENGRAVING is an intaglio process of printing, with the design to be produced is cut below the surface of the plate (made of copper, steel or wood), and the incised lines are filled with ink that is then transferred to paper. The portraits on our currency are good examples of engraved images. A Photogravure is an intaglio process in which the plate is produced photographically. 
     LA GRAVURE est un procédé d’impression par intaille. Le dessin qu’on veut réaliser est taillé dans une une planche (de cuivre, d’acier ou de bois), et les lignes qu’on y a creusés sont emplies de l’encre qu’on transfère ensuite sur le papier. Les portraits qu’on voit sur les billets de banque sont de bons exemples d’images gravées. La photogravure un procédé d’impression par intaille où la planche est produite photographiquement. 

Un portrait photographique de Blanche Baretta

Portrait photographique de Blanche Baretta par Van Bosch (1883)
     Portrait de Blanche Baretta (Madame Baretta Worms) née à Avignon le 22 avril 1856. Cliché original du photographe van Bosch (18,5 cm sur 11) paru dans le journal Paris-Artiste de 1883. Cette page comporte tour autour et au dos de la photographie un article biographique complet signé Maurice Predel ainsi qu'une dédicace et une signature de l'artiste en fac-similé. Exemplaire en vente sur le site Price Minister en avril 2010.
Bibliographie

     LECOCQ, 1879 [cité par DROIN 1993].

     Catalogue du Salon des Artistes français de 1880, n°4 [cité par DROIN 1993].

     Le Temps (30 mai 1880)
[dont le texte ci-dessus, cité par DROIN 1993]

     BURTY, in L’Art (1880), p. 35 [cité par DROIN 1993].

     Revue anglo-saxonne indéterminée (dont le texte ci-dessus).

     L’Art et la Mode (1897), p. 370 [cité par DROIN 1993].

     Catalogue de l’exposition la Vie Moderne de 1899, n°27 [cité par DROIN 1993].

     E. DACIER, Le Musée de la Comédie Française, Paris, Librairie de l’art ancien et moderne, 1905, p. 153 [cité par DROIN 1993].

     Olivia DROIN, Louise Abbéma (1853-1927) [2 volumes dactylographiés de format A4; 152 p. & 121 p. de catalogue], Mémoire de DEA d’Histoire de l’Art soutenu à l’Université Panthéon-Sorbonne de Paris I sous la direction du Professeur Daniel Rabreau, octobre 1993, tome II, p. 12.

     Bernard GINESTE [éd.],
«Louise Abbéma: Portrait de Louise Baretta (1880)», in Corpus Étampois, http://www.corpusetampois.com/cae-19-abbema011.html, 2003.


Toute critique, correction ou contribution sera la bienvenue. Any criticism or contribution welcome.
Source: eBay en mai 2002 et régulièrement depuis jusqu’en 2010.
 
Autres œuvres de Louise Abbéma
 
Explicit
   
SommaireNouveautésBeaux-ArtsHistoireLittératureTextes latinsMoyen Age NumismatiqueLiensRemerciementsAssociationNous écrire - Mail