CORPUS ARTISTIQUE ÉTAMPOIS
 
Louise Abbéma 
Portrait d’Anne de Bretagne
1911

Portrait d'Anne de Bretagne (huile sur toile)
Autoportrait (huile sur toile, 32 cm sur 25)


     Merci à toute personne qui pourrait nous faire parvenir une photographie couleur de bonne qualité de ce tableau exposé à l’hôtel de ville de Redon  (Ille-et-Villaine).


Portrait d'Anne de Bretagne (huile sur toile)
  
Portrait d'Anne de Bretagne (huile sur toile)  
 
Portrait d'Anne de Bretagne (huile sur toile)
  

Louise Abbéma      Louise Abbéma aurait exposé au Salon de 1911 ce portrait d’Anne de Bretagne, huile sur toile de 32 cm sur 25.

     Cette œuvre lui avait été commandée par l’État et la municipalité de Redon , sous-préfecture d’Ille-et-Vilaine, pour 1000 francs. Elle est aujourd’hui conservé au-dessus de la cheminée de la grande salle des mariages à l’Hôtel de Ville de Redon.

     D’évidence, l’artiste s’est inspiré pour ce portrait de la représentation mortuaire de la reine orante en la basilique de Saint-Denis mais surtout, et de très près, de la miniature qui représente la même reine en prière dans le manuscrit enluminé des Grandes Heures d’Anne de Bretagne (ci-contre).

     En arrière-plan, elle a placé comme sa source le château de Nantes (et non de Redon comme semble le penser Olivia Droin), capitale de son duché de Bretagne.
Grandes Heures d'Anne de Bretagne
     Le cadre ornemental est un treillis semé des quatre lettres formant le nom d’ANNE, inspiré me semble-t-il des bordures des Petites Heures d’Anne de Bretagne, orné de quatre blasons (ci-contre).

     A droite et à gauche, deux versions différentes du même blason parti de France et de Bretagne, image de sa condition unique dans l’histoire de France, puisqu’elle est la seule personne a jamais avoir épousé deux rois de France successifs, Charles IX puis Louis XII;  au-dessus d’elle le blason de la commune de Redon, qui rappelle que cette ville est un port fluvial breton (ci-dessous); en dessous, l’emblème d’Anne, qui est une hermine passante sous une couronne ducale.

Petites Heures d'Anne de Bretagne
Blason de la ville de Redon sur l'hôtel de ville
Blason de Redon (façade de l’hôtel de ville)
Armes d'Anne et de Louis XII
Armes de Louis XII de France et d’Anne de Bretagne
     Ce portrait a été reproduite en cartes postales en 1911 par l’éditeur Katz, de Rueil (dont les cartes portent curieusement au recto les deux lettres J.K. traversées d’une flèche, tandis que le verso, quand il n’est pas vierge, porte quant à lui A. H. K).  

Bernard Gineste, février 2015



BIBLIOGRAPHIE


     Archives nationales, F/24/4163, dossier 30 (cf. MINISTÈRE DE LA CULTURE, Base Joconde, notice AR440629).

     Dossier conservé aux Archives nationales sous la cote F 21/4163.
     Selon Olivia Droin qui l’a analysé (t. 1, pp. 120-121), ce dossier comprend au moins une lettre au préfet d’Ille-et-Vilaine en date  du 29 juin 1911, une lettre du cabinet du maire de Redon au sous-préfet de la même ville en date du 17 juillet, une réponse du sous-secrétariat d’État des beaux-arts du 24 juillet, et une lettre du sous-secrétaire d’État à Louise Abbéma.

     Société des artistes français, Catalogue illustré du Salon de 1911, Paris, Bibliothèque des Annales, 1911, n°2.

     J. KATZ (éditeur de cartes postales),
Salon 1911. Louise Abbéma: Anne de Bretagne [carte postale n°1027], Katz, Rueil, 1911.

     Olivia DROIN, Louise Abbéma (1853-1927) [mémoire de DEA dactylographié en deux volumes; 152+121 p.], Paris, Université de Panthéon-Sorbonne, 1993, t. 1, pp. 120-121 et t. 2, pp. 84-85.

     Bernard GINESTE [éd.],
«Louise Abbéma: Anne de Bretagne (huile sur panneau, 1911)», in Corpus Étampois, www.corpusetampois.com/cae-19-abbema105.html, 2015.



Toute critique, correction ou contribution sera la bienvenue. Any criticism or contribution welcome.
Source des images: la toile en 2015.
   
Autres œuvres de Louise Abbéma
 
Explicit
   
SommaireNouveautésBeaux-ArtsHistoireLittératureTextes latinsMoyen Age Numismatique LiensRemerciementsAssociationNous écrire - Mail